Pourquoi la gorge profonde est en perte de vitesse sur PornHub

Se faire étouffer avec un pénis n'est plus aussi populaire sur Pornhub, tandis que s'assoir sur un visage connait une belle embellie dans les recherches des internautes. Le point sur les chiffres.

Pourquoi la gorge profonde est en perte de vitesse sur PornHub

En attendant de savoir sur quoi nous nous sommes branlés cette année, PornHub vient de délivrer quelques statistiques concernant deux de ses mots-clés phares : « gorge profonde » et « facesitting ».

La gorge profonde séduit moins sur PornHub

Quelques définition pour s’échauffer.

La gorge profonde est une pratique qui consiste à pénétrer la gorge avec le pénis, aussi appelé « face fucking », « mouth fucking » ou « deepthroat » en anglais.

Elle a été popularisée dans les années 70 par le film Deep Throat avec Linda Lovelace, star du X toujours dans le top 10 des actrices dites vintage recherchées sur PornHub.

Le facesitting est l’acte de s’assoir sur le faciès d’autrui, « permettant ou forçant le contact oral-génital ou oral-anal » d’après notre ami Wikipédia.

Deux pratiques qui concernent le visage donc, mais qui ne sont pas forcément appréciés par les mêmes publics. 

La gorge profonde se classe en 139ème position des termes les plus recherchés sur PornHub, tandis que le facesitting occupe la 174ème place.

Mais les recherches concernant la deepthroat sont néanmoins en perte de vitesse, après un pic de popularité en 2013, alors que le facesitting connait un retour en grâce depuis 5 ans.

Mais pourquoi étouffer des gens avec des pénis a moins la côte ? 

À lire aussi : Un gros zizi l’a envoyé aux urgences et il ne regrette rien

Pourquoi la gorge profonde n’a plus la côte ?

La gorge profonde reste tout de même une recherche populaire malgré ce déclin, et comme le souligne la chroniqueuse sexo Maïa Mazaurette dans cet article, cela fait tout de même 45 ans de célébrité pour une pratique plutôt violente.

PornHub nous apprend par ailleurs que les hommes ont 91% de chances de plus que les femmes de rechercher « gorge profonde », et c’est parmi les visiteurs gays que l’engouement est le plus grand.

En revanche, le facesitting attire davantage les femmes, et en particulier parmi les Millenials.

Pour Maïa Mazaurette, on assisterait depuis 2015 à un recul de l’imaginaire lié à la domination sexuelle.

La journaliste ose « croire qu’on a commencé à remettre en question les pratiques potentiellement dégradantes et douloureuses ».

À moins que d’autres tendances pas forcément plus douces soient en train de les remplacer..?

Et toi, qu’en penses-tu ? 

À lire aussi : Comment le porno a fait évoluer mes fantasmes

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

SoChanie

Pour le coup, je trouve que l'article manque un peu d'informations... Et en allant sur Google Trends (comme recommandé dans l'article source) et en comparant les deux termes, l'évolution semble être similaire : le facesitting à aussi son apogée en 2015, avant de décroitre. La baisse est pas exactement la même, certes, mais la tendance se ressemble vachement.

(Bon, par contre, Google Trends va devenir ma passion, c'est affolant toutes les stats qu'on peut avoir, je ne m'attendais pas à avoir la répartition dans le monde de quel pays préfère le facesitting et quel pays préfère le deepthroat)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!