Live now
Live now
Masquer
Devenir jeunes parents suite à un déni de grossesse // Source : Capture d'écran YouTube
Daronne

Déni de grossesse : Lisa Ngo raconte comment devenir mère jeune à 18 a changé sa vie

L’influenceuse Lisa Ngo avait 18 ans quand elle a subi d’importantes douleurs qui l’ont envoyée à l’hôpital où on lui a appris qu’elle était en train d’accoucher. Elle raconte l’avant et surtout l’après de son déni de grossesse, et explique la réalité d’être parent si jeune.

Elle venait d’avoir dix-huit ans. Elle était belle comme une enfant, et en a accouché d’un par surprise pour elle-même et ses proches. Plus de 135 000 personnes suivent ces aventures familiales sur YouTube (68 000 sur TikTok et 46 000 sur Instagram). Parmi ces vidéos les plus populaires, compte « Mon déni de grossesse » publié en janvier 2019, où l’influenceuse raconte comment elle a accouché d’un bébé qu’elle n’attendait pas du tout. Des années plus tard, Madmoizelle l’a rencontrée pour qu’elle explique avec davantage de recul son déni de grossesse et comment sa maternité surprise a changé sa vie.

L’avant et surtout l’après d’un déni de grossesse total, raconté par l’influenceuse Lisa Ngo

Alors que son médecin la pensait constipée, Lisa Ngo a commencé à subir d’importantes douleurs qui l’ont obligée à se rendre à l’hôpital où une infirmière lui a révélé qu’elle était carrément en train d’accoucher. Elle avait seulement 18 ans et venait de devenir mère suite à un déni de grossesse.

Que faire dans ces cas-là ? Reconnaître l’enfant ou accoucher sous X ? Quel suivi psychologique quand on devient parent du jour au lendemain sans aucune préparation ? À quoi ressemble le regard des autres quand on devient mère si jeune ? Quelle relation entretient-on avec ses enfants quand on a peu de différence d’âge ? Dans cette vidéo YouTube pour Madmoizelle, Lisa Ngo raconte sa première grossesse, bien différente de sa deuxième où elle a eu des signes visibles durant 9 mois, et non les 9 dernières heures. Avant de conclure :

« Après, ce n’est pas parce qu’on a un enfant jeune qu’on est forcément incapable, immature, qu’on ne peut pas s’en occuper aussi bien qu’une personne qui a eu un enfant plus tardivement. Qu’on soit jeune ou pas, on veut le bien-être de notre petit bébé. »


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

Source : Zanuck de Getty Images
Parentalité

Chronique d’une daronne : ces 3 moments où mes enfants m’ont foutu la honte

Source : solidcolours de Getty Images Signature
Couple

« Amour, gloire et pâté » : voici la demande en mariage la plus originale

Source : Nadezhda1906 de Getty Images Pro
Daronne

Mon enfant doit-il consulter un psychologue ? Voici les 6 signes identifiés par les spécialistes

Source : Getty Images - kate_sept2004
Quand on aime, on compte

Emma dépense 2 238 € pour ses 3 enfants : « pour les jouets, j’achète de plus en plus en occasion »

20
Source : nata_vkusidey de Getty Images
Food

La recette (ultra simple) des biscuits croustillants aux flocons d’avoine

7
Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Madmoizelle
Société

Congélation d’ovocytes : « On m’avait dit que ce serait un parcours du combattant, mais c’est bien pire »

7
Source : FatCamera de Getty Images Signature
Parentalité

Droit de visite des pères : voici le seul avis qui compte, celui des concernées

9
Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

Source : Elnur
Daronne

Je me suis mariée en prison (et on a eu un bébé parloir)

17

Pour les meufs qui gèrent