Live now
Live now
Masquer
Que trouve-t-on dans la boutique culturelle Saint Laurent Babylone ? // Source : Courtesy of Saint Laurent
Actualité mode

Pourquoi Saint Laurent ouvre sa librairie (ou la culture comme nouveau produit d’appel) ?

Saint Laurent a ouvert à Paris une boutique culturelle où l’on trouve des expositions d’art, des disques rares, et des livres, dont certains sont même édités par la maison qui publie sa propre collection. Une initiative qui en dit long sur la façon dont la mode aime jouer à la curation artistique afin de renforcer son capital culturel et son pouvoir de distinction sociale. Décryptage.

Saint Laurent a ouvert au 9 rue de Grenelle, dans le 7e arrondissement de Paris, une boutique culturelle. En plus de livres, de musique, et d’objets d’art, l’espace accueillera également des événements culturels, comme des sessions de DJ, des lectures d’auteurs ainsi que des dédicaces, précise la maison dans un communiqué de presse.

À lire aussi : François-Henri Pinault (Kering) a racheté Creative Artists Agency, resserrant les liens entre luxe et cinéma

Que trouve-t-on dans la boutique culturelle Saint Laurent Babylone ?

SAINT LAURENT_VM_BABYLONE_03_HR

Il s’agit pour le directeur artistique Anthony Vaccarello d’étendre et de renforcer son influence culturelle, notamment à travers la sélection de livres subversifs ou d’albums devenus quasi impossibles à trouver. La maison dispose d’ailleurs déjà d propre collection de beaux livres, Saint Laurent Rive Droite Éditions (ou SLRD Editions, pour les intimes), en collaboration avec des artistes comme Bruno Roels, Daido Moriyama, Jeanloup Sieff, ou encore Cai Guo Qiang.

SAINT LAURENT RIVE DROITE_BABYLONE_07_LR

Pour sa première expo, Saint Laurent Babylone présente le travail de l’artiste féministe Rose Finn-Kelcey

Et pour sa première exposition, ce nouveau lieu qu’est Saint Laurent Babylone accueille le travail de l’artiste britannique Rose Finn-Kelcey. Décedée en 2014, cette performeuse et photographe féministe s’avère encore peu connue en France. La boutique présentera des œuvres issues de sa série Restored to her natural state by nibbling rose petals (1977), de Here is a Gale Warning (1971), Variable Light to Moderate (1971), ainsi que Fog (1971).

SAINT_LAURENT_BABYLONE_ROSE_FINN-KELCEY_02_HR
SAINT_LAURENT_BABYLONE_ROSE_FINN-KELCEY_04_HR
SAINT_LAURENT_BABYLONE_ROSE_FINN-KELCEY_03_HR
SAINT_LAURENT_BABYLONE_ROSE_FINN-KELCEY_05_HR
SAINT_LAURENT_BABYLONE_ROSE_FINN-KELCEY_01_HR

Pourquoi la mode s’éprend tant de curation artistique dernièrement ?

Industrie poreuse, pour ne pas dire cannibale, la mode a l’habitude de se nourrir de toutes les formes d’art et de les digérer en vêtements. En plus d’exhiber fièrement ses bons goûts artistiques à travers des bandes sons et scénographies de défilés toujours plus recherchées, elle aime aussi rendre la pareille en faisant du mécénat, voire en organisant des expositions dans des musées et galeries d’art.

Mais voilà que certaines maisons vont encore plus loin, à l’image de Saint Laurent qui s’est donc mis à produire des films de cinéastes, et ouvre maintenant cette boutique. C’est une façon d’étendre son influence, d’affirmer son capital culturel et donc d’augmenter son pouvoir de distinction sociale pour elle-même et sa clientèle. Cela permet aussi de proposer des produits d’appel différents des habituels cosmétiques et maroquinerie, à une époque où le grand public cherche à réduire ce type de consommation jugée futile, et qui compte donc parmi les premiers postes de dépense à sauter.

À lire aussi : Réduire son budget shopping, c’est l’intention de 80 % des Français

Extension du domaine de la lutte culturelle

Autre exemple contemporain, Courrèges et son directeur artistique si mélomane Nicolas Di Felice se sont associés au disquaire Dizonord pour ouvrir mi-janvier un pop up dans le Marais, à Paris. On y trouve des livres, photos et disques cultes de la scène underground jusqu’au 25 février. Une façon pour cette maison aussi d’affirmer son identité artistique, une cohérence entre son style vestimentaire et ses goûts artistiques.

Comme Andy Warhol l’avait prédit dans les années 1960, les musées deviennent bel et bien des magasins dépendants de grandes maisons, parfois capables de payer cher pour s’y voir consacrer des expositions, tandis que les magasins se plaisent à devenir des musées. Et maintenant, on ouvre même des boutiques façon galerie d’art, comme une extension du domaine de la lutte culturelle.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de Neverland90
19 février 2024 à 14h02
Neverland90
Est-ce que la bd "la vilaine Lule" va être publiée dans cette librairie ?
Après tout, c'est Yves Saint Laurent qui en est l'auteur
Les BD de Bastien Vives ressemblent à des contes de fée en comparaison.
Est-ce possible d'arrêter de faire des publicités pour les créateurs de mode et les gens qui baignent dans la misogynie, le sexisme et l'apologie de la pédophilie ?
Merci.
4
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Mélody Thomas et Amélie Zimmermann (@FashionQuiche) sont les invitées du JT Mode du 16 avril 2024
Actualité mode

Peut-on vraiment critiquer la mode ? Le JT Mode avec Melody Thomas et @FashionQuiche

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d'ouverture, car le sexisme tient chaud ? // Source : Capture d'écran Instagram de Berluti
Actualité mode

JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d’ouverture, car le sexisme tient chaud ?

8
Comment sera calculée l'écobalyse, l'étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ? // Source : irynakhabliuk
Actualité mode

Comment sera calculée l’écobalyse, l’étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ?

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, les tenues des athlètes des États-Unis insurgent // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, des tenues Nike des athlètes des États-Unis insurgent

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Pourquoi ces sandales façon œuvre d'art africain a besoin de vous // Source : Omôl
Actualité mode

Pourquoi ces sandales Omôl façon œuvre d’art africain risquent de vous faire du pied ce printemps-été

3
Trois femmes en costume devant un point d'eau // Source : cottonbro studio de Pexels
Actualité mode

PFAS : dans quels vêtements trouve-t-on ces polluants éternels qui nous empoisonnent ?

Les chaussures, sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser pour ce printemps-été 2024 // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Tendances mode printemps-été 2024 : quels sont les sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser ?

4
Victoria Beckham x Mango officialisent leur collab qui sort le 23 avril 2024 // Source : Victoria Beckham x Mango
Actualité mode

Victoria Beckham annonce sa collab mode avec cette enseigne petit prix qu’on adore

1

La vie s'écrit au féminin