Live now
Live now
Masquer
dinah marche blanche suicide 1 – capture rmc
Société

Hommage à Dinah, victime de harcèlement scolaire lesbophobe et raciste

Harcelée, menacée, une adolescente de 14 ans a mis fin à ses jours à Kingersheim dans le Haut-Rhin. Sa famille dénonce les insultes racistes et lesbophobes qu’elle subissait et l’inaction des enseignants autour d’elle.

14 ans. C’est l’âge qu’avait Dinah. C’est aussi l’âge de ses camarades qui l’ont harcelée et menacée pendant plusieurs années, au point que l’adolescente a mis fin à ses jours au début du mois d’octobre, comme l’a révélé France Bleu Alsace.

Une marche blanche a eu lieu ce dimanche 24 octobre à Mulhouse pour honorer sa mémoire. Samira Gonthier, la mère de Dinah, s’est adressée à la foule venue rendre hommage à Dinah :

« Elle aurait été heureuse de voir tout ce monde, elle qui se sentait tellement seule. Vous voyez comme elle est belle ? »

Elle a aussi dénoncé l’inaction du corps enseignant face au harcèlement que subissait Dinah.

« Sale lesbienne », « sale métisse »

L’adolescente était constamment prise pour cible par plusieurs camarades, d’anciennes amies, et ce depuis deux ans. Le harcèlement a commencé au moment où Dinah, alors en classe de quatrième, a fait son coming out, a raconté sa mère auprès de RTL :

« Elles ont créé un groupe WhatsApp pour se moquer d’elle avant de se mettre à la bousculer dans les couloirs du collège et à l’insulter de “sale lesbienne”, “sale intello”, “sale race” ou encore “sale métisse”. »

Des insultes lesbophobes, racistes, qui n’auraient cependant pas été prises au sérieux par l’établissement, dénonce Samira Gonthier. Une enquête pour déterminer les causes de la mort de Dinah a été ouverte.

dinah marche blanche suicide 2 – capture rmc
RMC – capture

Dinah avait fait une première tentative de suicide au printemps dernier. Mais même après avoir changé d’établissement et être entrée au lycée après l’obtention de son brevet, l’adolescente a recroisé la route de celles qui avaient fait de sa vie un enfer.

Plusieurs personnalités publiques, dont les élues ouvertement lesbiennes Alice Coffin et Mélanie Vogel, ont tenu à honorer la mémoire de Dinah :

Ce drame est une nouvelle preuve que l’école peut encore aujourd’hui être un lieu de souffrance pour les jeunes LGBTQI+ et qu’elle doit prendre la mesure de sa responsabilité pour les protéger.

« La lutte contre les LGBTIphobies ne peut se cantonner à une affiche ou à un numéro d’appel », a tenu à rappeler le collectif Éducation contre les LGBTIphobies. « La violence est quotidienne dans les établissements et un plan d’actions pluriannuel doit être mis en place. »

À lire aussi : Les élèves trans seront-ils suffisamment protégés par les nouvelles mesures de l’Éducation nationale ?

Crédit photo : RMC – capture


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

21
Avatar de Aichathegypsy
28 octobre 2021 à 19h10
Aichathegypsy
@lafeemandarine , perso , le premier ne me choque pas car c'est ce que je dirais à mon fils quand il ira à l'école.
Pour le second, ça banalise l'homophobie.
1
Voir les 21 commentaires

Plus de contenus Société

Source : Madmoizelle
Société

Congélation d’ovocytes : « On m’avait dit que ce serait un parcours du combattant, mais c’est bien pire »

5
Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Canva Pro
Société

Plusieurs associations appellent à intensifier la lutte contre la LGBTphobie en milieu scolaire

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

Damien Abad
Société

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Source : Canva
Société

Les actes LGBTphobes ont explosé en 2023

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2

La société s'écrit au féminin