Live now
Live now
Masquer
DAEDF_LOUISE_ADRIEN_H
D'amour et d'eau fraiche

Louise et Adrien, un PACS à 550 € : « Je ne voulais pas de fête, pas de monde, pas de célébration ! »

Cette semaine, dans notre rubrique « D’amour et d’eau fraîche » on s’attaque au budget du PACS de Louise et Adrien !

Dans notre rubrique « D’amour et d’eau fraîche » des lectrices ont joué le jeu et nous détaillent leur jour J, finances incluses. Allez hop, on s’attaque au PACS de Louise et Adrien, qui leur a coûté 550 € avec 3 invités.

Le PACS de Louise et Adrien

  • Le couple :  Louise et Adrien
  • Âges : 25 et 31 ans
  • Ensemble depuis… : juin 2021
  • Pacsés depuis… : 30 décembre 2022
  • Métiers : ingénieurs dans le spatial
  • Lieu de vie : Toulouse
  • Lieu du mariage : Toulouse
  • Nombres d’invités : 3
  • Total dépensé pour le jour J : 550 €

Avant le PACS

[D’amour et d’eau fraîche] Graphiques simplifiés

Quand et où vous êtes-vous rencontrés ?

Nous nous sommes rencontrés au travail, lui en fin de mission et moi venant d’arriver sur le projet. On avait chacun une longue relation de couple qui battait de l’aile et on a quitté nos partenaires respectifs, car on est tombés très amoureux très vite. On a aménagé ensemble directement, on s’est engagés très vite !

Au bout de combien de temps avez-vous décidé de vous pacser ? 

Au bout d’un an, l’idée nous a trotté en tête, nous avons donc commencé à faire l’inventaire des papiers et un an et demi après le début de notre relation, on s’est retrouvés à la mairie !

Pourquoi avoir choisi ce mode d’union ? 

Nous ne voulons pas d’enfants et n’avons aucun rapport affectif avec la religion. Nous ne sommes vraiment pas attachés aux traditions, et encore moins à l’idée que l’on nous embête avec un modèle préconçu. De ce fait, le mariage ne nous correspondait pas. Particulièrement pour moi, il résonne avec famille, enfants, cérémonie, robe blanche et église et ça ne me fait pas rêver. Nous avions envie d’officialiser notre union, car Adrien est propriétaire de notre lieu de vie et que ça légitime un peu ma présence dans l’appartement, et simplifiera un achat immobilier futur.

Viviez-vous ensemble avant de vous unir ? 

Oui, depuis un an et demi.

Comment avez-vous planifié votre célébration ? Combien de temps à l’avance

Rien n’était vraiment prévu. On voulait faire un restaurant pour que nos parents se rencontrent, mais finalement, il n’a pas eu lieu. Et ce n’est pas plus mal, ça nous angoissait ! Donc, ç’a été un resto avec ma famille et c’est tout. Sinon 6 mois pour les papiers, mais la charge mentale était très light.

Vous êtes-vous tous les deux autant investis dans les préparatifs ? 

Il y a eu très peu de préparatifs, mais j’ai choisi de coudre ma robe de PACS. De ce fait, j’ai eu pas mal d’organisation et de travail pour choisir les tissus, le modèle et pour la coudre, chose qu’Adrien n’a pas faite. Il a géré la communication avec la mairie pour la prise de rendez-vous. Nous avons fait la partie administrative ensemble.

Est-ce que la préparation a été source de stress ? 

Un peu, car ma mère est particulièrement intrusive et voulait absolument faire un mariage. Pas forcément dans les papiers, mais elle voulait le célébrer avec toute ma famille, a annoncé la nouvelle à ma famille à ma place, et a pris une place démesurée dès le départ dans l’organisation. J’ai eu quelques conflits avec elle, car ce n’était vraiment pas ma tasse de thé. De plus, elle a une énième fois remis en question mon choix de vie de ne pas vouloir d’enfants car pour elle, union va avec famille à naître. De ce fait, je devais temporiser le stress de mon copain qui avait des doutes sur ma capacité à mettre une limite dans la spirale infernale que ma mère avait lancée. Finalement, j’ai réussi à faire un compromis et inviter ma famille proche au restaurant de manière simple.

À lire aussi : Valérie et Jelle, un mariage à 23 604 € : « Au pire on se sépare, c’est triste, mais ce n’est pas la fin du monde »

Quelles étaient les choses dont vous ne vouliez vraiment pas à votre PACS ?

Un peu en lien avec la question au-dessus : je ne voulais pas de fêtes, pas de monde, pas de célébration !

Quel poste vous semblait le plus important à organiser ? Lequel l’était moins ? 

Ma robe était importante pour moi, car j’avais envie d’être dans un vêtement qui me plaise et me ressemble. J’en suis très fière ! Le restaurant était un peu secondaire.

Y a-t-il un moment où vous avez voulu faire marche arrière ? 

Jamais !

Avez-vous dû renoncer à des choses dans l’organisation pour rentrer dans votre budget ?

Non.

Comment avez-vous financé votre union ?

La somme était assez basse et je suis bien payée, c’est passé en frais courant sur mon salaire.

Le jour du PACS

Est-ce que vous étiez stressée le jour J ? 

Pas du tout, ayant pu mettre mes limites, j’étais très heureuse de pouvoir « époucser » mon chéri.

Est-ce que tout s’est passé comme vous l’aviez prévu ? 

Oui, dans la mesure où j’avais posé mes limites et été très strict au briefing de ma mère.

Avez-vous regretté d’avoir investi autant / pas assez dans votre union ? 

Du tout, c’était très bien !

Avez-vous regretté le choix des invités ? Auriez-vous aimé en inviter plus ? Moins ?

C’était très bien comme cela.

Pouvez-vous citer 3 moments qui vous ont marqués pendant cette journée ? Pour quelles raisons ? 

Évidemment, la signature des papiers dans le romantique bureau gris et froid de la mairie. Sinon, on a passé notre soirée à préparer notre voyage de noces en se projetant à fond dans ce projet dont on va profiter à fond !

Après le PACS, le debrief

DAEDF_LOUISE_ADRIEN_BUDGET

Dans quel poste de dépenses ne regrettez-vous pas d’avoir mis le paquet ? Pourquoi ? 

On n’a pas vraiment mis le paquet dans aucune dépense, mais j’imagine que les photos, qui sont le plus gros poste, nous aurons permis de revivre un joli moment plein de romantisme encore un peu après.

Si vous pouviez retourner en arrière, qu’est-ce que vous changeriez ?

Je n’aurais pas prévenu ma mère de suite, j’aurais attendu le dernier moment pour qu’elle n’ait pas le temps de se projeter dans notre projet et le fêter davantage tous les deux.

Pensez-vous que le PACS a renforcé votre couple ? 

Pas vraiment, mais on est plus sereins pour les papiers, et on a hâte de partir en voyage de noces.

Êtes-vous toujours ensemble actuellement ? 

Oui, et toujours très amoureux.

Quels sont vos futurs grands projets de couple ? 

On prévoit de partir en voyage d’ici à quelques mois, et dans cinq ans, on voudrait partir vivre au Portugal un an ou deux !

Merci à Louise et Adrien d’avoir partagé ce joli moment avec nous.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

5
Avatar de Lady_M
6 décembre 2023 à 12h12
Lady_M
Ma sœur a fait un pacs un peu comme ça : quelques potes qui ont pris les photos, pas de robe spécifique ou de costume (juste classe quoi), et ensuite aller boire un verre ensemble.
200€ en tout je pense, dont le testament enregistré par un notaire pour "solidifier" le pacs car l héritage du conjoint n est pas automatique dans ce cas de figure.
2
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus D'amour et d'eau fraiche

DAEDF_DELPHINE&LÉO_UNE_V
D'amour et d'eau fraiche

Delphine et Léo, un mariage à 9 532 € : « Je me sentais seule à gérer le projet »

4
Source : Fabien Leduc
D'amour et d'eau fraiche

Laure et Benjamin, un mariage à 22 670 € : « l’aide financière de nos parents nous a permis de doubler le budget »

DAEDF_HÉLÈNE_RAFIK_UNE_H
D'amour et d'eau fraiche

Hélène et Rafik, un mariage à 2 500 € : « On n’aurait jamais pu s’offrir tout ça en France ! »

1
Source : Chatsimo - Getty Images
D'amour et d'eau fraiche

Alexandre et Sarah, un mariage à 7 680 € : « Je regrette de ne pas avoir mieux fait les choses »

1
Source : Midjourney
D'amour et d'eau fraiche

Valérie et Jelle, un mariage à 23 604 € : « Au pire on se sépare, c’est triste, mais ce n’est pas la fin du monde »

6
AEF_TIPHAINE_SAM_V
D'amour et d'eau fraiche

Sam et Tiphaine, un mariage à 15 800 € : « Mes parents n’ont pas pu assister à notre mariage »

1
[D’amour et d’eau fraîche] Image de une • Verticale
D'amour et d'eau fraiche

Madi et Enzo, un mariage à 58 990 € : « On ne voulait pas d’oncles soûls qui crient partout »

27
Source : Thomas Cazorla
D'amour et d'eau fraiche

Éva et Max, un mariage à 10 000 € : « on a pas de regret sur l’argent »

13
Charlotte_Baptiste_Une_V
D'amour et d'eau fraiche

Charlotte et Baptiste, un mariage à 19 200 € : « Nous n’avons aucun regret d’avoir investi autant »

3
Source : AGNES GUEANT
D'amour et d'eau fraiche

Zoé et Julien, un mariage à 35 000 € : « Pas mal de choix ont limité l’impact environnemental de notre mariage »

17

Pour les meufs qui gèrent