Live now
Live now
Masquer
Source : Crédits : Adeline Melliez - adeline-melliez.com
D'amour et d'eau fraiche

Blandine et Rémi, un mariage à 14 521 € : « On a craint de manquer, on s’est retrouvé avec trop ! »

« D’amour et d’eau fraîche » est la nouvelle rubrique de Madmoizelle, celle qui épluche le budget des couples mariés ou pacsés. Cette semaine, nous détaillons le mariage de Blandine et Rémi !

N’oubliez pas, dans les commentaires, que les personnes qui participent à la chronique sont susceptibles de vous lire. Merci de rester bienveillant.

Comment doit être un mariage pour être réussi ? Et les idées déco, on les trouve où ? Comment être loin des clichés et original ? C’est grave si, au contraire, on aime que ça se déroule comme dans les films ? Faut-il inviter toute la famille ou juste un peu ? Et le traiteur, on le choisit comment ? Mais surtout, la grande question : combien ça coûte réellement, un mariage ou un pacs ?

Dans notre nouvelle rubrique « D’amour et d’eau fraîche » des lectrices ont joué le jeu et nous détaillent leur jour J, finances incluses.

Le mariage de Blandine et Rémi

Le couple :  Blandine et Rémi

Âges : 36 et 31 ans

Ensemble depuis… :  octobre 2018

Mariés depuis… : pacsés le 10 juin 2021, mariés le 29 octobre 2022

Métiers : professeur en lycée professionnel / agent administratif

Lieu de vie : Vénissieux (banlieue lyonnaise)

Lieu du mariage :  pour le mariage civil : Buellas, près de Bourg-en-Bresse. Pour le mariage religieux : Lyon puis fête à Saint-Etienne-sur-Chalaronne (dans l’Ain)

Nombre d’invités : 190

Total dépensé pour le jour J : 14521 €

Blandine_Remi_Depenses

Avant le mariage

Quand et où vous êtes-vous rencontrés ?

On s’est rencontré en 2018, via une association médiévale qui se réunissait dans la colocation de Blandine.

Au bout de combien de temps avez-vous décidé de vous marier ? 

On a décidé de se pacser après avoir emménagé ensemble, fin 2020, puis on a voulu se marier après trois ans de relation.

Pourquoi avoir choisi ce mode d’union ? 

Le PACS, c’était surtout pour créer un premier foyer fiscal après avoir emménagé ensemble (et ça avait un peu valeur de fiançailles). Le mariage, c’était pour concrétiser le PACS de manière plus durable. C’était aussi important pour nous.

Adeline Melliez6
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Viviez-vous ensemble avant de vous unir ? 

Oui, depuis novembre 2020, soit deux ans avant le mariage.

Comment avez-vous planifié votre célébration ? Combien de temps à l’avance ? 

On en a parlé à l’été 2021 et concrétisé le projet dès le mois de septembre, soit un an à l’avance. Mais on a mis du temps à se mettre en route dans les préparatifs, et on s’y est vraiment mis l’été 2022, soit quatre mois avant.

Vous êtes-vous tous les deux autant investis dans les préparatifs ? 

Plutôt oui, Blandine un peu plus. Mais c’est resté assez équilibré !

Est-ce que la préparation a été source de stress ? 

Pas forcément tout le temps, mais à certains moments oui. Par exemple, on a galéré à trouver une salle qui soit disponible, assez grande et pas trop chère. Blandine était moins sereine au mois de septembre, car il fallait en plus gérer sa rentrée scolaire, période la plus dense de l’année. On avait aussi choisi de faire un mariage plus ou moins participatif, où chacun apportait quelque chose ou rendait un service. Savoir si ce serait bien accueilli et si tout se goupillerait bien était parfois inquiétant.

À lire aussi : Anne-Sophie et Emmanuel, un mariage à 32 110 € : « C’est déjà fini, tout ça pour ça »

Quelles étaient les choses dont vous ne vouliez vraiment pas à votre mariage ?

Des jeux sexistes ou crado (la jarretière, le pot de chambre…), pas de DJ tout court (une bonne
playlist fait l’affaire ! et un coup de main des potes) et le moins de déchets possibles (nappes et serviettes en papier : oust !).

Quel poste vous semblait le plus important à organiser ? Lequel l’était moins ? 

Le plus important et inquiétant dans la gestion, c’était le repas. Spoiler alert : il y a eu trois fois trop à manger. La cérémonie religieuse aussi, car c’est un moment solennel. Le moins important pour Blandine, c’était la coiffure, le maquillage, la robe : la simplicité suffit.

Adeline Melliez8
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Y a-t-il un moment où vous avez voulu faire marche arrière ? 

On a imaginé repousser l’échéance pour avoir plus de temps d’organisation, et puis finalement non.

Avez-vous dû renoncer à des choses dans l’organisation pour rentrer dans votre budget ?

C’est plutôt l’inverse : à la base, on voulait un mariage tout petit budget, qui s’est grossi au fur et à mesure des besoins (traiteurs, location de matériel, imprévus…).

Adeline Melliez2
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Comment avez-vous financé votre union ?

Avec nos économies personnelles (en grosse partie venant d’un héritage de Blandine) ainsi que l’aide des parents, à peu près moitié-moitié.

Le jour du mariage

Est-ce que vous étiez stressée le jour J ? 

Blandine : moins le jour J que la veille, où il fallait tout installer et organiser. Pour le jour J, le
programme était bien calé, donc rassurant.
Rémi : j’étais un peu stressé le matin du jour J, et le stress est parti une fois que les événements ont commencé. La séance photo nous a relaxés, car c’était cool et sans chichis, parfait avant la cérémonie !

Adeline Melliez1
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Est-ce que tout s’est passé comme vous l’aviez prévu ? 

Globalement oui, à part un souci de dégât des eaux à 3h du matin : les toilettes débordaient et la proprio ne répondait pas au téléphone. Aussi, tout était plus long que prévu, on n’avait pas calculé assez large pour le timing (service au buffet, animation…)

Avez-vous regretté d’avoir investi autant / pas assez dans votre union ? 

Un peu, on se dit que plusieurs choses étaient de trop : la quantité de nourriture et de boissons (deux fûts de bière à peine entamés, 70L de punch tout juste touchés). Blandine avait deux robes, une seule aurait suffi. À l’inverse, on aurait aimé investir plus dans le budget photo, pour la soirée ou la préparation.

Adeline Melliez5
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Avez-vous regretté le choix des invités ? Auriez-vous aimé en inviter plus ? Moins ?

On ne pouvait pas en inviter plus (190 invités !), par rapport à la taille de la salle. On a tous les deux une famille nombreuse et beaucoup d’amis en couple, ça monte vite ! Petite déception : des invités très proches n’ont pas pu venir au dernier moment, à cause du Covid ou d’autres maladies automnales.

Pouvez-vous citer 3 moments qui vous ont marqué pendant cette journée ? Pour quelles raisons ? 

  • La cérémonie religieuse, très émouvante (mais ça passe vite !) et drôle à la fois : nos amis et
    nos familles étaient à la musique, et le père de Blandine a joué un beau morceau à la trompette. Le prêtre est un ami, et le moment d’évoquer les défunts de la famille était poignant.
  • La première danse : la création de la chorégraphe de Lindy Hopon a été source de beaucoup de changements et de disputes… On s’est entraînés juste avant dans les vestiaires de la salle, et on n’était pas prêts au moment du démarrage de la musique, ce qui a valu une entrée fracassante de Blandine en courant dans les escaliers. On était pile à temps !
  • La séance photo : très naturelle et peu prise de tête, on avait peu d’idées et on s’est laissé guider en jouant avec le décor. La lumière était magnifique !

Après le mariage, le debrief

Blandine_Remi_Budget

Dans quel poste de dépenses regrettez-vous de ne pas avoir mis le paquet ? Pourquoi ? 

La sono. On pensait que c’était compris dans le prix de la salle, mais il a fallu ajouter ça au dernier moment. Un ami a géré le son toute la soirée, d’autant plus qu’il y avait un fest-noz — un concert live de musique bretonne — prévu ! Même si le dégât des eaux nous a un peu gâché la fin de soirée, la salle était très belle et atypique, et bénéficiait d’un dortoir où nos amis ont pu rester dormir.

Adeline Melliez3
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Si vous pouviez retourner en arrière, qu’est-ce que vous changeriez ?

Rémi : la dépense traiteur, prévue trop large et au dernier moment. On a craint de manquer, on s’est retrouvé avec trop ! Mais c’était très bon.
Blandine : j’aurais gardé la robe et la coiffure du mariage civil, plus simples et plus authentiques. De manière générale, on aurait aimé faire un mariage à plus petit budget.

Pensez-vous que le mariage a renforcé votre couple ? 

Oui, dans le sens où on a beaucoup discuté avant de sujets variés et profonds pour se mettre
d’accord, se découvrir, s’engueuler… On a pris conscience de l’importance de faire encore plus
d’efforts au quotidien pour que notre relation se passe bien, puisqu’on a choisi de passer notre vie ensemble, et que la séparation n’est évidemment pas envisagée sur le long terme.

Êtes-vous toujours ensemble actuellement ? 

OUIIIIIII !

Quels sont vos futurs grands projets de couple ? 

Fonder une famille avec un premier enfant et un deuxième chat, et devenir propriétaire d’un
logement dans un habitat collectif (ça se monte doucement).

Adeline Melliez7
Crédits : Adeline Melliez – adeline-melliez.com

Est-ce que vous avez envie de partager des comptes Instagram ou autre qui vous ont aidé à préparer / ont inspiré votre célébration ?

On a très peu utilisé les réseaux sociaux pour notre préparation, excepté Pinterest, mais parfois l’overdose rend malade… À consommer avec modération ! On a favorisé les expériences et conseils de nos proches pour faire un truc à notre image : un joyeux bordel sous le signe de notre divinité tutélaire « Al Arrach » ! Blandine avait deux petits bouquins sur le sujet, mais qui n’ont pas été d’une grande aide.

Merci à Blandine & Rémi d’avoir partagé ce joli moment avec nous.

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

2
Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
6 juin 2023 à 10h06
Ariel du Pays Imaginaire
C'est marrant un 2e marié en kilt sur madz!
J'aime vraiment bien cette rubrique, le mariage avait l'air super avec le thème des jeux de société d'après les photos, c'est très sympa! Et ça me parle beaucoup le fait de voir la préparation du jour du mariage comme une occasion de discuter de choses importantes et de se découvrir plus en tant que couple !
Pour l'aspect financier ça m'a fait sourire, au sens où on est nombreux-ses à en passer par là, le côté on voulait un mariage à tout petit budget avec 190 invités-es...et en fait c'est pas possible
Par contre je suis surprise pour les robes de mariées : apparemment la mariée a porté 2 robes différentes pour 800 euros au total, ce qui est pas cher pour une seule robe! Je me demande comment elle a fait, est-ce que c'étaient des robes de seconde main ou autre ? C'est dommage qu'on ait pas plus de détails là dessus !
5
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus D'amour et d'eau fraiche

Source : Pauline Kupper photographie
D'amour et d'eau fraiche

Annaëlle et Xavier, un mariage à 9 200 € : « C’est très rare de voir les mariés relax et profiter ainsi »

3
Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
Source : Crédits : William Steele
D'amour et d'eau fraiche

Noémie et Tom, un mariage à 7 780 € : « On a fini en boîte de nuit »

1
DAEDF_DELPHINE&LÉO_UNE_V
D'amour et d'eau fraiche

Delphine et Léo, un mariage à 9 532 € : « Je me sentais seule à gérer le projet »

4
Source : Fabien Leduc
D'amour et d'eau fraiche

Laure et Benjamin, un mariage à 22 670 € : « l’aide financière de nos parents nous a permis de doubler le budget »

DAEDF_LOUISE_ADRIEN_UNE_V
D'amour et d'eau fraiche

Louise et Adrien, un PACS à 550 € : « Je ne voulais pas de fête, pas de monde, pas de célébration ! »

5
DAEDF_HÉLÈNE_RAFIK_UNE_H
D'amour et d'eau fraiche

Hélène et Rafik, un mariage à 2 500 € : « On n’aurait jamais pu s’offrir tout ça en France ! »

1
Source : Chatsimo - Getty Images
D'amour et d'eau fraiche

Alexandre et Sarah, un mariage à 7 680 € : « Je regrette de ne pas avoir mieux fait les choses »

1
Source : Midjourney
D'amour et d'eau fraiche

Valérie et Jelle, un mariage à 23 604 € : « Au pire on se sépare, c’est triste, mais ce n’est pas la fin du monde »

6
AEF_TIPHAINE_SAM_V
D'amour et d'eau fraiche

Sam et Tiphaine, un mariage à 15 800 € : « Mes parents n’ont pas pu assister à notre mariage »

1
[D’amour et d’eau fraîche] Image de une • Verticale
D'amour et d'eau fraiche

Madi et Enzo, un mariage à 58 990 € : « On ne voulait pas d’oncles soûls qui crient partout »

27

Pour les meufs qui gèrent