Live now
Live now
Masquer
Grinch
Témoignages

Non je ne fête pas Noël, oui je suis heureuse quand même, promis c’est possible

Aaaaah, Noël. La foule dans les magasins, le cousin de la sœur du frère de quelqu’un qui vient au dîner et auquel il faut offrir un cadeau sans savoir vraiment qui il est, les remarques sur notre apparence physique par une tante à laquelle on n’a rien demandé…

Navrée d’être un peu aigrie sur le sujet. Mais voyez-vous, moi, je ne fête pas Noël. Et disons que depuis l’extérieur, je ne suis pas fan de tout ce qui va avec cette période.

Depuis que j’ai passé 12 ans, j’avoue que j’ai du mal à me sentir hypée par la fin d’année. Noël faisait partie de ma vie d’enfant, et a disparu petit à petit. Depuis, j’en garde un souvenir qui me déprime un peu, et je n’aime pas trop m’y replonger.

Le Grinch avec une tête fâchée
L’image que vous avez de moi après mes râleries sur Noël

Pour Noël, je reste tranquille devant Netflix

Noël n’a jamais été quelque chose de très important pour moi. Globalement, ça me rappelle quand même beaucoup l’époque de mon enfance, où c’était super sympa de le fêter, parce qu’il y avait de la magie, et pleins de gens de ma famille avec moi. 

Maintenant, il y a moins de gens de ma famille qui sont présents pour Noël. Déjà parce que bah… Certaines personnes ne sont plus de ce monde. Et aussi parce que d’autres se sont disputés. Donc les réunions de familles ne se font plus qu’en petits comité, juste entre ceux qui s’entendent vraiment bien. 

Je suis quand même ravie de me retrouver avec mes parents et ma grand-mère à la période de Noël, mais on ne fête pas Noël à proprement parler. On se voit une fois pendant les vacances, souvent pour le temps d’un goûter, et on n’a pas de décorations, ni de sapin. On mange rien de très différent de l’ordinaire non plus, globalement du chocolat — ça, je ne m’en plains pas.

Deux personnes autour d'un sapin avec des confettis
Crédit photo : Pexels -Thanakorn Phanthura-318339

Le fait qu’on se rassemble à la période de Noël n’est pas très différent de lorsqu’on se rassemble pour les anniversaires. C’est parfois même un peu triste, je trouve, parce que ça me rappelle que certaines personnes ne sont plus là. Ça semble également assez forcé, parce que finalement on s’en fiche un peu de se rassembler précisément à ce moment là.

On peut manger du gâteau au chocolat n’importe quel jour de l’année après tout.

Obligée de s’amuser pour Noël

Noël est à la fois quelque chose que je trouve forcé lorsqu’il s’agit de le fêter, et en même temps quelque chose qui me rend jalouse, parce que ça a toujours l’air plus sympa chez les autres.

Pourtant je pense que c’est faux : il y a certainement pleins de gens qui se sentent horriblement mal à l’aise dans leur famille, et ne sont pas ravis de se rassembler à 15 autour d’une table pour parler politique en mangeant du foie gras.

Pour moi les fêtes en général, c’est un peu comme si on me secouait très fort et qu’on me disait : SOIS HEUREUSE MAINTENANT ! AMUSE-TOI D’ACCORD ! TU T’ÉCLATES ! C’EST GÉNIAL. Alors que franchement il fait froid, j’ai pas de budget pour des cadeaux, et il fait toujours nuit… 

Globalement je trouve ça un peu dommage que pour des gens comme moi, qui ne fête pas Noël, parce que je constate que tout le monde le fait et semble kiffer ça, donc j’ai l’impression d’être forcée de faire pareil. Alors que j’ai pas envie d’avoir un sapin qui va fait des miettes partout, et je n’aime pas les musiques de Noël ! Globalement ça ne m’intéresse pas, mais le fait que ça soit omniprésent fait de la fête une forme d’injonction.

J’en deviens presque jalouse de la famille parfaite qui fête Noël et s’offre pleins de cadeaux, parce que autour de moi on dirait que tout le monde le fait.

Malgré mes bons souvenirs de l’époque où je fêtais Noël, j’ai l’impression que maintenant, c’est vraiment un truc qui devrait rester dans ma vie d’enfant. Parce que j’ai pas l’énergie de m’en préoccuper à l’âge adulte. Parce que finalement, ça ne fait pas partie de mon quotidien du mois de décembre, ni de celui de ma famille.

Je n’ai pas envie de me mettre dans le mood de Noël quand je sais que ça va juste me rappeler des trucs d’enfance, sans m’apporter des nouveaux souvenirs de ouf. Pourtant je trouve ça joli les guirlandes, hein. 

Une plus grande diversité de traditions

Au delà du fait que je ne me sens pas concernée par Noël, je me sens finalement plus concernée par… d’autres fêtes !

Dans mon cas, je fête Hanukkah, car ma famille est de confession juive. C’est assez différent de Noël, même si en ce moment, ça se passe à la même période. Les enfants reçoivent souvent un cadeau pendant cette fête, et chaque soir, pendant une semaine, on allume une bougie. C’est joli et ça rassemble un peu tout le monde.

Bougies de Hanoukkah sur une table
Crédit photo : Pexels – Cottonbro (4033351)

Et finalement, je me dis qu’il y a plein de fêtes, dans plein de religions, et plein de pays, qui rassemblent les gens, et qui ne sont pas Noël. Quand on y pense, si toutes les célébrations étaient toutes aussi populaires que Noël, on ferait certainement la fête h24, nan ?

Finalement, tout va bien

Personne ne me culpabilise de ne pas fêter Noël. Mais c’est toujours un peu étrange de dire aux autres que je ne fais rien de spécial ce jour-là. Je pense que les réseaux sociaux n’aident pas : voir tous les dîners de famille et ne pas être entrain de faire pareil, c’est parfois bizarre.

Mais honnêtement, même si certains de mes potes sont étonnés quand je dis que je ne fais rien pour Noël, je ne suis pas déprimée de mon côté ! Évidemment, j’aimerais juste qu’on arrête de me demander ce que je fais pour Noël, mais globalement, personne ne me juge pour ça et je suis toujours contente d’être tranquille devant une série avec des Ferrero Rocher.

Je pense que si Noël était moins populaire, j’aurais peut-être moins de tristesse à l’idée de ne pas le fêter. Cependant, si Noël c’est votre fête préféré et que vous kiffez ça, tant mieux, profitez ! Moi, je préfère dormir et attendre de retrouver mes amis qui me raconterons toutes leurs râleries sur leur fameux dîner de Noël.

À lire aussi : Je n’ai jamais cru au Père Noël et mon enfance a été un enfer

Crédit photo : Chaîne Youtube Binge Society – Les Meilleures Scènes de Films

Témoignez sur Madmoizelle !
Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
2

Avatar de Balqis
20 décembre 2021 à 06h41
Balqis
Moi non plus je ne fête pas noel, cette fête devenue totalement commerciale dégouline de pression sociale pour nous obliger à paraître heureuse, alors que pour moi elle évoque surtout la petite marchande d'allumettes d'Andersen, qu'on retrouve morte de froid le lendemain matin.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Témoignages
bisexualite temoignage emma rahmani vertical

Je suis bisexuelle, et j’en ai assez des idées reçues sur la bisexualité

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Témoignages

Je suis sortie avec le musicien dont j’étais fan à l’adolescence

Une madmoiZelle

23 sep 2022

Règlement de comptes
Andrea Piacquadio / Pexels

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

134
Témoignages
tinder_date

J’ai supprimé Tinder car je suis fatiguée de me faire fétichiser

Aïda Djoupa

13 sep 2022

8
Témoignages
Bruno van der Kraan / unsplash

En voulant faire un don d’ovocytes, j’ai appris que j’étais infertile

Aïda Djoupa

13 sep 2022

2
Témoignages
Father James / Unsplash

Mon mec m’a quittée pour devenir prêtre

JulietteGee

11 sep 2022

22
Témoignages

Le sexe a été la raison de notre rupture

Une madmoiZelle

09 sep 2022

7
Règlement de comptes
femme en train de conduire

My-Lan, 2 168€ par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35
Grossesse
accouchement-domicile-verticale

Pourquoi j’ai choisi l’accouchement à domicile pour mon premier enfant

Une madmoiZelle

02 sep 2022

7
Règlement de comptes
Karolina Grabowska / Pexels

Bravo, 3 070 € par mois : « Je ne comprends rien aux impôts »

Aïda Djoupa

01 sep 2022

74

Témoignages