Live now
Live now
Masquer
Andrea Piacquadio / pexels
Témoignages

Etudes, confinement et finances, c’est compliqué ? Témoigne sur madmoiZelle !

14 avr 2020
Entre perte de job étudiant et loyer à payer, le confinement peut perturber le financement des études. Si c’est ton cas, viens témoigner sur madmoiZelle !

Je suis étudiante et, pendant cette situation inédite qu’est le confinement, j’ai eu la chance de pouvoir garder mon stage et d’être aidée par ma famille.

Cependant, les événements actuels plongent d’autres étudiantes et étudiants dans des situations bien plus délicates.

Le confinement, un facteur aggravant la précarité étudiante ?

Le gouvernement a décrété la suspension des loyers des logements Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) pour celles et ceux qui n’y habitent plus.

Sauf que tous les étudiants n’ont pas pu rentrer au sein de leur famille, par choix ou par impossibilité à cause de situations familiales compliquées.

Selon un article du Monde, ce sont au final 40% des étudiants qui sont restés dans leur résidence Crous. Et pour elles et eux, pas de suspension de loyer qui tienne.

Le problème ? Pas forcément de sauvegarde de leur emploi ou de leur stage non plus.

De nombreux étudiants et étudiantes avaient des jobs ne pouvant pas être réalisés en télétravail et se retrouvent donc sans ou avec moins de rentrée d’argent.

Une situation dramatique quand on sait qu’un étudiant sur deux travaille pour financer ses études, et qu’un sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté, selon un rapport gouvernemental.

D’autres étudiants n’ont eu d’autres choix que de continuer à travailler, une décision nécessaire pour financer leurs études, mais qui les fait se lever avec la boule au ventre le matin.

Solène, interviewée par Le Monde, se rend tous les jours au magasin dans la peur de ramener le virus à ses proches, avec qui elle habite. Elle dénonce :

« Ce sont les plus précaires, les petits employés, qu’on envoie au front. »

Des initiatives pour lutter contre la précarité étudiante pendant le confinement

Face à cette situation, des aides sont heureusement apportées.

Le gouvernement a ainsi débloqué dix millions d’euros pour apporter une aide financière aux étudiants les plus précaires, aide financière qui vient s’ajouter aux bourses.

Des aides ponctuelles sont mises en place de la part des universités ou des Crous. Par exemple, le service social du Crous de Poitiers, suivi par Le Monde, a mis en place un système de porte-à-porte et fait appel à des médecins et des infirmiers pour s’assurer de la santé et de l’alimentation des étudiants.

Des initiatives solidaires venant d’assos ou de collectifs fleurissent également, comme celle du collectif Solidarité : continuité alimentaire de Bordeaux. Il distribue des paniers repas dans les cités universitaires de la ville.

Reste à savoir si ces initiatives seront suffisantes.

Confinement et précarité étudiante : témoigne sur madmoiZelle

Et toi, est-ce que le confinement vient perturber le financement de tes études ? Comment t’en sors-tu ? Viens témoigner sur madmoiZelle !

Pour cela, envoie un mail avec pour objet « études, confinement et situation financière » à jaifaitca[at]madmoizelle.com avec ton témoignage.

Tu peux par exemple répondre à ces questions :

  • Est-ce que le confinement t’a mise dans une situation financière délicate ? Ou bien reçois-tu des aides suffisantes du gouvernement, de ton université ou encore d’assos face à cette situation exceptionnelle ?
  • Continues-tu à travailler pendant le confinement ? Ou bien, si le télétravail n’était pas possible, as-tu perdu ton job ? Si tu continues à travailler, est-ce par choix ou par nécessité pour financer tes études ?
  • Arrives-tu à continuer à gérer les cours malgré la situation ?
  • Quelles solutions et aides devraient être apportées selon toi ?

Ces questions sont des pistes d’écriture, mais sens-toi libre de t’exprimer sur les points de ton choix ! Ne te mets pas de barrières concernant le style ou la longueur de ton témoignage.

N’oublie pas de me dire ton âge et si tu souhaites être anonyme et, dans ce cas, précise quel prénom tu souhaiterais que j’utilise.

En attendant, je te souhaite plein de courage traverser cette épreuve ! ♥

À lire aussi : 4 conseils de médecin pour étudier chez toi sans t’abîmer la santé

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Témoignages

Témoignages
Mai sur une terrasse, avec vue sur les toits au Vietnam

Récit d’un retour au pays d’origine : comment j’ai renoué avec le Vietnam et avec mon histoire familiale

Aïda Djoupa

27 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Témoignages
bisexualite temoignage emma rahmani vertical

Je suis bisexuelle, et j’en ai assez des idées reçues sur la bisexualité

Témoignages

Je suis sortie avec le musicien dont j’étais fan à l’adolescence

Une madmoiZelle

23 sep 2022

Règlement de comptes
Andrea Piacquadio / Pexels

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

146
Témoignages
tinder_date

J’ai supprimé Tinder car je suis fatiguée de me faire fétichiser

Aïda Djoupa

13 sep 2022

8
Témoignages
Bruno van der Kraan / unsplash

En voulant faire un don d’ovocytes, j’ai appris que j’étais infertile

Aïda Djoupa

13 sep 2022

2
Témoignages
Father James / Unsplash

Mon mec m’a quittée pour devenir prêtre

JulietteGee

11 sep 2022

22
Témoignages

Le sexe a été la raison de notre rupture

Une madmoiZelle

09 sep 2022

7
Règlement de comptes
femme en train de conduire

My-Lan, 2 168€ par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35
Grossesse
accouchement-domicile-verticale

Pourquoi j’ai choisi l’accouchement à domicile pour mon premier enfant

Une madmoiZelle

02 sep 2022

7

Témoignages