Live now
Live now
Masquer
bryce-dallas-howard
Cinéma

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

L’actrice américaine a révélé que les studios de production du film Jurassic World 3 lui avaient demandé de perdre du poids avant le début du tournage. Ça va, on ne vous gêne pas ?

Vous reprendrez bien un peu de grossophobie ? Si vous pensiez que votre lundi matin était doux et calme, on a de quoi vous faire souffler très fort. Du moins, c’est la réaction que ces révélations ont provoquée chez nous, lorsque l’on a appris qu’avant le tournage du film sur les dinosaures les plus célèbres du grand écran, son actrice principale, Bryce Dallas Howard, avait été jugée sur son poids.

Jurassic World 3 : Bryce Dallas Howard aurait dû faire un régime

Dans une interview accordée au média Metro UK, celle qui interprète le rôle de Claire Dearing dans les trois volets de Jurassic World revient sur les conditions de tournage qui relègue l’industrie de Hollywood au même rang que les animaux qu’ils mettent à l’écran : des dinosaures.

Comment je peux vous dire ça ? Comment bien le formuler ? On m’a demandé de ne pas montrer mon corps naturel au cinéma. Sur le troisième film, il y avait plein de rôles féminins et Colin [Colin Trevorrow, le réalisateur du film, NDLR] m’a fortement défendue quand cette conversation est revenue, quand ils ont dit : ‘On a besoin que Bryce perde du poids.’ Colin leur a dit : ‘Écoutez, il y a des tas de femmes différentes sur cette terre et il y en a aussi dans notre film.’ 

En plus, j’avais tellement de cascades à effectuer que si j’avais suivi un régime à ce moment-là, ça n’aurait pas été possible. Je suis très contente d’avoir eu autant de scènes d’action à tourner, d’ailleurs. D’avoir pu faire tout cela avec mon corps, de montrer cette femme au maximum de sa force. J’espère que ça fera comprendre à certains que c’est possible.

Bryce Dallas Howard pour Metro UK
bryce-dallas-howard
Bryce Dallas Howard dans Jurassic World

Pas facile d’être une femme dans l’industrie cinématographique. Concernant Jurassic World, ce n’est pas leur première casserole misogyne qu’ils se collent aux fesses. Souvenez-vous, le média Insider avait révélé les importantes différences de salaire qui existaient entre Bryce Dallas Howard et sa co-star masculine Chris Pratt — Owen Grady, le dresseur de raptors.

On ne va pas re-expliquer en long, en large et en travers, à quel point il est important que tous les corps soient visibilisés le plus possible. On ne va pas redire, encore et toujours, à quel point la grossophobie est dangereuse. Mais serait-il possible, en 2022, que l’industrie cinématographique cesse définitivement de demander à des femmes de changer leur corps pour correspondre à des diktats et des critères purement masculins ? Le male gaze pourrait-il aller se faire cuire le cul, une bonne fois pour toutes ? On demande hein, on ne sait jamais, sur un malentendu…

À lire aussi : On déconstruit la grossophobie (plus ou moins) latente véhiculée par les films et les séries

Les Commentaires
12

Avatar de Bloem
29 septembre 2022 à 08h10
Bloem
Perso, j'ai aimé son jeu d'actrice dans ce film et dans d'autres. Je comprend pas la remarque, surtout formulée ainsi.
1
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Cinéma

titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin