Live now
Live now
Masquer
Source : BootEXE
Société

Vidéo de Jordan Bardella : ce détail révélateur dans son adresse à « toutes les femmes de France »

Jordan Bardella s’est adressé à « toutes les femmes de France » dans une vidéo postée sur X, lundi 17 juin. Flirtant avec la figure de l’homme providentiel, la tête de liste RN des européennes poursuit le projet de dédiabolisation de son parti et prépare la présidentielle de 2027.

Lundi 17 juin 2024, et alors que le premier tour des législatives se tiendra dans un peu moins de deux semaines, Jordan Bardella a tenu à « [s’]adresser à toutes les femmes de France » dans une vidéo partagée sur X. Via une déclaration solennelle filmée à son bureau, la tête de liste nous enjoint à voter pour le Rassemblement National, alors que son parti a été largement pointé du doigt ces dernières semaines pour son anti-féminisme féroce. Que retenir de cette prise de parole du poulain de l’extrême droite ? Analyse.

Poursuivre la dédiabolisation du parti

Tout dans cette vidéo sert le processus de dédiabolisation amorcée par l’extrême droite depuis plusieurs décennies. Une analyse purement visuelle va déjà dans ce sens. Jordan Bardella reprend tous les codes des vidéos présidentielles ; il se positionne dans la figure de l’homme providentiel à son bureau qui s’adresse au peuple français. Un détail accroche le regard : derrière l’homme politique, qui se projette déjà Premier ministre, se trouve l’affiche « Liberté, égalité, fraternité » du street artiste Shepard Fairey, connu sous le pseudo d’Obey. Peinte sur le mur d’un HLM du 13ᵉ arrondissement de Paris, l’œuvre, au couleur de notre drapeau et montrant une Marianne stylisée, avait été réalisée après les attaques du Bataclan, en soutien au peuple français.

Ce n’est pas la première fois que l’œuvre est mise en avant par un politique. Elle avait été projetée sur le devant de la scène lors du premier grand entretien d’Emmanuel Macron, fraichement élu, filmé par TF1 en octobre 2017. Les français découvraient ainsi l’oeuvre d’Obey, trônant dans le bureau présidentiel à l’Élysée, logée majestueusement entre deux fenêtres.

Si l’on remonte le fil, la symbolique est encore plus forte. L’artiste Obey s’est d’abord fait connaître lors de la campagne présidentielle d’Obama, réalisant le célèbre portrait Hope (espoir en français), en soutien au candidat démocrate lors de sa première campagne, en 2008.

Il n’y a donc rien d’anodin dans le fait de voir Jordan Bardella adopter l’iconographie des chefs d’États populaires, qu’il s’agisse de Macron en 2017, (érigé à l’époque en jeune espoir de la politique) ou d’Obama, premier Président US noir, porteur d’idéaux anti-racistes et progressistes.

Récupérer le féminisme et inverser le processus de diabolisation

Autre pirouette flagrante, le candidat accuse « l’extrême gauche » de s’être « arrogé le monopole des droits des femmes ». Usant d’une stratégie miroir, il diabolise donc LFI et l’accuse de récupérer le vote des femmes ainsi que les problématiques qui les concernent (comme le RN peut récupérer certains grands sujets d’actualité, tels que l’antisémitisme).

À l’inverse de ce qui a été largement démontré, Jordan Bardella réécrit l’histoire et affirme que les députés RN se « battent au quotidien pour obtenir des avancées » en matière de droit des femmes.

Il dresse par ailleurs un parallèle bancal entre les étrangers, la politique migratoire actuelle et une insécurité qui empêcherait les femmes de se promener librement dans la rue, sous peine de risquer de se faire agresser. Jordan Bardella utilise ainsi la défense des femmes pour appuyer son argument sécuritaire et justifier l’idéologie xénophobe de l’extrême droite. Cette rhétorique n’est pas sans oublier celle d’Éric Zemmour ou de Marine Le Pen qui, en 2014, déclarait sur LCI que 52 % des viols commis à Paris l’avaient été par des étrangers. Une affirmation qui n’a donc rien de nouveau et traduit surtout une grande méconnaissance du sujet. Comme le montrait déjà en 2018 un rapport d’information déposé par la délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes sur le viol, dans 9 cas sur 10, l’agresseur est un proche de la victime. Et dans 45 % des viols, il s’agit du conjoint ou de l’ex-conjoint.

Check’Europe x Madmoizelle

Cet article est co-financé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne.

Check-Europe c’est quoi ? Un projet européen visant à donner les clés de compréhension à ses citoyens afin qu’ils puissent non seulement identifier les fake news, mais aussi devenir des acteurs à part entière de la lutte contre celles-ci.

Ce projet fait d’autant plus sens dans le cadre des élections européennes qui se sont déroulées du 6 au 9 juin 2024 et qui nous concernent tous en tant que citoyen.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

1
Avatar de KtyKoneko
18 juin 2024 à 10h06
KtyKoneko
il y a 2 catégories d'hommes qui se disent féministes
Les alliés,
ceux qui se joignent aux combats des femmes pour + d'égalité,
pour le respect de leur droit à disposer de leur corps librement (avortement, contraception, droit à la procréation assistée),
pour les luttes des violences faites aux femmes...
car ils ont bien compris que plus d'égalité cela profite à toustes.
Les tartuffes,
ceux qui sacralisent la fâmme
ceux qui prétendent la protéger contre tous ces horribles violeurs (qui viennent de l'étranger dans le but de manger le pain des français, profiter de leurs allocations sociales et violer leurs femmes)...
tout en restreignant les droits des femmes (remise en cause/limitation de l'avortement... )
Pour moi, Jordan Bardella fait partie de cette seconde catégorie
14
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : Brooke Lark / Unsplash
Travail

Faire face aux harceleurs de ma boite : mon histoire

9
femme-course
Société

Comment atteindre une égalité femmes-hommes dans le sport ?

1
Source : unsplash
Psycho

On a testé cette appli anti-addiction qui promet de se libérer des réseaux sociaux

1
Source : Madmoizelle
Société

« Être gros, ce n’est pas facile dans l’espace public », dans le quotidien de Virginie Grossat, influenceuse grande taille

boire-plus-deau
Santé

La boisson qui hydrate le plus n’est pas l’eau

5
Source : Canva
Société

Violences conjugales et JO : « Si on veut isoler les agresseurs, il faut que toute la population se mobilise »

1
Crèmes solaires pour peaux noires SPF50
Santé

J’ai testé et approuvé sur peau noire 8 crèmes solaires SPF50 parfaites pour toutes les carnations

16
Canva
Société

Arnaques sur l’étiquette : 4 produits de l’été à éviter

1
laver-visage-douche
Lifestyle

Voici l’heure exacte à laquelle vous devriez vous doucher pour vous sentir moins stressé

1
Source : Pexels
Santé

J’ai fait un AVC à 33 ans : « Il ont négligé tous mes symptôles, pour eux c’était une migraine »

12

La société s'écrit au féminin