Les entreprises textiles se mettent à la production de masques contre le coronavirus

Certaines entreprises textiles remplacent leur production initiale par celle de masques chirurgicaux, pour lutter contre la pénurie face au coronavirus !

Les entreprises textiles se mettent à la production de masques contre le coronavirus@Anna Shvets - Pexels


Après que LVMH a temporairement remplacé ses usines de parfums par des usines à gels hydro-alcooliques, l’industrie de la mode continue dans sa lancée en apportant cette fois son soutient à la production de masques chirurgicaux.

Les masques en pénurie pendant le coronavirus

Depuis que le coronavirus fait rage, tu as sûrement remarqué et entendu partout qu’il y avait pénurie de gels hydro-alcooliques.

Et maintenant, il y a AUSSI pénurie de masques.

En Chine, plusieurs marques de prêt-à-porter s’étaient reconverties vers la production de masques selon Les Échos. Aujourd’hui, la France s’y met à son tour !

D’après Fashion Network, certaines usines textiles s’allient avec des spécialistes de masques chirurgicaux professionnels pour lutter contre la pénurie.

Un appel à la solidarité du textile face à la pénurie

Les Échos explique que le gouvernement prévoit de livrer des masques en masse, c’est pourquoi France Urbaine a récemment appelé à la solidarité et à la mobilisation des usines textiles.

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, a déclaré :

Nous sommes dans une économie de guerre inédite contre le virus.

Nous reconvertissons des chaînes de production textile pour pouvoir fournir des masques. Les industriels jouent le jeu avec des productions qui augmentent parfois de 100 % voire 200 %.

Les entreprises textiles françaises se mettent à la production de masques

Les entreprises textiles qui travaillent actuellement sur la création de masques chirurgicaux sont notamment les ateliers Tissages de Charlieu, le groupe de mode Miroglio, l’entreprise lozérienne Atelier Tuffery (qui compte mettre ces masques à disposition gratuitement).

Évidemment, il y a des normes à respecter pour que ces masques soient acceptés et distribués.

D’après Brefeco, les ateliers Tissages de Charlieu assurent :

Les premiers prototypes de masques lavables sont sortis ce matin et seront entre les mains de la Direction Générale de l’Armement (DGA) cet après-midi pour qualification.

Dès qualification, nous mettrons tout notre outil de production au service de la fabrication des masques.

Et nous transférerons toutes les infos à l’ensemble de l’industrie textile française pour que nous puissions tous nous mobiliser et offrir une capacité la plus élevée possible.

Nous attendons aussi les directives en termes d’urgence pour la distribution de ces produits.

En ces temps rudes, il y a des chances que ces entreprises soient bientôt rejointes par d’autres chaînes de fabrication !

Les masques chirugicaux, un accessoire mode en devenir ?

D’ailleurs, tout cela me pose question. Je me demande si, une fois sortis de cette pandémie, les masques deviendront un accessoire mode.

Ils le sont déjà au Japon et en Corée depuis des années, par exemple !

Les vêtements militaires sont bien devenus à la mode eux aussi, alors qu’ils ne font pas écho à quelque chose de bien joyeux…

Chaque période difficile ressort avec de nouvelles choses à apporter, et la mode est rarement en reste.

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Nienke

est-ce que c'est trop tôt pour plaisanter dessus et dire qu'on attends impatiemment des défilés de mode comprenant le masque avec la tenue ? :lunette:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!