Live now
Live now
Masquer
meteo-merde-automne-2
Mode

Peut-on avoir une météo d’automne NORMALE s’il vous plaît ?

Le matin, ça caille, l’après-midi c’est le retour de l’été… La météo a perdu toute cohérence et c’est aussi relou d’un caillou dans la chaussure.

C’est merveilleux la nature et les saisons qui changent au fil des mois.

Chaque période de l’année possède ses petits plaisirs : au printemps, c’est le retour des petites robes légères, l’été sent bon le sel marin et les mojitos en terrasse

L’amour de l’automne

En automne, je suis ravie de sortir ce trench de mi-saison qui me sied à merveille.

C’est le moment parfait pour boire du thé chaud vers 16h et se délecter d’une petite soupe aux champignons tout en profitant des derniers rayons du soleil de la journée qui s’éclipsent plus tôt que d’habitude.

OH. YEAH.

La météo d’automne totalement aléatoire

Le mois d’octobre est déjà bien entamé et pourtant, j’attends, encore et toujours, ces instants propres à l’automne.

Pourquoi ?

Parce que la météo ne tourne pas rond depuis une semaine maintenant. Oui je sais, mon discours ressemble à ton échange téléphonique avec ta mamie : « Y a vraiment plus de saisons…», tout ça…

Bulletin météo express

Mais en fait oui.

Il n’y a VRAIMENT plus de saisons !

Regardons ensemble, la météo de ces deniers jours en France métropolitaine.

meteo lundi matin meteo lundi aprem

Donc lundi 7 octobre, les températures ont fait le grand écart en une seule journée ! Tel Jean Claude Van Damme entre deux camions.

Image associée

(Si tu pouvais avoir autant de talent pour te taire, Jean-Claude…)

Dans le centre de la France, on passe de 7 petits degrés de merde à 23 putains de degrés, comme si le mois de juin battait son plein.

Pareil pour mercredi 10 octobre :

mercredi matin

mrcredi aprem

Des maximales qui atteignent 28°C ! Sérieux ? Rendez-moi l’automne !

Dans le nord de la France, il fait plus chaud qu’à Marseille, s’il vous plaît. Rien ne va, tout déraille.

J’ai mes petites angoisses autour de cette météo qui part en cacahuètes.

Ça me fait flipper parce que je ne peux pas m’empêcher de penser au réchauffement climatique, aux ours polaires qui meurent sur leur bout de banquise et au terrible futur qui nous attend, nous, pathétiques et ingrats êtres humains.

Trouve la Marche pour le Climat le 13 octobre, la plus proche de chez toi !

Mais au quotidien, quand j’éteins ma petite voix stressée, je subis cette météo de merde.

Et je ne pense pas être la seule.

La roulette russe dans la gare-robe

Quand j’ai pris le métro cette semaine, j’ai constaté que nous avons tous un rapport différent aux températures.

En bref, personne ne sait comment se fringuer correctement.

À lire aussi : Comment s’habiller par temps moite et orageux ?

Rien que ce matin, j’ai croisé la route d’une jeune femme en robe longue et en sandalettes, une simple veste en jean sur les épaules, quand son voisin avait sorti une parka et une écharpe en laine remontée jusqu’au nez.

Bonjour Jon.

Imparable technique de l’oignon

Personnellement, cela fait une semaine que je suis un oignon : j’enfile couche sur couche, que je retire ou rajoute selon l’environnement.

Dans les transports en commun, je me retrouve avec une veste et deux gilets dans les bras ; une fois dehors quand il fait frisquet, je prends le temps de me revêtir pour éviter d’attraper une pneumonie.

Sauf que la transition chaud/froid est sans pitié : il me suffit de deux secondes hors du métro pour que mes aisselles et mon front trempés ressentent le froid.

Me voilà gelée jusqu’à la moelle avec le nez coulant de morve pour quatre jours.

Excellent week-end en perspective.

Désagréments d’été et d’automne

Je n’aime pas les odeurs sauf celle de la Bétadine et du gel hydralcolique.

Alors si je pense sentir la transpiration, je vrille.

Et comme je me suis préparée au froid du matin avec un pull, voilà que j’ai des suées une fois dans le bus. Et mon corps se met à suinter.

Gé-nial.

Manu, merveilleuse rédactrice beauté, m’a expliqué maintes fois que c’était normal de transpirer et de sentir un peu parfois. Et ce n’est pas grave !

Elle m’enseigne le lâcher-prise mais rien à faire, je déteste transpirer parce que je me sens sale.

Ce qui est contradictoire puisque je me fiche royalement que les autres sentent la transpiration. Fin d’aparté !

Ces derniers jours, j’ai l’impression de vivre une période où je subis les désagrément de l’été (la chaleur, la transpiration, l’air moite) et ceux de l’automne (les températures fraîches, l’humidité, les rhumes), tout ça en moins de 12h.

C’est relou.

En théorie, cela ne me dérange pas que les températures ne soient pas de saison. Mais si on pouvait juste avoir UNE SEULE SAISON À LA FOIS dans la même journée ce serait vraiment sympa…

Comment tu fais, toi, pour affronter ces températures capricieuses ? 

À lire aussi : Eh, la météo ? Je t’emm… – Le Dessin de Cy.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

27
Avatar de Princesse Sarah
19 octobre 2018 à 09h10
Princesse Sarah
Un phénomène naturel contribue peut-être à tout ceci: celui connu de nos ancêtres sous le nom d' "été de la Saint Martin" (qui est le 11 novembre). J'ai cru qu'il s'agissait du passage de la terre dans des poussières astéroïdes mais ça ne serait pas ça. C'est l'inverse (il y a exactement six mois) du phénomène des saints de glace qui a lieu en mai (dans le coin, il a neigé dans certains cols à l'époque! ). Evidemment, le réchauffement climatique ne doit pas aider. L'an passé à la même époque le chauffage a été allumé chez moi le premier novembre mais je me souviens, du coup , avoir eu très froid les jours qui ont précédé. Cette année, il a fait froid deux jours en début de mois, j'ai demandé qu'on l'allume...en vain, il n'a pas servi depuis. Non sans angoisse, je me rappelle, il y a deux ou trois ans, de mois de novembre où je ne portais pas de manteau, ou de noëls chauds comme la braise. Un vrai automne, ça me manque aussi (surtout que je n'ai pas profité des deux derniers non plus). Je n'arrive pas non plus à me mettre dans l'humeur Halloween, et songe à tout ce que je n'ai pas encore fait (sortir les écharpes et pull overs, allumer une flambée et cuire des châtaignes, marcher dans la forêt et y faire un pique nique, boire un chocolat pumpkin spice, lire dans une couverture pendant que la pluie tombe...)
2
Voir les 27 commentaires

Plus de contenus Mode

Source : URL
Daronne

« Mais pourquoi tu t’énerves si vite ?» Marre de se disputer à cause des enfants ?

Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Humanoid Native
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

La tendance mi-bas sur les podiums contemporains // Source : La tendance mi-bas sur les podiums Koché printemps-été 2021 ; Lanvin automne-hiver 2022 ; Christian Dior automne-hiver 2020 ; Jacquemus automne-hiver 2023 ; Vaillant printemps-été 2024
Tendances Mode

Pour ou contre les mi-bas semi-opaques, des chaussettes de mamie à hype ?

2
Autopsie du dressing de Louise Parent // Source : Louise Parent
Mode

« Je veux qu’on se souvienne de moi pour mon style plutôt que ma taille » : Louise Parent, journaliste mode

2
Comment chiner du Sézane de seconde main pas cher ? 4 conseils et astuces clés pour économiser // Source : Captures d'écran Vestiaire Collective / Sézane / Vinted
Mode

Comment acheter du Sézane de seconde main pas cher ? 4 conseils et astuces clés pour économiser

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

femme-colère // Source : Pexels
Daronne

Vous aussi, vous en avez marre de crier sur vos enfants ?

[Image de une] Horizontale (2)
Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Voici la tendance chaussure la plus clivante du moment, entre la ballerine et la sneaker (Ballet Sneaker) // Source : Simone Rocha / Lazy Oaf / Ecco x Natacha Ramsay-Levi
Tendances Mode

Pour ou contre : la tendance chaussure la plus clivante mi-ballerine mi-sneaker

1
Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

La vie s'écrit au féminin