Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Le blog de Max

Les blogs sont terriblement à la mode ! Nouveau moyen de communication facile d’utilisation pour toute personne sachant utiliser un ordinateur, le blog offre une gamme incroyable de possibilités. Quelques uns sortent du lot dont le blog de Max qui vient d’être édité en livre.

L’histoire est simple : Max travaille dans une boîte comme il en existe tant avec son pool d’hommes d’affaire obsédés par leurs chiffre hebdomadaire, la secrétaire idiote équipée d’un Yorkshire réglementaire, la syndicaliste molle et névrosée, le directeur transparent et surtout la craquante stagiaire. Max évolue tranquillement dans cette entreprise, multipliant les stratagèmes pour donner l’impression qu’il fait son travail alors qu’il multiplie les pauses auprès de son ami Gérard. Bref, la vie de Max est, à défaut d’être belle, est tranquille.

Sauf qu’un jour arrive l’Ennemi : une entreprise obscure envoie un consultant chez Max pour réaliser un audit. Gérard et Max comprennent vite : cet audit n’a pour but qu’évaluer la boîte en vue d’une prochaine vente. Désormais, les deux amis n’ont qu’un but : multiplier les catastrophes pour faire craquer le consultant alias Ultraman et le faire partir. Et si, au passage, Max arrive à conquérir Christelle, la divine stagiaire, tout sera parfait dans le meilleur des mondes.

Le blog de Max est franchement hilarant. L’auteur a une plume légère : peu de mots inutiles, le style est simple et fait mouche. Chaque chapitre est un pur moment de jubilation et nous voilà malgré nous à soutenir ce glandeur magnifique, ce « démissionnaire par la pensée ».

Il est clair que ce blog n’est pas un simple journal en ligne, il a été écrit en vue de cette publication puisqu’il est construit comme un roman avec des rebondissements et une fin logique. C’est, à la limite, le seul reproche que l’on pourrait faire à cet ouvrage : la fin est un peu trop prévisible mais quand on referme le roman, on regrette qu’il soit déjà fini. Le monde littéraire se déchire pour connaître le nom de cet auteur génial, la rumeur l’attribue à un écrivain connu mais quelle importance ? Le plaisir de la lecture est réel, c’est tout ce qu’on demande à un livre.

:: Lire le blog de Max sur www.journaldemax.com.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

7
Avatar de Silverchair
30 décembre 2005 à 14h12
Silverchair
ah oui c'est vrai!
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Livres

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
Portrait de l'autrice de La Charge raciale, Douce Dibondo, par Céline Nieszawer // Source : Céline Nieszawer
Société

« La suradaptation des personnes racisées est une épée de Damoclès » : Douce Dibondo (La Charge raciale)

2
ovidie-1
Culture

Et si les chiens étaient les meilleurs amis des femmes ?

Chloé Delaume
Culture

« Je suis en saturation des hommes », rencontre avec Chloé Delaume, autrice de Phallers, un roman féministe jubilatoire

nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Culture

Violences sexuelles : comment la littérature Young Adult prolonge le combat de #MeToo

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en avril 2024
Daronne

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en avril 2024

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin