Live now
Live now
Masquer
Ce que le #NippleGate de Janet Jackson raconte du racisme et du sexisme aux États-Unis
Pop culture

Ce que le #NippleGate de Janet Jackson raconte du racisme et du sexisme aux États-Unis

13 juil 2022
Son téton n’est apparu par erreur qu’une fraction de seconde à l’antenne de la mi-temps du Superbowl de 2004, et cela a suffi à ruiner sa carrière. Le New York Times dissèque le comment du pourquoi dans un documentaire maintenant disponible gratuitement en français sur Arte.

Son téton aurait traumatisé l’Amérique puritaine. À la mi-temps du Superbowl de 2004, Janet Jackson, alors au sommet de sa gloire, voit sa carrière voler en éclat, au moment où Justin Timberlake lui arrache le vêtement qui cachait son sein. Mais comment un tel incident a pu se produire lors d’un événement aussi planifié, chorégraphié, et surcontrôlé ?

C’est ce qu’a disséqué le New York Times dans Malfunction: The Dressing Down of Janet Jackson, documentaire aujourd’hui disponible gratuitement en français sur le site d’Arte.

Un seul téton apparaît et toute la carrière de Janet Jackson est ruinée

Co-produit avec la boîte de production Left/Right et la chaîne de télé FX (soit la même équipe à l’origine du docu de février 2021, Framing Britney Spears), Janet Jackson : avant et après le scandale du Nipplegate dure 1 heure pour prendre le temps de raconter le contexte socio-culturel des États-Unis en 2004, et l’état de la carrière de Janet Jackson juste avant les faits, durant la première demi-heure. Ce, afin de mieux décrypter durant la deuxième partie les conséquences de ce bout de téton qui a tant choqué cette puritaine société.

Ce que le #NippleGate de Janet Jackson raconte du racisme et du sexisme aux États-Unis
Janet Jackson : avant et après le scandale du Nipplegate est disponible en français gratuitement sur Arte.tv jusqu’au 4 décembre 2022.

Janet Jackson : avant et après le scandale du Nipplegate interroge plusieurs personnes impliquées dans l’affaire, côté production, stylisme, chorégraphie, chaînes de télévision et autorités médiatiques. Mais aussi des journalistes qui reviennent sur la réception de l’événement dans les médias et du côté du grand public, à l’époque, ainsi que sur leur vision contemporaine de cet événement ayant fait date. Jenna Wortham, journaliste culture au New York Times, résume notamment :

« Notre culture ne sait pas quoi faire des femmes indépendantes, et encore moins des femmes noires et indépendantes. Ne parlons même pas d’une femme noire indépendante, qui gagne de l’argent, qui sait qui elle est, et qui est de toute évidence totalement libérée sexuellement. S’il y a une occasion de la punir pour cela, on ne va pas la rater. »

Le blanc-seing de Justin Timberlake

À travers ce documentaire, il est assez vertigineux de se rendre compte de l’injustice du traitement raciste et misogyne subi par Janet Jackson de la part de tout un système médiatique, mais aussi culturel et politique. Un système social prompt à la blâmer elle seule contre quelque chose que lui a fait subir Justin Timberlake, et que la société étatsunienne préfère considérer comme innocent par défaut et a même eu l’audace de récompenser dans la foulée.

Concentrée de misogynoir, cette affaire de vindicte populaire, médiatique et politique éclaire donc bien des zones d’ombre, y compris l’impunité dont a joui Justin Timberlake, qui a basé une grande partie de sa carrière sur le dos des femmes, de Janet Jackson à Britney Spears. Mais Justin Timberlake n’est qu’un symptôme d’un système patriarcal qui piège les femmes dans des doubles injonctions contradictoires. Qui veut jouir des seins d’une femme tout en la punissant si on les voit.

À lire aussi : Tel un phénix, Janet Jackson émerge des cendres du nipplegate avec deux docus et un album

Crédit photo de Une : Capture d’écran du documentaire sur Arte.Tv

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Pop culture

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-pixabay-159711 (1)
Livres

Rentrée littéraire d’hiver : 3 romans à lire absolument

Pauline Leduc

02 fév 2023

nikon festival
Pop culture

Nikon Film Festival : votez pour votre film préféré pour lui faire gagner le Prix du Public

Maya Boukella

02 fév 2023

le-jeu-de-la-dame
Pop culture

Le Jeu de la dame : un tweet pirate a fait croire au retour de la série Netflix

Maya Boukella

02 fév 2023

murakami
Pop culture

Murakami, l’auteur de Kafka sur le Rivage et 1Q84 va sortir un nouveau roman le 13 avril

Maya Boukella

01 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

you saison 4
Pop culture

Netflix en février 2023 : les nouveautés films et séries

Maya Boukella

31 jan 2023

astérix et obélix pathé
Pop culture

Astérix et Obélix : tout ce qu’on sait sur la série Netflix d’Alain Chabat

Maya Boukella

31 jan 2023

2
nicole kidman warner bros
Pop culture

Nicole Kidman en nourrice infanticide, dans un célèbre roman de Leïla Slimani, adapté en série

Maya Boukella

31 jan 2023

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK

Anthony Vincent

30 jan 2023

1

La pop culture s'écrit au féminin