Live now
Live now
Masquer
amber heard interview today show
Société

Amber Heard élue personnalité la plus détestée du monde, ou quand la haine des femmes fleurit en ligne

Début mai, le site américain Ranker a publié son classement annuel des personnalités les plus détestées du monde. Si la liste est d’apparence paritaire, puisque 15 femmes et 15 hommes y figurent, le podium est exclusivement féminin, signe du sexisme décomplexé qui ronge internet.

Voilà encore une riche idée. Le site de sondage Ranker a publié début mai son top des 30 célébrités les plus détestées de 2024, en s’appuyant sur 400 000 votes de 31 000 internautes. Repéré par Causette, ce classement est un condensé de misogynie décomplexée où les femmes trustent les premières positions, souvent devant des auteurs de violences sexistes et sexuelles condamnés.

Amber Heard arrive en première position

Il y a pratiquement deux ans, se clôturait le procès ultra-médiatisé opposant Johnny Depp à Amber Heard. Ce dernier attaquait son ex-épouse en justice pour diffamation, après la publication par cette dernière d’une vidéo dans le Washington Post où, sans le nommer, elle sous-entendait que l’acteur lui avait fait infligé des violences conjugales et sexuelles. Durant le procès, Amber Heard avait été la cible d’une large campagne de dénigrement et avait subi un harcèlement en ligne sans précédent, décortiqués dans l’excellent documentaire de Cécile Delarue, La Fabrique du Mensonge. Johny Depp, lui, avait été défendu bec et ongles par des cohortes de fans campant devant le tribunal, et en ligne.

Condamnés tous deux pour avoir mutuellement nui à la réputation de l’autre, l’actrice avait fini par s’exiler en Espagne sous un faux-nom tandis que son ex-mari, triomphant, foulait quelques mois plus tard les marches de Cannes, écrasant cinq ans de #MeToo au passage.

C’est donc Amber Heard qui a été désignée comme personnalité la plus détestée d’internet, loin devant des personnalités comme Bill Cosby (8ᵉ position), P. Diddy (7ᵉ position) ou encore Chris Brown (10ᵉ) preuve que seuls les agresseurs – présumés ou non – bénéficient d’un droit à l’oubli.

En deuxième position, on retrouve Meghan Markle, elle aussi victime de cyberharcèlement raciste depuis son mariage avec le Prince Harry en 2018. Une haine numérique qui s’était même intensifiée lorsque le couple princier avait choisi de s’éloigner de la monarchie britannique pour s’installer aux États-Unis. Une fois de plus, le classement de Ranker est bien la preuve que le cyberharcèlement et la haine en ligne ont de beaux jours devant eux.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

16
Avatar de Lady_M
26 mai 2024 à 10h05
Lady_M
Je suis assez surprise qu Elon Musk ne soit pas dans le top.
En revanche, j ai l impression que tous les membres de la famille Kardashian y figurent.
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Société

Corvées // Source : Annie Spratt
Société

Dans ce pays d’Europe, les femmes font 3 heures de tâches ménagères quotidiennes de plus que les hommes

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Bruno Barde, à la tête du festival de Deauville, accusé de violences sexuelles par 7 ex-collaboratrices

Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

2
"@rawpixel"
Santé

Le « syndrome post-contraception », quand le corps change après l’arrêt de la pilule

1
metoopolitique
Société

Ces députés accusés de violences sexuelles qu’on ne veut plus voir à l’Assemblée

Source : Fizkes de Getty Images
Société

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, les commissions sur les familles monoparentales aux oubliettes ?

1
Les enfants confiés à l'ASE subissent toujours des violences sexuelles une fois placés // Source : Unsplash
Société

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, les commissions sur la protection de l’enfance passent à la trappe

1
gabby petito plainte utah
Société

C’est quoi le « syndrome de la femme blanche disparue » ? Ou quand le racisme imprègne les médias

Source : Symeonidis Dimitri / Getty Images
Politique

Plan Procu : le site de rencontre pour faciliter les procurations

29
Source : Canva
Société

La « slowmance », qu’est-ce que cette nouvelle tendance de dating chez les LGBTQIA+ ?

2

La société s'écrit au féminin