Live now
Live now
Masquer
femme-enceinte-travail
Actualités mondiales

La palme du daron : quand un maire japonais adresse une demande complètement absurde aux femmes enceintes

Jeudi 27 juillet, le maire d’une ville japonaise a présenté ses excuses après l’envoi d’un courrier aux femmes enceintes de la municipalité, leur indiquant le comportement à adopter pour ne pas froisser leurs maris.

En voilà une drôle d’idée : le maire d’Onomichi, dans le département d’Hiroshima au Japon, a fait parvenir aux femmes enceintes de la ville un document contenant des indications sur comment se comporter pour ne pas irriter leurs maris. Comme on pouvait s’y attendre, la démarche a provoqué un tollé et le maire a dû présenter ses excuses jeudi 27 juillet.

« Conseils de pères »

Le document distribué contenait un paragraphe intitulé « Conseils de pères », reprenant les réponses à une enquête menée cinq ans plus tôt dans la municipalité. Comme le relate le HuffPost, « les autorités locales partageaient depuis des conseils sur ce que les nouveaux pères aiment ou pas dans le comportement de leur épouse après l’accouchement ».

Exit le post-partum, les sautes d’humeur et la fatigue mal venue : même après l’accouchement, les femmes doivent prendre sur elles pour préserver le bien-être de leurs maris douillets.

Parmi les comportements qui agacent les hommes, selon le courrier, et qu’il convient donc de proscrire : être « irritée pour des raisons inconnues »  et ne « pas s’occuper des tâches ménagères » parce qu’on est trop occupée à prendre soin du bébé.

Indignation sur les réseaux sociaux

De nombreux préjugés pèsent déjà sur les femmes japonaises. En mars dernier, le Premier ministre, Fumio Kishida, reprochait par exemple aux femmes sans enfants d’être responsables du vieillissement global de la population.

Cette nouvelle salve d’injonctions, cette fois destinée aux mères, a donc suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Suite à cela, le maire d’Onomichi a présenté ses excuses dans un communiqué, reconnaissant que le courrier envoyé allait « à l’encontre des sentiments des personnes qui élèvent des enfants, y compris les femmes enceintes et les mères avec des nouveau-nés, ce qui a offensé de nombreuses personnes ».

Il a également reconnu que le document contribuait à perpétuer une certaine vision genrée de la répartition des tâches et du soin aux nouveau-nés : « Le document contient des expressions promouvant des rôles fixes basés sur le genre, et nous avons donc cessé de le distribuer. Nous présentons nos excuses les plus sincères ».

Sur Twitter, comme le rapporte le Huffpost, un internaute s’est interrogé sur la pertinence du document : « Pourquoi n’était-ce pas des conseils “des pères expérimentés aux nouveaux pères ?” Pourquoi n’enseignent-ils pas “ce qu’il ne faut jamais faire à sa femme avant et après l’accouchement ? ” ». À méditer.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

2
Avatar de Mayushi
29 juillet 2023 à 01h07
Mayushi
Il aura beau s'excuser ça change rien au fond du problème. Ils ont fait ces flyers en utilisant les résultats d'un sondage de la population. Et c'est ce que les hommes pensent là-bas... On pourra retirer les flyers, on aura pas changé la mentalité des hommes pour autant.
On parle d'un pays qui est littéralement dans les derniers en terme d'égalité femmes/hommes, entre le Qatar et l'Angola. 10% des femmes parlementaires seulement, quasi autant avec des postes managériaux dans les entreprises. On parle pas d'un écart genre 40/60 (ce qui est énorme déjà), mais de 10/90. Il y a 9 hommes manager (ou plus haut) pour 1 femme. 9 hommes dans les ministères pour 1 femme.
(Il n'y a pas de départements au Japon sinon. Le terme c'est préfecture.)
6
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Livres

Avec Galatea, découvrez des histoires exclusives en format audio ou ebooks

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

Giorgia Meloni // Source : Vox
Actualités mondiales

En Italie, une nouvelle loi autorise les militants anti-avortement à entrer dans les cliniques IVG

Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l'exclusion de l'Afghanistan // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

JO 2024 : Friba Rezayee, première femme afghane à participer aux Jeux olympiques, demande l’exclusion de l’Afghanistan

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l'Unicef // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

Leïla Bekhti alerte sur le sort tragique des enfants à Gaza, avec l’Unicef

6
"@Vidal Balielo Jr. / Pexels"
Actualités mondiales

Boom des stérilisations chez les américaines, deux ans après la révocation de Roe v. Wade

6
"Crédit photo : Pexels"
Actualités mondiales

À Sydney, un homme commet une attaque au couteau « concentrée sur les femmes »

2
Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

La société s'écrit au féminin