5 comédies musicales à (re)voir sans modération

En grande fan de comédies musicales, Lucie t'en présente 5 qu'elle adore particulièrement, à retrouver sur la plateforme Amazon Prime Video !

5 comédies musicales à (re)voir sans modération

Je crois que ça n’est plus un secret pour personne : je suis une fan inconditionnelle de comédies musicales.

Des plus clichées aux plus modernes, j’aime quand ça chante, quand ça danse, quand ça chante en dansant, j’aime que l’action soit suspendue pour laisser place à la musique… Bref, j’adore les comédies musicales.

C’est pourquoi je leur rends aujourd’hui hommage dans une sélection de films que tu pourras retrouver sur la plateforme Amazon Prime Video.

Teste Prime Video et soutiens madmoiZelle

madmoiZelle souffre, en tant qu’entreprise, de la pandémie de coronavirus — tu as toutes les explications ici.

En utilisant le lien ci-dessous pour tester Amazon Prime Video et profiter du mois d’essai gratuit, tu soutiens le magazine !

Grease, le second degré version années 70

Bien entendu, je me dois de commencer par Grease, ce grand classique dans le monde des comédies musicales que m’a fait découvrir ma maman à la période où je ne jurais que par High School Musical.

Or, là où HSM s’adresse plutôt aux ados avec ses personnages naïfs et parfois un peu niais, Grease est un film bien plus adulte selon moi car moins pudique et plus marrant.

En voici le synopsis par AlloCiné :

À la fin des vacances d’été, les amoureux Danny Zuko et Sandy Olsson, une jeune Australienne de bonne famille, doivent se séparer.

À son retour au lycée Rydell, le jeune homme retrouve sa bande, les T-birds, blousons de cuir et cheveux gominés. Les parents de Sandy ayant décidé de s’installer aux Etats-Unis, la demoiselle intègre la même école…

Passé la surprise des retrouvailles et pour faire bonne figure devant ses copains, Danny adopte une attitude désinvolte qui laisse la jeune fille totalement désemparée. Sandy rejoint alors les Pink Ladies, le pendant féminin des T-Birds.

S’ensuit un jeu du chat et de la souris entre les deux tourtereaux, le tout rythmé par les événements de leur vie de lycéens : démarrage de la saison de football américain, bal de promotion, course de voitures, soirées entre filles, entre garçons, au fast-food, au drive-in…

Pourquoi il faut (re)voir Grease ?

Eh bien tout d’abord parce que toutes les chansons du film sont absolument cultes : de la très connue You’re The One That I Want à Summer Nights, en passant par Sandra Dee, je les adore TOUTES.

Ensuite, comme je l’ai mentionné plus haut, parce que cette comédie musicale est hilarante et se moque des clichés qu’elle représente avec beaucoup de second degré : le bad boy qui se la joue intouchable, la demoiselle effarouchée, la « salope » marginalisée…

D’ailleurs, je trouve le film particulièrement décomplexé au sujet de nombreuses thématiques pourtant touchy pour l’époque !

En bonus, bien sûr, un John Travolta très beau gosse et une Olivia Newton John au top de son style dans les deux rôles principaux.

Tu l’auras compris, c’est un gros coup de cœur pour moi et il mérite que tu lui laisses sa chance malgré son aspect très rétro qui peut faire peur à première vue !

Les Blues Brothers, les meilleurs gangsters et la meilleure BO

Les Blues Brothers, c’est un film dont je connais en réalité mieux la bande originale que l’histoire tant on me l’a fait écouter quand j’étais petite.

Après s’être fait tirer de prison par son frère Elwood, Jake Blues est emmené dans l’orphelinat où les deux frères ont grandi et qui menace d’être rasé si la dette de l’établissement n’est pas payée.

Pour récolter l’argent de façon honnête, les Blues Brothers décident alors de reconstituer leur ancien groupe de musique dans une tournée pleine de péripéties, de courses poursuites en voiture, et de rencontres plus ou moins bienvenues.

Pourquoi il faut (re)voir Les Blues Brothers ?

Parce que le cast est truffé de pépites du cinéma et de la musique afro-américaine : Carrie Fisher (Star Wars), Frank Oz (Star Wars), Steven Spielberg (E.T.), Ray Charles, Aretha Franklin, James Brown…

Avec un tel gratin, tu t’imagines bien que le film et sa BO ne peuvent être qu’extrêmement qualitatifs !

En plus de ça, c’est un film très marrant en raison de la nonchalance et du côté irrévérencieux des deux protagonistes à lunettes et chapeaux noirs.

Si tu n’es habituellement pas fan des comédies musicales parce que tu trouves qu’« il ne se passe rien », tu pourrais bien changer d’avis grâce aux Blues Brothers !

Mamma Mia!, un casting de folie sur des chansons de ABBA

Je ne sais même pas par où commencer pour t’exprimer mon amour pour Mamma Mia! tant j’ai du mal à savoir ce qui me plaît le plus dans ce film.

À l’approche de son mariage, Sophie, qui vit seule avec sa mère Donna sur une île en Grèce, souhaite inviter son père qu’elle n’a jamais rencontré.

En fouillant dans le journal intime de Donna, elle apprend alors que 9 mois avant sa naissance, celle-ci a passé l’été avec 3 hommes différents, 3 pères potentiels que Sophie se décide à inviter dans le dos de sa mère.

Tous trois répondent bien sûr à l’invitation, enchantés de retrouver Donna dont les sentiments pourraient bien renaître de leurs cendres…

Pourquoi il faut (re)voir Mamma Mia! ?

D’abord pour sa BO, bien sûr, composée uniquement de chansons mythiques du groupe ABBA qui ont le pouvoir de remonter le moral dès la première note.

Pour son casting incroyable, aussi : Meryl Streep (Le Diable s’habille en Prada), Amanda Seyfried (Lolita Malgré Moi), Pierce Brosnan (James Bond), Colin Firth (Le Journal de Bridget Jones)… Tant d’acteurs de qualité dans un même film !

Et bien sûr pour ses paysages grecs qui font voyager, pour l’humour et le feel good qui s’en dégage, pour la relation de mère-fille entre Donna et Sophie, pour la bromance entre les 3 pères potentiels, pour les chansons de ABBA (ah je l’avais déjà dit ?)…

Je ne pourrais jamais assez dire à quel point j’aime ce film et à quel point il me fait du bien.

Pour info, j’ai énormément aimé le 2 (Mamma Mia : Here We Go Again), dont l’histoire m’a moins emballée mais dont la BO est tout aussi incroyable !

8 femmes, la comédie musicale française sur fond de meurtre

Je laisse la plume à Mymy qui te parle de sa comédie musicale préférée !

8 femmes de François Ozon, sorti en 2002, réunit plusieurs de mes passions :

  • Les actrices françaises à la voix suave comme Fanny Ardant
  • Les actrices françaises dont la beauté me chamboule comme Emmanuelle Béart
  • Les actrices françaises qui me rappellent mon enfance comme Ludivine Sagnier
  • Un huis-clos avec un cadavre dedans et des suspectes qui se regardent avec méfiance
  • Des chansons françaises en mode comédie musicale !

Une grande maison bourgeoise nichée au creux de la campagne, le jour de Noël, dans les années 50. Une demeure peuplée de huit femmes pour un seul homme, dont elles sont l’épouse, les filles, la belle-mère, la maîtresse, la domestique…

Un seul homme, retrouvé assassiné au début du film.

Dès lors, les jeux de dupes se mettent en place, chacune s’observe en chien de faïence, chacune voit ses secrets les plus intimes révélés, chacune se craint, se méprise, s’aime et se déchire.

Pourquoi il faut (re)voir 8 femmes ?

8 femmes est pour moi l’un de ces films intemporels dont je ne me lasse jamais. Je l’ai vu et revu avec mes femmes à moi, ma mère et mes sœurs, blottie dans un plaid avec une tisane pendant qu’il pleuvait dehors.

Quand je le revois, je repense à ces après-midi dans la maison familiale, à ma mère qui coud en fredonnant les chansons, et qui soupire parfois « Qu’elle est élégante, cette Fanny Ardant, c’est fou ».

Donne sa chance à 8 femmes, à son meurtre mystérieux, à sa brochette d’actrices incroyables et à ses chansons cultes. Tu ne le regretteras pas !

Flashdance, une ode à la danse et à la passion

Flashdance, encore un film que j’ai découvert grâce à ma mère — laquelle, je pense qu’on peut le dire, est elle aussi une grande fan de comédies musicales.

Tu en as forcément déjà entendu la chanson What a Feeling qui en est extraite, mais est-ce que tu t’es déjà penchée sur le film lui-même ?

Alex, habitante de Pittsburgh, haut lieu de la sidérurgie, travaille en tant que soudeuse pour gagner sa vie.

Pour arrondir les fins de mois, elle danse le soir dans un cabaret. Mais Alex aspire à plus grand : passionnée de danse, elle aimerait intégrer une grande école de danse…

Pourquoi il faut (re)voir Flashdance ?

S’il a un peu vieilli (il date des années 80), il reste à mes yeux le genre de film qui donne envie de croire en ses rêves, qui donne de l’espoir.

Ça n’est pas vraiment une comédie musicale comme celles dont je te parle plus haut dans le sens où les chansons ne sont pas chantées par les personnages eux-mêmes, mais c’est bel et bien une ode à la musique, à la danse, et surtout à la passion.

Gros big up à Jennifer Beals qui est iconique dans le rôle d’Alex et dont la beauté me fout une claque à chaque fois que je regarde Flashdance.

Un joli saut dans les années 80 à faire un soir de pluie sous un plaid !

Est-ce que ça serait pas un super programme pour ce week-end prolongé, tout ça ?

Teste Prime Video et soutiens madmoiZelle

madmoiZelle souffre, en tant qu’entreprise, de la pandémie de coronavirus — tu as toutes les explications ici.

En utilisant le lien ci-dessous pour tester Amazon Prime Video et profiter du mois d’essai gratuit, tu soutiens le magazine !

Parle-moi de tes comédies musicales préférées en commentaires !

À lire aussi : 8 comédies à voir ou revoir sur Prime Video

Lucie

Lucie

Lucie est la rédactrice beauté de madmoiZelle (quand elle n'est pas trop occupée à chanter des chansons des années 2000 ou à manger des crêpes).

Tous ses articles

Commentaires

Khyra

Je plussoie mes VDD pour le Rocky Horror Picture show! :cretin:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!