Live now
Live now
Masquer
Capture d’écran 2022-03-24 à 11.26.25
Daronne

Anne Hathaway brise le tabou de l’infertilité : « Il n’y a pas de quoi avoir honte »

24 mar 2022
Dans un entretien, l’actrice de 39 ans annonce vouloir un troisième enfant mais se livre aussi sur l’infertilité et la difficulté à mener une grossesse à son terme.

L’actrice, jeune ingénue dans Le Diable s’habille en Prada, est mère de deux jeunes garçons, Jonathan Rosebanks (6 ans) et Jack (2 ans).

couv
(© Couverture Wall Street Journal Magazine)

L’actrice a confié être pleinement elle-même dans son rôle de mère, dans un entretien fleuve au Wall Street Journal, et a même ajouté vouloir un petit troisième :

 « Je nous vois bien en avoir un autre. »

Pour elle, la maternité n’est cependant pas un long fleuve tranquille et elle tient à briser quelques tabous. Elle s’exprime ainsi sur ses problèmes de fertilité.

La maternité : c’est pas tout rose

L’actrice de 39 ans, qui souhaiterait avoir un autre enfant, exprime les difficultés que peuvent accompagner la grossesse et la maternité :

« Il y a cette tendance à représenter le fait d’être enceinte et d’avoir des enfants, comme si tout était toujours positif. 

Mais de ma propre expérience, je sais que c’est beaucoup plus compliqué que ça […]

Quand vous vous rendez compte que votre douleur, d’autres personnes la partagent également, vous vous sentez moins seule face à ce sentiment. »

Capture d’écran 2022-03-24 à 11.26.25
(Compte Instagram/AnneHathaway)

L’idée est donc de parler pour dédramatiser les problèmes, qu’il s’agisse de la parentalité en tant que telle ou de problèmes de fertilité, qu’elle a déjà évoqués par le passé.

Le tabou de l’infertilité

En 2019 déjà, à l’occasion de sa deuxième grossesse, l’actrice prenait la parole pour exprimer ses problèmes de fertilité.

« À toutes celles et ceux qui vivent l’infertilité et l’enfer de la conception, sachez que cela n’a pas été une ligne droite dans l’une ou l’autre de mes grossesses.

Je vous envoie de l’amour. »

Au Wall Street Journal, elle l’a affirmé également, ce n’est pas forcément facile de tomber enceinte et de mener une grossesse à terme :

« Quand tu découvres que ta douleur est partagée par d’autres femmes… j’ai juste senti que j’allais pouvoir trouver des informations pour m’aider, pour ne plus me sentir seule avec ma peine […]

Il n’y a pas de quoi avoir honte.

C’est un deuil et cela fait partie de la vie. »

Cette prise de parole est utile pour affirmer une fois de plus ce que beaucoup de femmes vivent encore en silence et dans la honte. L’infertilité touche beaucoup de femmes et ce peut être un parcours du combattant que d’être enceinte.

De plus, la maternité n’est pas toujours rose, il y a des hauts et des bas, des difficultés et des bonheurs. L’ambivalence, encore et toujours.

À lire aussi : Des célébrités lèvent le tabou de l’infertilité chez les femmes

Image en une : © Anne Hathaway/Instagram


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

Plus d'articles au sujet du Post-partum

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

mere-enfant-soleil-600
Parentalité

10 choses que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

Manon Portanier

27 jan 2023

7
enfant-internet
Daronne

Les parents qui exhibent leurs enfants sur Internet, bientôt menacés de perdre leur autorité parentale ?

rachel-emma-friends
Parentalité

« Alors, vous le faites quand le petit frère ? » Ça suffit, oui ?

Manon Portanier

27 jan 2023

25
fausse-couche
Grossesse

La Syntec a créé un congé exceptionnel pour les femmes qui vivent un arrêt naturel de grossesse 

Manon Portanier

26 jan 2023

1
argent-couple
Daronne

Pourquoi il faut impérativement parler d’argent avant de faire un enfant

mere-allaite
Daronne

En Espagne, une mère solo va pouvoir cumuler son congé maternité et paternité

Manon Portanier

26 jan 2023

CAF-caisse-dallocation-familiales
Daronne

Quel est le nouveau montant de la prime à la naissance en 2023 ?

Manon Portanier

25 jan 2023

5
enfant-greve-que-faire
Daronne

Grèves générales : quelles sont les solutions de garde (limitées) pour les darons ?

chere-daronner
Chère Daronne

Le père de mon mec n’arrête pas de me comparer à son ex qu’il adorait

Chère Daronne

25 jan 2023

16
mere-enfant-medecin
Daronne

Le baromètre annuel sur le sexisme du HCE balance des chiffres côté parents, et c’est pas beau à lire

Manon Portanier

25 jan 2023

Pour les meufs qui gèrent