Live now
Live now
Masquer
DAEDF_DELPHINE&LÉO_UNE_H
D'amour et d'eau fraiche

Delphine et Léo, un mariage à 9 532 € : « Je me sentais seule à gérer le projet »

Cette semaine, dans notre rubrique « D’amour et d’eau fraîche » on s’attaque au budget du mariage de Delphine et Léo !

Dans notre rubrique « D’amour et d’eau fraîche », des lectrices ont joué le jeu et nous détaillent leur jour J, finances incluses. Allez hop, on s’attaque au mariage de Delphine et Léo, qui leur a coûté 9 532 € pour 90 invités.

Le mariage de Delphine et Léo

  • Le couple :  Delphine et Léo
  • Âges : 31 et 34 (au moment du mariage, 26 et 29 ans)
  • Ensemble depuis… : 11 ans (2013)
  • Mariés depuis… : 2018
  • Métiers : Chargée de communication, dessinateur de plans
  • Lieu de vie : Paris
  • Lieu du mariage : à 30 minutes de Paris, dans le 77
  • Nombre d’invités : 90
  • Total dépensé pour le jour J :  9 532 €

Avant le mariage

DAEDF_DELPHINE&LÉO_DÉPENSES

Quand et où vous êtes-vous rencontrés ?

En 2013, à un concert de rock à Paris. Il était sur scène et moi dans le public.

Au bout de combien de temps avez-vous décidé de vous marier ? 

Au bout de quatre ans de relation, on s’est pacsés avec l’optique de se marier par la suite. Le pacs a été comme une période de fiançailles, entre autres.

Pourquoi avoir choisi ce mode d’union ? 

Pour l’aspect romantique de l’engagement, mais aussi pour la création d’un foyer unique (déclaration d’impôt, succession éventuelle) et pouvoir porter le même nom que les futurs enfants.

Viviez-vous ensemble avant de vous unir ? 

Oui depuis quatre ans.

Comment avez-vous planifié votre célébration ? Combien de temps à l’avance ? 

Il y a eu un an et demi de fiançailles environ. Largement le temps de chasser les prix les plus intéressants via plusieurs recherches internet.

DSC_0047

Vous êtes-vous tous les deux autant investis dans les préparatifs ? 

Pas du tout. J’étais bien plus investie et motrice de l’organisation que lui.

Est-ce que la préparation a été source de stress ? 

Une grande, du fait que je me sentais seule à gérer le projet. Il y a eu quelques désaccords entre les belles familles également, et quelques conflits entre amis à résoudre.

À lire aussi : Laure et Benjamin, un mariage à 22 670 € : « l’aide financière de nos parents nous a permis de doubler le budget »

Quelles étaient les choses dont vous ne vouliez vraiment pas à votre mariage ?

Des animations trop lourdes (des quiz gênants, des photos dossiers… un DJ trop présent). Mais également des invités bourrés, par exemple.

Quel poste vous semblait le plus important à organiser ? Lequel l’était moins ? 

La décoration et un mariage qui nous ressemble. La musique était très importante pour nous également, on a pu imposer notre propre playlist. En revanche, le choix de la nourriture l’était moins, on a fait confiance au traiteur.

DSC_0056

Y a-t-il un moment où vous avez voulu faire marche arrière ? 

Parfois l’idée m’a traversée, mais pas de là à annuler l’évènement.

Avez-vous dû renoncer à des choses dans l’organisation pour rentrer dans votre budget ?

Oui, le photobooth, commandé puis annulé.

Comment avez-vous financé votre union ?

Un énorme élan de solidarité s’est lancé autour de nous. Mes parents ont offert la robe (le forfait à 700 €), et les témoins, le costume du marié. Des amis ont acheté des polaroids pour capturer des moments de la soirée. Mon frère a amené son groupe de musique salsa, mais également tout le matériel pour nous offrir un concert de deux heures qui a mis le feu à la salle.

Pris de sympathie avec le traiteur, ils nous ont offert le droit de bouchons, ainsi, nous avons amené notre propre champagne (déjà présent dans la cave de mes parents). Ils nous ont aussi mis à disposition gracieusement des tireuses à bières.

Plusieurs cadeaux comme ça ont permis d’alléger l’addition. Le fait d’avoir eu plus d’un an de fiançailles également : je demandais, à mon anniversaire, de l’aide à la place des cadeaux. Une amie m’a offert les dragées (dans une offre de déstockage), une autre les écrins, encore une autre le papier rouge pour faire les faire part, etc.

Quelques euros par-ci, par là, ont vraiment fait la différence à la fin.De plus, je suis adepte du recyclage et de la récup. Les vases pour les fleurs ? Les bouteilles de bières bues dans l’année et repeintes, le soir devant Netflix, avec un chat ronronnant sur les genoux. Besoin d’une urne ? Le flatcase de ma guitare ! Un plan de table original ? Un lot de vieux vinyles rayés d’accordéons trouvés dans la cave de mon grand-père.

DSC_0048

Le jour du mariage

Étiez-vous stressée le jour J ? 

Atrocement ! Surtout en arrivant, une fois l’évènement lancé, j’ai fait confiance à mon organisation. Le marié, lui, ça allait.

Est-ce que tout s’est passé comme vous l’aviez prévu ? 

Oui, à l’exception du DJ qui a voulu faire une animation malgré notre interdiction… Nous avons eu une petite discussion avec lui, mais il était si têtu qu’on a laissé couler. 

Avez-vous regretté d’avoir investi autant / pas assez dans votre union ? 

Sur le moment non, c’était conforme à nos souhaits.

Avez-vous regretté le choix des invités ? Auriez-vous aimé en inviter plus ? Moins ?

Oui, j’ai invité des amis qui ne le sont plus aujourd’hui et pas ceux qui le sont devenus depuis. Mais le plus gros regret, c’est de ne pas avoir refusé les « plans » et « petite copine de passage » de certains invités qui ne voulaient pas venir seuls. Aujourd’hui, sur des photos, il y a des personnes dont je ne me rappelle même pas les noms…

Pouvez-vous citer 3 moments qui vous ont marqués pendant cette journée ? Pour quelles raisons ? 

  • Mon père a pleuré en découvrant la robe, je ne m’y attendais vraiment pas.
  • La première danse, sur une chanson jouée par mon frère et son groupe, c’était un moment très important pour moi.
  • Et étrangement, peut-être, la fin. Quand nous étions sur le départ, il ne restait que les amis les plus proches, on s’est fait un gros câlin, tous dans la salle vide et rallumée.

Après le mariage, le debrief

DAEDF_DELPHINE&LÉO_BUDGET

Dans quel poste de dépenses ne regrettez-vous pas d’avoir mis le paquet ? Pourquoi ? 

Oui, si c’était à refaire, j’aurais investi dans un vrai photographe, je suis très déçue des photos. Puisque c’était un contact du marié, qui a offert sa prestation… il n’a pris en photo que le marié ou presque.

Si vous pouviez retourner en arrière, que changeriez-vous ?

J’aurais plus imposé mes choix, notamment au niveau des invités. 

Pensez-vous que le mariage a renforcé votre couple ? 

Finalement oui, l’organisation est une épreuve et elle permet de se renforcer, de mieux se connaître, de faire des négociations et compromis jamais vus auparavant dans notre vie de couple. 

Êtes-vous toujours ensemble actuellement ? 

Oui.

Capture d’écran 2024-02-09 151730

Quels sont vos futurs grands projets de couple ? 

On vient d’accueillir notre premier enfant, pour nos dix ans de couple. Maintenant, on regarde pour pouvoir acheter une maison.

Merci à Delphine et Léo d’avoir partagé ce joli moment avec nous.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

4
Avatar de Unefougere
20 février 2024 à 11h02
Unefougere
J'aime bien toutes les idées de déco etc. faites avec des objets recyclés c'est super sympa. Par contre personellement je l'aurai trop mauvaise si j'étais beaucoup plus impliquée que mon copain dans l'organisation, déjà qu'à deux ça a l'air d'être beaucoup de travail et stressant...
7
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus D'amour et d'eau fraiche

Source : Pauline Kupper photographie
D'amour et d'eau fraiche

Annaëlle et Xavier, un mariage à 9 200 € : « c’est très rare de voir les mariés relax et profiter ainsi »

3
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Crédits : William Steele
D'amour et d'eau fraiche

Noémie et Tom, un mariage à 7 780 € : « On a fini en boîte de nuit »

1
Source : Fabien Leduc
D'amour et d'eau fraiche

Laure et Benjamin, un mariage à 22 670 € : « l’aide financière de nos parents nous a permis de doubler le budget »

DAEDF_LOUISE_ADRIEN_UNE_V
D'amour et d'eau fraiche

Louise et Adrien, un PACS à 550 € : « Je ne voulais pas de fête, pas de monde, pas de célébration ! »

5
DAEDF_HÉLÈNE_RAFIK_UNE_H
D'amour et d'eau fraiche

Hélène et Rafik, un mariage à 2 500 € : « On n’aurait jamais pu s’offrir tout ça en France ! »

1
Source : Chatsimo - Getty Images
D'amour et d'eau fraiche

Alexandre et Sarah, un mariage à 7 680 € : « Je regrette de ne pas avoir mieux fait les choses »

1
Source : Midjourney
D'amour et d'eau fraiche

Valérie et Jelle, un mariage à 23 604 € : « Au pire on se sépare, c’est triste, mais ce n’est pas la fin du monde »

6
AEF_TIPHAINE_SAM_V
D'amour et d'eau fraiche

Sam et Tiphaine, un mariage à 15 800 € : « Mes parents n’ont pas pu assister à notre mariage »

1
[D’amour et d’eau fraîche] Image de une • Verticale
D'amour et d'eau fraiche

Madi et Enzo, un mariage à 58 990 € : « On ne voulait pas d’oncles soûls qui crient partout »

27
Source : Thomas Cazorla
D'amour et d'eau fraiche

Éva et Max, un mariage à 10 000 € : « on a pas de regret sur l’argent »

13

Pour les meufs qui gèrent