Live now
Live now
Masquer
mere-nuit-sommeil-bebe
Daronne

L’Ifop révèle que ce sont encore les mères qui se lèvent la nuit. Quelle surprise ! (non)

Une enquête Ifop confirme ce que la plupart des mères savent depuis longtemps : ce sont principalement elles qui se lèvent la nuit.

Une enquête Ifop menée pour le site Sleepyz.fr révèle que ce sont principalement les mères qui se lèvent la nuit pour s’occuper de leurs enfants. Cette étude ne surprend personne et ne fait que confirmer ce que nous savions déjà : l’égalité parentale est encore loin, loin, devant nous.

Qui se lève la nuit quand les bébés (et les enfants) pleurent ?

Dans le cadre d’une étude menée pour le site Sleepyz.fr, l’Ifop a interrogé 1001 parents d’enfants de moins de 3 ans sur la gestion du sommeil et la répartition des corvées nocturnes. Et la réponse est étonnante. Non. Absolument pas. Sans surprise, 78 % des mères se lèvent plus souvent que leur compagnon, et 44 % sont même seules à se lever. Soit presque la moitié des femmes.

Les mères sont également beaucoup plus rapides à réagir en cas de pleurs (4,5 minutes contre 8 minutes pour les hommes). Et si nous avions besoin d’avoir la preuve que beaucoup d’hommes privilégient leur confort et se fichent ouvertement de notre pomme au passage, la voilà : ils sont 55 % à avoir déjà fait semblant de dormir, en espérant que leur conjointe se lève.

mere-nuit-sommeil-bebe
Mère qui préfèrerait pioncer plutôt que de se lever toutes les 4h, illustration / crédits : alexxx1981

Le couple hétérosexuel, ce bastion des inégalités

La question du sommeil constitue un motif récurent de conflit et 66 % des couples déclarent s’être déjà disputés à ce sujet. L’étude montre pourtant que ces conflits ne relèvent en rien de la divergence d’opinions et se basent au contraire sur des inégalités avérées et tristement courantes. 

Même lorsque les couples mettent en place un système de roulement, ils sont 63 % dans ce cas-là, seules 25 % des femmes considèrent que la répartition est équilibrée. Bien souvent, elles finissent par se lever même quand ce n’est pas leur tour.

Ce sondage illustre bien les inégalités qui subsistent encore au sein des foyers hétérosexuels. N’en déplaise à ceux qui s’offusquent lorsque l’on ose dire que, SI, en 2022, les mères en font toujours bien plus que les pères.

Crédit photo image de une : alexxx1981

À lire aussi : Cette technique scientifique serait infaillible pour endormir les bébés qui pleurent


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires
16

Avatar de Chloe Genovesi
28 septembre 2022 à 14h39
Chloe Genovesi
@sleee
@Chloé Genovesi Pourrais-tu partager un lien vers cette enquête STP? J'ai cliqué sur tous les liens de l'article, la plupart mène vers d'autres articles de Madz, et un vers le site de Sleepyz, aucun vers l'enquête.
Le site de sleepyz n'en fournit pas non plus

Mille ans plus tard (sorry sorry) je me permets de te répondre : nous avons reçu un communiqué de presse de l'IFOP, si le détail des statistiques t'intéresse, n'hésite pas à me contacter en MP et je te les ferai parvenir.
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Daronne

fausse-couche
Grossesse

La Syntec a créé un congé exceptionnel pour les femmes qui vivent un arrêt naturel de grossesse 

Manon Portanier

26 jan 2023

argent-couple
Daronne

Pourquoi il faut impérativement parler d’argent avant de faire un enfant

mere-allaite
Daronne

En Espagne, une mère solo va pouvoir cumuler son congé maternité et paternité

Manon Portanier

26 jan 2023

CAF-caisse-dallocation-familiales
Daronne

Quel est le nouveau montant de la prime à la naissance en 2023 ?

Manon Portanier

25 jan 2023

5
enfant-greve-que-faire
Daronne

Grèves générales : quelles sont les solutions de garde (limitées) pour les darons ?

chere-daronner
Chère Daronne

Le père de mon mec n’arrête pas de me comparer à son ex qu’il adorait

Chère Daronne

25 jan 2023

15
mere-enfant-medecin
Daronne

Le baromètre annuel sur le sexisme du HCE balance des chiffres côté parents, et c’est pas beau à lire

Manon Portanier

25 jan 2023

greffe-uterus
Daronne

La greffe d’utérus, ce n’est pas de la science-fiction et pour le moment, ça marche !

QOAOC_LILIA_V
Quand on aime, on compte

Lilia, mère solo, dépense 616 € pour son enfant : « J’ai clairement manqué d’éducation financière »

Manon Portanier

24 jan 2023

10
sommeil-bébé-parent
Daronne

Dette de sommeil des parents : comment limiter la casse ?

Pour les meufs qui gèrent