Live now
Live now
Masquer
Des silhouettes du défilé Dries Van Noten automne-hiver 2024-2025 // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Dries Van Noten, créateur de mode belge, prend sa retraite : mais qui pourra bien le remplacer ?

Né et formé à Anvers en 1958, Dries Van Noten a lancé la maison qui porte son nom en 1986, occupant une place à part dans le luxe : une mode relativement accessible, coloré, pleine de motifs et de textures qui a fait son succès critique et publique à l’international. Il vient d’annoncer le 19 mars 2024 vouloir prendre sa tête, et le groupe qui possède désormais sa marque lui cherche un·e successeur·e.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, prendre sa retraite s’avère plutôt rare dans la mode. Les designers ont plutôt tendance à se faire remercier plus ou moins gentiment, remplacer sans ménagement, virer ou à mourir tout en étant en poste. Comme Gianni Versace, assassiné au sommet de sa gloire en 1997, ou encore Karl Lagerfeld en 2019 alors qu’il dirigeait sa marque éponyme, Fendi et Chanel. Mais les choses semblent changer si l’on en croit le choix de Jean Paul Gaultier de prendre sa retraite des podiums en 2020 (la maison n’a toujours pas choisi de personne pour le remplacer de manière fixe, et nomme un·e designer invité·e différent pour chaque saison de haute couture). Et maintenant Dries Van Noten qui a officialisé la nouvelle le 19 mars 2024.

Stupeur et tremblements chez les flamands : le designer belge Dries Van noten prend sa retraite

En effet, la rumeur enflait depuis une saison déjà : « Papa Dries » comme le surnomme ces fans (j’en fais partie) se retire à 65 ans. Un âge commun pour prendre sa retraite, me direz-vous, mais moins courant dans la mode qui adore exploiter les gens jusqu’à épuisement total des stocks et/ou de l’humain. Jean Paul Gaultier a par exemple attendu ses 68 ans, tandis que Giorgio Armani exerce encore à 89 ans. Signe s’il en fallait que prendre sa retraite d’une maison qu’on a fondée et qui porte son nom peut s’avérer fortement compliqué. Alors que l’entreprise (dont la majorité appartient au groupe espagnol Puig depuis 2018) cherche actuellement un remplaçant, le styliste belge a publié ce 19 mars 2024 une émouvante lettre ouverte :

« Chers amis,

Au début des années 80, en tant que jeune Anversois, mon rêve était d’avoir une voix dans la mode. Grâce à un voyage qui m’a amené à Londres, Paris et au-delà, et avec l’aide d’innombrables personnes qui m’ont soutenu, ce rêve est devenu réalité. Maintenant, je veux me concentrer sur toutes les choses pour lesquelles je n’ai jamais eu le temps. Je suis triste, mais en même temps heureux de vous annoncer que je quitterai mes fonctions fin juin.
Je prépare ce moment depuis un moment et je pense qu’il est temps de laisser la place à une nouvelle génération de talents pour apporter leur vision à la marque.

La prochaine collection Homme Printemps Été 2025 sera la dernière dans mon rôle actuel chez DVN. La collection Femme Printemps Été 2025 sera réalisée par mon équipe studio avec qui j’ai travaillé en très étroite collaboration durant toutes ces années. Je suis convaincu qu’ils feront un excellent travail.

Le moment venu, nous annoncerons le créateur qui poursuivra l’histoire des DVN Homme & Femme. Cependant, je resterai impliqué dans cette Maison que je chéris tant. »

Toujours dans cette même lettre ouverte, Dries Van Noten poursuit en remerciant ses équipes, celles de Puig qui détient sa maison, ses fournisseurs, artisans, dont des brodeuses en Inde. Mais aussi son partenaire de vie et d’affaires, Patrick Vangheluwe. Mais aussi tous ses fans qui font vivre ses créations :

« Mes sincères remerciements à tous ceux qui aiment ce que nous faisons. Voir nos vêtements dans le monde, savoir qu’ils ont une place dans votre vie, m’a comblé au-delà des mots. J’en suis sûr : l’avenir de DVN reste prometteur. »

À lire aussi : Chanel, Kering, LVMH : Comment le luxe impose de plus en plus son cinéma

Au fait, qui est Dries Van Noten, et qui pourra le remplacer ?

Né en 1958 à Anvers, Dries Van Noten grandit dans une famille de commerçant de vêtements. Il sort diplômé de la prestigieuse Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers en 1980 et travaille pour plusieurs designers locaux avant de fonder sa propre marque de vêtements pour homme en 1986. La même année, il présente son travail à Londres avec sa bande d’ami·e·s designers surnommé·e·s « les Six d’Anvers » (six élèves de la promotion 1980 de l’école de mode qui vont fortement contribué au style de l’époque : Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dirk Van Saene, Dirk Bikkembergs, Marina Yee et Dries Van Noten) et connaît dès lors un succès grandissant, en se lançant aussi dans le prêt-à-porter féminin. Il ouvre sa première boutique en 1989, signe de sa rapide prospérité.

Dries Van noten obtient le prix international aux CFDA Awards en 2008 grâce à son tailoring souple, son sens de la couleur, des motifs, des broderies qui l’amène à des mélanges toujours plus inattendus et hypnotiques. Mais aussi grâce à son positionnement prix relativement accessible qui contraste avec le reste du milieu du luxe. D’ailleurs, tout ce qu’il présente sur les podiums est vraiment proposé en boutique, ce qui est rarissime dans ce secteur qui préfère plutôt faire saliver à travers des défilés sur des créations rarement commercialisées pour mieux vendre des produits d’appel en réalité.

Depuis 2018, Puig a donc racheté une participation majoritaire de l’entreprise, et Dries Van Noten en est resté directeur créatif et président du conseil d’administration. Maintenant qu’il prend sa retraite créative, reste à savoir s’il va rester président du conseil d’administration (la réponse étant très probablement oui) et surtout qui va le remplacer. Les paris sont ouverts.

À lire aussi : Huit jeunes créatrices qui changent la mode avec style et conscience


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Mélody Thomas et Amélie Zimmermann (@FashionQuiche) sont les invitées du JT Mode du 16 avril 2024
Actualité mode

Peut-on vraiment critiquer la mode ? Le JT Mode avec Melody Thomas et @FashionQuiche

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d'ouverture, car le sexisme tient chaud ? // Source : Capture d'écran Instagram de Berluti
Actualité mode

JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d’ouverture, car le sexisme tient chaud ?

8
Comment sera calculée l'écobalyse, l'étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ? // Source : irynakhabliuk
Actualité mode

Comment sera calculée l’écobalyse, l’étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ?

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, les tenues des athlètes des États-Unis insurgent // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, des tenues Nike des athlètes des États-Unis insurgent

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Pourquoi ces sandales façon œuvre d'art africain a besoin de vous // Source : Omôl
Actualité mode

Pourquoi ces sandales Omôl façon œuvre d’art africain risquent de vous faire du pied ce printemps-été

3
Trois femmes en costume devant un point d'eau // Source : cottonbro studio de Pexels
Actualité mode

PFAS : dans quels vêtements trouve-t-on ces polluants éternels qui nous empoisonnent ?

Les chaussures, sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser pour ce printemps-été 2024 // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Tendances mode printemps-été 2024 : quels sont les sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser ?

4
Victoria Beckham x Mango officialisent leur collab qui sort le 23 avril 2024 // Source : Victoria Beckham x Mango
Actualité mode

Victoria Beckham annonce sa collab mode avec cette enseigne petit prix qu’on adore

1

La vie s'écrit au féminin