Pires qu’un ex : les Daft Punk nous ghostent pendant 8 ans puis rompent sans prévenir


Les Daft Punk, c'est fini. Pour de bon. Pour de vrai. Pas de rumeur, pas de blague : le duo se sépare après 28 années de bons et loyaux services sur le trône de l'électro française.

Pires qu’un ex : les Daft Punk nous ghostent pendant 8 ans puis rompent sans prévenir

Ok, on s’en doutait. Ok, on l’avait vu venir. Ok, le fait qu’ils n’aient pas sorti d’album depuis huit petites années nous avait mis la puce à l’oreille.

Mais vous n’avez jamais entendu parler de l’espoir ? Des longues pauses pour mieux se retrouver ? Des instants de grâce ? Merde alors, on voulait y croire, nous ! On voulait tellement y croire qu’on a voulu ne pas croire. Ne pas croire au fait que les Daft Punk se séparent.

Et pourtant c’est vrai.

Les Daft Punk se séparent, pour de bon

Huit minutes d’extrait de leur film Electroma (sorti en 2006) ont été postées sur la chaîne YouTube des Daft Punk ce 22 février. Huit minutes pendant lesquelles les deux robots emblématiques se contemplent, puis se séparent. Une silhouette s’éloigne de l’autre dans un paysage désertique, au rythme non pas d’un BPM savamment calculé mais du compte à rebours d’une bombe, qui finit par exploser, faisant redevenir poussière l’un des protagonistes.

Puis une image, celle des mains robotiques formant un triangle, et deux dates : 1993-2021. Avant de conclure sur un coucher de soleil.

Ainsi, les Daft Punk ne sont plus.

Les Daft Punk sont-ils vraiment séparés ?

Comme nous, vous doutez peut-être. Vous non plus, vous ne voulez pas croire : c’est peut-être le teasing d’un retour ? D’une remasterisation d’Electroma ? D’un remix ? De quelque chose, n’importe quoi, qui ne soit pas l’annonce de la fin officielle des Daft Punk ?

Désolée. Leur responsable de presse l’a confirmé au très sérieux site Pitchfork, sans donner d’informations supplémentaires. Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ne sont plus Daft Punk, selon toute vraisemblance.

Promis, si tout cela s’avère être un coup marketing, vous pourrez venir commenter « On vous l’avait bien dit », mais en attendant, on va se remater Interstella 5555, danser un coup sur Around the World et rêver d’un temps où nous pouvions danser sur du Daft Punk jusqu’au bout de la nuit.

À lire aussi : 17 tweets marrants pour rire (plutôt que pleurer) de la séparation des Daft Punk

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

ma libellule

J'ai pleuré hier soir, beaucoup. Cette année signe définitivement la fin de mon enfance, tout mes repères deviennent des souvenirs et me laissent aller de l'avant sans eux. Je suis peut-être très dramatique mais oui je le prends comme un signe...il est temps de passer à autre chose, de découvrir mon futur, vivre de nouvelles aventures et de ne pas me retourner pour regarder en arrière, comme le font ces deux artistes dans ce très bel épilogue.
Moi, comme beaucoup, leur seront toujours reconnaissant(e)s pour ces chef d'œuvres musicales qui nous ont bercés dans les soirées de joie, de tristesse, d'angoisse, de nostalgie et de doute. J'espère qu'ils continueront de vivre via de beaux projets individuels quelque soit le domaine. Ils seront toujours mystérieux et pourtant si familiers, comme s'ils avaient réussis à nous transmettre toutes leurs vie via leur musique....sans avoir besoin de nous donner leur vie privée ni même leurs visages.
bref j'arrête ces éloges et retourne pleurer en souriant très fort.
merci Mymy pour cet article je m'y suis bien reconnu !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!