Live now
Live now
Masquer
queer eye germany 2
Culture

Coming out et coupe au bol : pourquoi vous allez kiffer la version allemande de Queer Eye

Les Fab Fünf ont débarqué cette semaine sur Netflix… et ce nouveau casting ne déçoit pas. Voilà pourquoi cette déclinaison allemande devrait vous faire rire et pleurer autant que les Fab Five de la version US.

C’est la première déclinaison du désormais incontournable reboot de relooking (et un peu plus que ça) : Queer Eye Germany a débarqué cette semaine sur Netflix.

Si, comme moi, vous regrettez de ne pas avoir davantage laisser une chance à l’apprentissage des déclinaisons de la belle langue germanique, c’est l’occasion rêvée de reprendre un peu ses marques sur l’accusatif et le datif (non).

Mais même sans appétence particulière pour l’allemand, on ne peut que vous recommander chaudement de vous laisser embarquer avec ces Fab Fünf, qui comme leurs homologues des États-Unis, viennent en aide à des personnes qui galèrent dans leur vie et ont besoin d’un petit coup de pouce pour se reprendre en main.

Des bons sentiments version allemande

Car oui, Queer Eye Germany va vous faire rire et vous faire pleurer, et en gros, vous y trouverez la copie conforme des précédentes saisons : flamboyance, effusions de larmes, makeovers spectaculaires, et résolution en mode tout est bien qui finit bien. Des bons sentiments en veux-tu, en voilà, tout le monde s’aime et se fait des hugs à n’en plus pouvoir, ça dégouline d’amour et C’EST POUR ÇA QU’ON RESTE.

netflix queer eye germany promo

Découvrez les Fab Fünf

Alors qui endossent la lourde mission d’être aussi attachants et adorables que nos Fab Five des US ?

Il y a Jan-Erik, dandy pince-sans-rire qui vous fera brûler tous vos hoodies confortables :

https://www.instagram.com/tv/CahZrrHqUlX/?utm_source=ig_web_copy_link

L’adorable Ayan, décorateur qui met un point d’honneur à être le role model qu’il n’a pas eu dans son enfance :

https://www.instagram.com/tv/CaUhktoIK0f/?utm_source=ig_web_copy_link

L’expert santé Alyosha, tout en douceur et en empathie :

https://www.instagram.com/tv/CaHpaL7q507/?utm_source=ig_web_copy_link

Leni, coach non-binaire qui n’hésite pas à dire leurs quatre vérités aux participants et à les pousser dans leurs retranchements :

https://www.instagram.com/tv/Cars2rbKSZL/?utm_source=ig_web_copy_link

Et David, héritier direct de Jonathan Van Ness qui vole indéniablement la vedette avec son look ravageur :

https://www.instagram.com/tv/CaPYHELKloU/?utm_source=ig_web_copy_link

La même émission qui nous réconforte à coup sûr

Vraiment, on ne vous mentira pas, en termes de trame des épisodes, quasiment au plan près, on est vraiment sur l’exacte même recette qu’avec Jonathan, Karamo, Bobby, Antoni et Tan. Pourquoi changer quand ça fonctionne déjà très bien ?

Difficile de ne pas être touché par exemple par le parcours de Nils, jeune entraîneur de football qui veut prendre son envol de chez ses parents … et accessoirement faire son coming out.

C’est aussi le parcours d’Eugen qui ne peut que vous bouleverser, un fan de Star Wars et de fantasy, dépressif et renfermé sur lui-même, ou encore la jeune Marleen, qui a perdu toute sa famille et a reçu une greffe de cœur, et qui aimerait retrouver un peu d’insouciance de la jeunesse qu’elle n’a pas pu avoir.

Cette version allemande ne surprendra pas par son originalité, mais fait le job que l’on attend d’elle : c’est une émission doudou, sans grande surprise, et qui répare un peu l’âme.

En outre, cela fait aussi du bien de voir ce format dans un cadre non-états-unien et forcément un peu plus proche de nous culturellement.

On se prendrait presque à rêver d’une version française… après tout, RuPaul’s Drag Race arrive prochainement, alors on peut toujours espérer, non ?

À lire aussi : Au top de Netflix, la série <em>Pieces of Her</em> va vous faire redouter le prochain week-end chez votre mère

Crédit photo : Netflix


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

6
Avatar de eLLuLa
18 mars 2022 à 19h03
eLLuLa
J'ai regardé 4 épisodes pour le moment. On retrouve la même bienveillance, c'est peut-être un peu moins punchy que la version US, mais c'est très sympa à regarder. J'aimerais en savoir plus sur le parcours des Fab fünf mais pour le moment je trouve pas grand chose sur internet.
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Culture

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

Pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T143917.275
Culture

Ce film culte aura droit à son spin-off en série sur prime video

1

La pop culture s'écrit au féminin