Live now
Live now
Masquer
real-humans
Mode

Black Mirror vous manque ? Voici 3 séries qui vont vous retourner le cerveau

À quoi reconnaît-on un bon épisode de Black Mirror ? À sa capacité à nous mettre mal à l’aise ! On ne vous promet pas forcément de prendre votre pied, mais si vous aimez être dérangée, voici trois séries qui ne nous ont pas laissées insensibles.

Autant on apprécie les séries-doudou lorsqu’on a le moral dans les chaussettes (ou pas d’ailleurs), autant parfois on aime bien se prendre la tête sur des questions existentielles. Et l’anthologie britannique Black Mirror est sans pareil pour qui veut prendre conscience de la place que les nouvelles technologies ont prise dans nos vies… et surtout de leurs éventuelles dérives. 

Mais c’est comme tout dans la vie : il faut binge watcher varié. Et les récits d’anticipation n’ont pas le monopole de la prise de tête ! Science-fiction, série en costumes ou d’horreur : il y en a pour tous les goûts. Voici quelques programmes qui mettent en perspective l’humanité, son essence et son histoire

Real Humans, pour philosopher en suédois 

La série de science-fiction suédoise Real Humans (Äkta människor en version originale) dépeint une société où humains et androïdes — surnommés hubots — semblent cohabiter en harmonie. Ces derniers ont l’apparence de citoyen lambda, mais sont en réalité destinés à réaliser des tâches spécifiques pour lesquels ils sont conçus : un hubot baby-sitter pour s’occuper du petit dernier, un hubot programmé pour le care pour tenir compagnie aux personnes âgées…

Une douceur de vivre promue par les progrès technologiques qui ne masque pas toutes les inégalités. Certains opposants accusent les hubots de voler le travail des humains, les vrais, et se regroupent en un collectif : Real Humans.

Diffusée sur ARTE en 2013, Real Humans soulève la question éternelle : qu’est-ce qu’être un être humain ? Une interrogation largement explorée par la science-fiction, mais dont on apprécie ici l’aspect contemporain. Dans la série se glisse même une métaphore sur les oppressions subies par les personnes racisées, travaillant en grand nombre dans le secteur du care…

Real Humans est sur Canal+

Taboo, pour la noirceur de l’âme

Créée par l’acteur Tom Hardy, épaulé dans sa tâche par Steven Knight (auquel l’on doit Peaky Blinders), Taboo se déroule dans sous l’Empire colonial britannique, en 1814. Lorsque James Delaney revient d’un mystérieux séjour en Afrique pour réclamer son héritage : une île achetée du vivant de son père au large du Canada, que plusieurs puissances coloniales aimeraient obtenir pour mieux accéder à la route de la Soie. 

Si vous n’êtes pas fan de l’acteur Tom Hardy, passez votre chemin : taciturne, râleur, opaque… il est peu aisé de s’attacher à James Delaney. D’autant plus que, attention petit spoiler, le personnage est amoureux de sa sœur biologique, interprétée par Oona Chaplin !

Oui, ça fait beaucoup, mais en même temps, il y a avait un indice dans le titre.

Le visionnage de Taboo est une expérience télévisuelle sulfureuse qui vaut le détour. Dommage qu’à la gloire de Tom Hardy, la série délaisse ses personnages secondaires, notamment féminins, et qu’elle surjoue un peu trop l’immersion historique via des références réductrices à « l’Afrique ».

Taboo est sur Canal+

Ares, pour questionner l’héritage de l’Occident

La première série Netflix néerlandaise est sortie en catimini début 2020, mais elle vaut le détour.

Cette série d’horreur se concentre sur le personnage de Rosa, une étudiante métisse en médecine qui jongle entre ses études et sa mère malade dont elle s’occupe seule. Elle est introduite dans une confrérie secrète réunissant l’élite de la nation, où la quête de pouvoir n’a pas de limite…

« Ne vous êtes-vous jamais demandé comment il était possible qu’un petit pays comme les Pays-Bas devienne aussi riche et puissant ? » : débutant comme une œuvre psychologique, la série évolue au fil des épisodes vers le fantastique, s’interrogeant sur la part sombre de l’histoire néerlandaise. 

Visuellement dérangeante, parfois violente, Ares nous pousse à nous questionner sur ce que doivent nos nations à la colonisation et l’esclavage.

Ares est sur Netflix

Voilà de quoi vous faire patienter en attendant une hypothétique saison 6 de Black Mirror — son créateur ne se voit pas réaliser de nouveaux épisodes déprimants en plein Covid… et même si l’impatience est là, il a sûrement raison. Une pandémie plus Black Mirror, c’est trop !

À lire aussi : Comment ça, « y a rien à regarder » ? Et les séries Apple TV+, alors ?


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

5
Avatar de Luuuuu
9 août 2021 à 22h08
Luuuuu
@Luuuuu Feed est l'un de mes livres préferés et j'ignorais qu'il avait été adapté en série, merci pour l'info!
Je ne l'ai pas lu mais de ce que j'ai compris la série se passe avant les événements du livre...
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Mode

Source : Emmanuelle Mayer
Mode

Emmanuelle, en célicouple : « Nous n’avons pas le courage ni l’envie de passer à la famille recomposée »

1
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Couple de femmes devant un miroir
Mode

Help, ma première fois avec une femme me terrifie 

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ? // Source : Des robes jolies, éthiques et au prix juste vendues sur l'eshop We Dress Fair
Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ?

1
À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

6 gilets sans manches tendance pour le printemps-été 2024 // Source : Antik Batik / Balzac Paris / Shiwi via Zalando
Conseils mode

Les gilets sans manches sont-ils toujours tendance ?

edouard-baer
Mode

Édouard Baer accusé d’agressions sexuelles par six femmes

6
Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

La vie s'écrit au féminin