Live now
Live now
Masquer
queer eye germany 2
Pop culture

Coming out et coupe au bol : pourquoi vous allez kiffer la version allemande de Queer Eye

Les Fab Fünf ont débarqué cette semaine sur Netflix… et ce nouveau casting ne déçoit pas. Voilà pourquoi cette déclinaison allemande devrait vous faire rire et pleurer autant que les Fab Five de la version US.

C’est la première déclinaison du désormais incontournable reboot de relooking (et un peu plus que ça) : Queer Eye Germany a débarqué cette semaine sur Netflix.

Queer Eye Germany | Official Trailer | Netflix

Si, comme moi, vous regrettez de ne pas avoir davantage laisser une chance à l’apprentissage des déclinaisons de la belle langue germanique, c’est l’occasion rêvée de reprendre un peu ses marques sur l’accusatif et le datif (non).

Mais même sans appétence particulière pour l’allemand, on ne peut que vous recommander chaudement de vous laisser embarquer avec ces Fab Fünf, qui comme leurs homologues des États-Unis, viennent en aide à des personnes qui galèrent dans leur vie et ont besoin d’un petit coup de pouce pour se reprendre en main.

Des bons sentiments version allemande

Car oui, Queer Eye Germany va vous faire rire et vous faire pleurer, et en gros, vous y trouverez la copie conforme des précédentes saisons : flamboyance, effusions de larmes, makeovers spectaculaires, et résolution en mode tout est bien qui finit bien. Des bons sentiments en veux-tu, en voilà, tout le monde s’aime et se fait des hugs à n’en plus pouvoir, ça dégouline d’amour et C’EST POUR ÇA QU’ON RESTE.

netflix queer eye germany promo

Découvrez les Fab Fünf

Alors qui endossent la lourde mission d’être aussi attachants et adorables que nos Fab Five des US ?

Il y a Jan-Erik, dandy pince-sans-rire qui vous fera brûler tous vos hoodies confortables :

L’adorable Ayan, décorateur qui met un point d’honneur à être le role model qu’il n’a pas eu dans son enfance :

L’expert santé Alyosha, tout en douceur et en empathie :

Leni, coach non-binaire qui n’hésite pas à dire leurs quatre vérités aux participants et à les pousser dans leurs retranchements :

Et David, héritier direct de Jonathan Van Ness qui vole indéniablement la vedette avec son look ravageur :

La même émission qui nous réconforte à coup sûr

Vraiment, on ne vous mentira pas, en termes de trame des épisodes, quasiment au plan près, on est vraiment sur l’exacte même recette qu’avec Jonathan, Karamo, Bobby, Antoni et Tan. Pourquoi changer quand ça fonctionne déjà très bien ?

Difficile de ne pas être touché par exemple par le parcours de Nils, jeune entraîneur de football qui veut prendre son envol de chez ses parents … et accessoirement faire son coming out.

C’est aussi le parcours d’Eugen qui ne peut que vous bouleverser, un fan de Star Wars et de fantasy, dépressif et renfermé sur lui-même, ou encore la jeune Marleen, qui a perdu toute sa famille et a reçu une greffe de cœur, et qui aimerait retrouver un peu d’insouciance de la jeunesse qu’elle n’a pas pu avoir.

Cette version allemande ne surprendra pas par son originalité, mais fait le job que l’on attend d’elle : c’est une émission doudou, sans grande surprise, et qui répare un peu l’âme.

En outre, cela fait aussi du bien de voir ce format dans un cadre non-états-unien et forcément un peu plus proche de nous culturellement.

On se prendrait presque à rêver d’une version française… après tout, RuPaul’s Drag Race arrive prochainement, alors on peut toujours espérer, non ?

À lire aussi : Au top de Netflix, la série <em>Pieces of Her</em> va vous faire redouter le prochain week-end chez votre mère

Crédit photo : Netflix

Les Commentaires
6

Avatar de eLLuLa
18 mars 2022 à 18h05
eLLuLa
J'ai regardé 4 épisodes pour le moment. On retrouve la même bienveillance, c'est peut-être un peu moins punchy que la version US, mais c'est très sympa à regarder. J'aimerais en savoir plus sur le parcours des Fab fünf mais pour le moment je trouve pas grand chose sur internet.
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Pop culture

manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac
Pop culture

Baraye, l’hymne de la révolte iranienne remporte le prix de l’engagement aux Grammy Awards

Maya Boukella

07 fév 2023

stranger-things-saison-4-volume-2
Pop culture

On connaît le top des films et séries les plus streamées aux USA, et il a de quoi étonner

Maya Boukella

07 fév 2023

mucem-lutte-vertical
Évènements

La lutte bretonne : quand la virilité sort ses gros muscles

jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
Beyoncé confirme la sortie de son nouvel album, Renaissance, pour juillet
Musique

Beyoncé marque l’Histoire en devenant l’artiste la plus récompensée des Grammy Awards

Maya Boukella

06 fév 2023

1
netflix
Pop culture

Partage de comptes Netflix : tout savoir des nouvelles règles de la plateforme

Maya Boukella

06 fév 2023

7
titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
[Site web] Visuel horizontal Édito (21)
Livres

Andréa Bescond : « c’est toujours aux victimes de faire tout le travail »

Pauline Leduc

05 fév 2023

aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1

La pop culture s'écrit au féminin