Live now
Live now
Masquer
mere-nuit-sommeil-bebe
Daronne

L’Ifop révèle que ce sont encore les mères qui se lèvent la nuit. Quelle surprise ! (non)

Une enquête Ifop confirme ce que la plupart des mères savent depuis longtemps : ce sont principalement elles qui se lèvent la nuit.

Une enquête Ifop menée pour le site Sleepyz.fr révèle que ce sont principalement les mères qui se lèvent la nuit pour s’occuper de leurs enfants. Cette étude ne surprend personne et ne fait que confirmer ce que nous savions déjà : l’égalité parentale est encore loin, loin, devant nous.

Qui se lève la nuit quand les bébés (et les enfants) pleurent ?

Dans le cadre d’une étude menée pour le site Sleepyz.fr, l’Ifop a interrogé 1001 parents d’enfants de moins de 3 ans sur la gestion du sommeil et la répartition des corvées nocturnes. Et la réponse est étonnante. Non. Absolument pas. Sans surprise, 78 % des mères se lèvent plus souvent que leur compagnon, et 44 % sont même seules à se lever. Soit presque la moitié des femmes.

Les mères sont également beaucoup plus rapides à réagir en cas de pleurs (4,5 minutes contre 8 minutes pour les hommes). Et si nous avions besoin d’avoir la preuve que beaucoup d’hommes privilégient leur confort et se fichent ouvertement de notre pomme au passage, la voilà : ils sont 55 % à avoir déjà fait semblant de dormir, en espérant que leur conjointe se lève.

mere-nuit-sommeil-bebe
Mère qui préfèrerait pioncer plutôt que de se lever toutes les 4h, illustration / crédits : alexxx1981

Le couple hétérosexuel, ce bastion des inégalités

La question du sommeil constitue un motif récurent de conflit et 66 % des couples déclarent s’être déjà disputés à ce sujet. L’étude montre pourtant que ces conflits ne relèvent en rien de la divergence d’opinions et se basent au contraire sur des inégalités avérées et tristement courantes. 

Même lorsque les couples mettent en place un système de roulement, ils sont 63 % dans ce cas-là, seules 25 % des femmes considèrent que la répartition est équilibrée. Bien souvent, elles finissent par se lever même quand ce n’est pas leur tour.

Ce sondage illustre bien les inégalités qui subsistent encore au sein des foyers hétérosexuels. N’en déplaise à ceux qui s’offusquent lorsque l’on ose dire que, SI, en 2022, les mères en font toujours bien plus que les pères.

Crédit photo image de une : alexxx1981

À lire aussi : Cette technique scientifique serait infaillible pour endormir les bébés qui pleurent


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

16
Avatar de Chloe Genovesi
28 septembre 2022 à 16h09
Chloe Genovesi
@sleee
@Chloé Genovesi Pourrais-tu partager un lien vers cette enquête STP? J'ai cliqué sur tous les liens de l'article, la plupart mène vers d'autres articles de Madz, et un vers le site de Sleepyz, aucun vers l'enquête.
Le site de sleepyz n'en fournit pas non plus

Mille ans plus tard (sorry sorry) je me permets de te répondre : nous avons reçu un communiqué de presse de l'IFOP, si le détail des statistiques t'intéresse, n'hésite pas à me contacter en MP et je te les ferai parvenir.
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : @ouiouib4guette sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 8 avril

Source : URL
Daronne

« Mais pourquoi tu cries autant ? » Quand l’éducation des enfants est source de tensions

Source : Africa images
Couple

« J’ai demandé mon copain en mariage » Charlie, 32 ans, raconte ce grand moment à rebours des clichés

Source : Viorela Florescu's Images
Daronne

Soutenez « All kids are cool kids », le premier magazine pour familles d’enfants handicapés

Source : Kaspars Grinvalds
Parentalité

Ces 3 choses de mauvaise mère que je fais, bouh, c’est pas bien

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : laflor de Getty Images Signature
Conseils parentalité

Comment parler de la mort avec ses enfants ? Voici quelques pistes

Source : Gemütlichkeit
Conseils parentalité

Ces 8 tâches ménagères que les enfants peuvent faire à la maison (faut rentabiliser !)

4
Source : Tetiana Nekrasova de corelens
Quand on aime, on compte

Samantha, mère solo, dépense 630 € par mois pour ses enfants : « j’ai eu un parcours assez chaotique »

7
Source : pixelshot
Chère Daronne

Je suis enceinte et je fume, help !

25

Pour les meufs qui gèrent