Live now
Live now
Masquer
Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Les marchés du prêt-à-porter femme et de la lingerie déclinent en France. C’est pourquoi le groupe Fast Retailing, qui détient Uniqlo, Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam compte réduire les prix de ces deux dernières enseignes dans le but de redynamiser ses affaires.

Si le luxe ne connaît pas la crise, mais en jouit, c’est une tout autre affaire pour la mode milieu de gamme qui s’effondre en France. Ce secteur a supprimé plus de 37 000 postes ces dix dernières années, et on ne compte plus les redressements et liquidation judiciaires. Pendant que les vendeuses perdent leur travail et peinent à se reconvertir, une partie du grand public traque les baisses de prix, dans un contexte d’inflation terrible. C’est dans ce climat plus que morose que le groupe Fast Retailing (Uniqlo, Comptoir des cotonniers, Princesse tam tam) a décidé de baisser beaucoup de ses prix.

Pourquoi Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam baissent leurs prix de 30 %

Kunii San, l’actuel président des deux marques du groupe, a en effet annoncé ces baisses de prix au média spécialisé FasthionNetwork. Elles résultent d’un plan de restructuration débuté en 2023 pour redynamiser leurs affaires. D’après leur nouveau barème de prix, la plupart des pièces coûteront moins de 100 €, sauf les plus grosses comme les manteaux qui devraient plafonner à 200 €. Chez Princesse tam tam, la barre est encore plus basse : leur lingerie ne coûtera pas plus de 50 €. Globalement, les prix de ces deux marques ont baissé d’environ 30 %. Notamment grâce à une centralisation de leur chaîne de production auprès de celle d’Uniqlo.

À lire aussi : Qu’est-ce que la fast fashion ? Définition, conséquences sociales et environnementales

Quels sont les nouveaux prix en baisse chez Princesse tam tam ?

Capture d’écran 2024-04-09 à 10.43.18
Les nouveaux prix chez Princesse tam tam

Sur le site de Princesse tam tam, la marque de lingerie explique ainsi que les prix ont baissé mais pas leur qualité :

« Princesse tam tam a toujours été conçue comme une marque proche des femmes, donc accessible. La qualité ne bouge pas. Il n’y aura pas de matières de moins bonne qualité, ou moins de matières. Les tailles 40 ne deviendront pas des 38, ni les tangas des strings, parce que nous aurions économisé sur les mètres de tissu. Cette baisse de prix est rendue possible grâce à des synergies de production au sein du Groupe Japonais Fast Retailing, propriétaire de la marque. »

On y trouve désormais des soutiens-gorge à moins de 30 €, des culottes à moins de 20 €, ou encore des nuisettes à moins de 40 €.

Quels sont les nouveaux prix en baisse chez Comptoir des cotonniers ?

Capture d’écran 2024-04-09 à 10.36.59
Les nouveaux prix chez Comptoir des cotonniers

Même constat chez Comptoir des cotonniers, sur une page baptisée « notre engagement : beau, durable accessible » : on y trouve des jeans en coton bio à moins de 100 €, des pulls en 100 % laine mérinos à 75 €, ou encore des t-shirts en lin européen à moins de 30 €.

En 2023, Fast Retailing a déjà décidé de fermer près de la moitié de ses boutiques (28 sur 67), et de réduire de 50 % de ses effectifs pour Comptoir des cotonniers. Même stratégie pour Princesse tam tam : 27 magasins sur 69 ont fermé, ce qui allait aussi avec une grosse baisse du personnel, forcément. Un bon plan mode côté budget, moins côté social.

À lire aussi : Tendances mode printemps-été 2024 : quels sont les sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser ?


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

La vie s'écrit au féminin