Live now
Live now
Masquer
Lena Situations en Vivienne Westwood pour l'avant-première de The Idol au festival de Cannes 2023 // Source : Capture d'écran Instagram de @lenamahfouf
Actualité mode

Lena Situations répond au bodyshaming qu’elle subit à Cannes

Pour la montée des marches de la série The Idol le 22 mai 2023 au Festival de Cannes, Lena Mahfouf a porté une robe Vivienne Westwood d’archives, laissant apparaître ses cuisses, que des haters ont jugées trop grosses. L’influenceuse leur a magistralement répondu.

Tristement habituée au cyberharcèlement, Lena « Situations » Mahfouf a de nouveau subi une vague de bodyshaming. Au Festival de Cannes 2023, l’influenceuse de 25 ans portait une robe Vivienne Westwood pour la montée des marches de l’avant-première de la série même pas encore sortie et déjà controversée The Idol. Et si les gens parlent tant de sa tenue aujourd’hui, c’est moins parce qu’il s’agit d’un sublime modèle d’archives datant de 1994, mais parce que des haters ont jugé la créatrice de contenus trop grosse pour porter ce genre de tenue.

Lena Situations essuie une avalanche de bodyshaming pour une tenue au Festival de Cannes

Suite à l’avalanche de bodyshaming, Lena Situations a choisi de répondre en story Instagram :

« J’ai toujours été plus ou moins à l’aise avec mon corps… jusqu’à ces derniers mois. J’ai pris du poids, j’en suis consciente, ma morphologie a changé, j’en suis consciente, mais internet s’en est rendu compte avant moi et souhaite bien le partager. Depuis deux ans, j’ai fait le choix de ne plus utiliser de filtre afin de montrer une image honnête et non modifiée, quelque chose de vrai.

[…] Depuis jeunes, on nous projette tellement un corps idéal, un style idéal que dès que je ne rentre plus dans mon 36, je reçois des ‘tu manges bien à la cantine’ ou ‘félicitations pour le bébé’.

[…] J’espère que le futur et le recul nous améneront que du love. Moi je vous envoie du love. »

Lena Mahfouf répond aux haters qui lui ont fait du bodyshaming au festival de Cannes 2023

Le bodyshaming comme exercice du contrôle du corps des femmes

Suite à ce violent bodyshaming subi par Lena Mahfouf, plusieurs messages de soutiens ont également fleuri. Comme Daria Marx, activiste contre la grossophobie notamment, à travers un thread Twitter éclairant :

« Chère Lena Situations, votre corps vous appartient à vous, maigre ou grosse, vous n’avez rien à justifier, rien à expliquer. Rassurez-vous, votre corps est toujours du côté idéal de la force, ne laissez pas les haineux troubler votre regard.

Le contrôle sur le corps des femmes que toustes nous exerçons en nous tenant les mains dans une chaîne malsaine à chaque remarque que nous faisons sur les corps des autres. Il faut que ça s’arrête. Collectivement, il faut qu’on prenne conscience de ça.

Je dis collectivement parce que si les haineux sur Léna sont faciles à montrer du doigts, je crois qu’on le fait toustes. En terrasse, quand on fait les courses, à haute voix ou dans nos têtes. On juge, on commente, on classe.

On le fait par habitude d’une société qui commente et qui classe, elle aussi, les individus selon des standards, qui accorde des points de vie aux beaux, aux minces, aux blancs, aux valides… il est urgent de faire l’effort individuel de refuser d’en être. »

Dans deux autres tweets, Daria Marx précise par ailleurs le distinguo à faire entre bodyshaming et grossophobie :

« Je persiste à penser que le mot grossophobie doit s’appliquer aux situations de discriminations rencontrées par les personnes grosses. Je suis peut-être vieux jeu là-dessus, mais c’est tellement important d’avoir un mot pour dire.

Lena Situations n’est pas grosse. Ce qu’elle subit, c’est le contrôle sur le corps des femmes, qui participe à la construction de la grossophobie bien sûr. Mais elle ne souffre pas de grossophobie systémique, elle n’est pas une personne grosse. »


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

6
Avatar de hellopapimequepasa
27 mai 2023 à 22h05
hellopapimequepasa
@PetitePaille c'est surtout que les influenceur gagne leur vie grace aux dépense de leur vieuver (partenariat)donc en fait c'est dans leur intérêt a ce qu'on surconsomme car les 3/4 de leur partenariat sont des truc inutile.Big up a louanne man show la seule a sortir du lot en faisant que des partenariat avec la sncf et de manière raisoné (c'est pas tous les jours en story qu'il y a un partenariat)attention je suis plein de youtubeur et youtubeuse mais faut être lucide et reconnaitre que leur métier n'est pas super écolo compatible
2
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

La-marque-française-Atelier-Unes-propose-un-système-de-collants-consignables
Actualité mode

Contre les collants qui filent et polluent à tout va, ces marques créent des modèles plus écolo

13
Qui est vraiment Sissy Mua, à la tête de l'empire fitness, nutrition, et sportswear TrainSweatEat // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Qui est vraiment Sissy Mua, à la tête de Trainsweateat, l’empire fitness, nutrition et vêtements de sport

Ceci n'est pas une paire de botte illusion d'optique Louis Vuitton // Source : Capture d'écran Instagram et eshop de Louis Vuitton
Actualité mode

Ceci n’est pas une paire de bottes illusion d’optique Louis Vuitton

La tendance du maxi-cabas qui déborde chez Miu Miu, Bottega Veneta, et Balenciaga // Source : Miu Miu, Bottega Veneta, Balenciaga
Tendances Mode

Chez Balenciaga, Miu Miu, et Bottega Veneta, les maxi-cabas débordent et illustrent nos vies surbookées

North West bashe une robe Schiaparelli de sa mère, devant son créateur, mortifié // Source : Capture d'écran TikTok et Instagram
Actualité mode

North West bashe une robe Schiaparelli de sa mère Kim Kardashian, devant son créateur Daniel Roseberry, mortifié (et c’est hilarant)

17
Une femme aux cheveux frisés qui sourit en regardant l'objectif, habillée d'un gros pull douillé col roulé blanc crème sur un fond beige.jpg // Source : NeonShot de Getty Images
Conseils mode

Mites des vêtements : comment prévenir l’infestation ou se débarrasser de ces insectes nuisibles qui trouent les fringues

2
Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j’ai un problème : je suis acheteuse compulsive »

4
dr-martens
Conseils mode

Comment assouplir ses Doc Martens ? 5 astuces pour les « casser » avant qu’elles ne cassent vos pieds

26
La ballerine dans les collections automne-hiver 2023-2024 de Rabanne, Cormio, Sinead O'Dwyer, Marc Jacobs et Zimmermann // Source : Rabanne, Cormio, Sinead O'Dwyer, Marc Jacobs, Zimmermann.
Actualité mode

Tendance mode 2023 : les looks pour vous inspirer cet automne-hiver

4
VEJA offre une réparation de baskets en guise d'anti-Black Friday, ce vendredi 24 novembre 2023 // Source : VEJA
Actualité mode

Black Friday : VEJA offre une réparation de baskets, plutôt que des promos qui incitent à la conso

5

La vie s'écrit au féminin