Live now
Live now
Masquer
amber heard jury verdict metoo
Société

Le verdict de l’affaire Johnny Depp / Amber Heard sonne-t-il le glas de #MeToo ?

Le verdict est tombé : Amber Heard et Johnny Depp ont tous les deux été reconnus coupables de diffamation. Pourtant, à l’issue de ces semaines de procès où la haine misogyne s’est déversée sur les Internets, c’est l’actrice qui en sort comme la grande perdante. Un symbole lourd, 5 ans après #MeToo.

« La déception que je ressens aujourd’hui dépasse les mots. J’ai le cœur brisé de voir que la montagne de preuves n’était pas suffisante pour s’opposer au pouvoir disproportionné, à l’influence et à l’emprise de mon ex-mari »

C’est par ces mots sobres que l’actrice Amber Heard a commenté le verdict rendu hier : ce mercredi 1er juin 2022, le jury a statué que Johnny Depp, tout comme son ex-épouse, avaient nui à la réputation de l’un et de l’autre. Pour rappel, Amber Heard avait dénoncé des violences conjugales subies dans une tribune publiée dans le Washington Post en 2018, pourtant sans jamais citer nommément l’acteur.

Amber Heard devra s’acquitter de 15 millions de dollars (10 en dommages compensatoires, 5 à titre d’amendes) à Johnny Depp, qui lui devra lui verser 2 millions de dollars, seulement à titre de dommages compensatoires).

Plusieurs semaines de procès, diffusées en ligne et en temps réel, pendant lesquelles, des centaines de vidéos sur Youtube, Instagram, TikTok ont porté aux nues l’acteur, l’ont défendu bec et ongles, mais surtout ont copieusement dénigré Amber Heard, l’ont méprisée, vilipendée, ont raillé ses témoignages à la barre, ont moqué ses mimiques, ses intonations, l’accusant de mentir, et ont finalement ouvert la voie à une déferlante d’insultes et de menaces. En quelques semaines, elle est devenue la femme la plus détestée de tout Internet.

amber heard avocats verdict procés

Un coup d’arrêt à #MeToo ?

Quelques heures après de ce verdict, certaines se demandent non sans effroi si l’on assiste à la fin de l’élan initié par #MeToo en 2017. Comme si après cinq ans à tenter d’initier un changement dans nos sociétés, pour une véritable écoute des victimes et une vraie prise en compte des violences sexistes et sexuelles, cette décision de justice enterrait tous les efforts faits jusqu’ici. « C’est la mort de tout un mouvement », affirme carrément à Rolling Stone Dr. Jessica Taylor, psychologue et spécialiste des violences et de la haine faites aux femmes.

Est-ce réellement le cas ?

Pour la sociologue Nicole Bedera, la décision prononcée qui fait sortir Johnny Depp comme le vainqueur de cette bataille judiciaire, n’est pas surprenante en tant que telle. Il s’agit selon elle d’une étape cruciale, d’un « rappel de pourquoi nous avons besoin de #MeToo au départ. Pour les féministes, ça doit être un moment qui nous radicalise, qui nous inspire à faire avancer des changements structurants, aux systèmes qui s’opposent à nous »

Un moment de backlash après la libération de la parole

On peut y voir aussi un sursaut de résistance face aux progrès certes minces de ces dernières années. Un sursaut, et même un retour de bâton, un backlash, comme l’a théorisé la féministe Susan Faludi en 1991, pour analyser comment après des avancées en faveur des droits des femmes, on assiste de façon systématique à un retour en grâce des idées réactionnaires.

Ici, voir la justice reconnaître qu’Amber Heard a diffamé Johnny Depp (et souvent ne retenir que cela), c’est aussi montrer à toutes les victimes ce qu’elles risquent si elles parlent. C’est leur laisser entendre, qu’à l’avenir, il faudra mieux se taire, plutôt que de prendre le risque de tout perdre.

Tandis que Johnny Depp, joyeux et victorieux, sort au pub juste après l’annonce du verdict, ou encore quelques jours plus tôt, où il montait sur scène avec Jeff Beck comme si de rien n’était, c’est Amber Heard qui doit faire profil bas.

Johnny Depp pave la voie pour faire taire les victimes

Ce qui est certain, c’est que l’affaire crée un précédent : en obtenant gain de cause, Johnny Depp envoie non seulement un message aux femmes qui osent prendre la parole, mais aussi aux hommes accusés de violences conjugales, sexistes et sexuelles : un message qui dirait « Les gars, je m’en suis tiré, voilà ce que vous devez faire, voilà le manuel… »

Impossible de ne pas penser au fait que le chanteur Brian Warner, plus connu sous le nom de Marilyn Manson et proche de Johnny Depp, a porté plainte contre son ex-compagne l’actrice Evan Rachel Wood pour diffamation après que celle-ci ait affirmé publiquement avoir subi des violences et même un viol pendant leur relation.

Un signal à prendre au sérieux

Tout comme le monde a ouvert les yeux sur le sort de Britney Spears des années après qu’elle ait été traînée dans la boue et moquée, on peut parier que l’affaire Amber Heard/Johnny Depp fera l’objet elle aussi, dans quelques années, d’une analyse poussée du contexte social et des mécanismes qui ont permis un tel déferlement de haine en ligne à l’encontre d’une femme qui dénonçait des violences commis par son ex-conjoint.

Il faudra aussi un examen de conscience des médias, comme ce fut le cas pour Britney Spears harcelée des années durant par les paparazzis, et une reconnaissance de leur complaisance à l’égard d’une certes mégastar du cinéma, mais aussi d’un homme accusé de violences.

Peu importe la forme, fictive ou documentaire, une nouvelle saison de American Crime Story ou bien une enquête sur Amazon Prime, on peut parier que quelqu’un posera un regard critique sur ce moment majeur de l’histoire féministe. Et que certains réaliseront peut-être trop tard la violence de ce moment.

Il est peut-être un peu trop catégorique de décréter que #MeToo est mort avec cette décision de justice. Mais elle doit servir de sonnette d’alarme, de prise de conscience, et ce dès maintenant. S’il y a un enseignement à tirer de cette affaire, c’est bien qu’il faudra redoubler d’efforts, car l’issue de ce procès, mais surtout la haine misogyne en ligne de ces dernières semaines, nous montre que rien n’est jamais gagné.

À lire aussi : D’Angèle à Audrey Pulvar, pourquoi demande-t-on des comptes aux femmes proches d’agresseurs ?

Violences conjugales : les ressources

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est victime de violences conjugales, ou si vous voulez tout simplement vous informer davantage sur le sujet :

Les Commentaires
254

Avatar de Bloem
17 juin 2022 à 13h47
Bloem
@Attié Tout d'accord je tiens à te présenter des excuses: quand je parlais de personne biaisée je ne parlé pas de toi mais de la personne que tu as citée et qui voulait "débunker" quelques points mais qui s'est bien bien gardé de prendre en comptes des éléments contradictoires. Mon message répondait juste aux points qu'il/elle avait évoqué.
Désolée c'était pas clair du tout dans ma réponse. J'espère que tu ne l'as pas mal pris.
Pour répondre à ton dernier message:
C'est bon la rumeur de la flic lesbienne? Quelles sont les sources?
Pour l'orientation sexuelle de la policière, j'ai vu son insta une fois mais je trouverais pas ça correct de l'afficher sur un forum (en plus je sais plus son nom).
Et sérieux, c'est pas malsain et dérangeant de mettre en doute le ressenti d'une personne? Ca crie au outing d'une personne ( ce qui est même pas vrai en plus puisque Lily Rose Depp a pas dit qu'elle faisait son coming out) et après ca veut mettre en cause la parole de la principale intéressée?
Pour ce qui passait dans cette histoire, on peux aussi lire la déclaration de Johnny Depp pour son procès contre le Sun :
"IO avait un projet nommé "We are You". Pour ce projet il a parlé à ma fille Lily-Rose, alors que ma fille avait seulement 16 ans, sans que sa mère et moi soyons au courant. IO a manipulé ma fille afin de faire un photo-shoot pour ce projet qui avait pour but de promouvoir les droits LGBT. Ensuite IO a déformé les propos de la fille, la dépeignant comme bisexuelle, pour promouvoir son projet.
Ma fille était bouleversée et en colère d'être utilisée de la sorte, et moi aussi. J'ai vécu comme un abus de confiance le fait ne pas m'informer et de publier des informations extrêmement personnelles, et fausses, sur l'orientation sexuelle de ma fille de 16 ans.
J'ai été très généreux envers IO et j'ai essayé de l'aider et, en retour, il a causé beaucoup de peine à ma fille. Après ça, je n'avais envie de continuer à le fréquenter. Pour moi, il n'y avait pas de retour possible après ce qu'il a fait."
Contenu caché du spoiler.
(Voir vidéo 1 ci-dessous à 15:18 pour la VO- la traduction est mienne, elle est sans doute loin d'être parfaite)

Un article qui en parle cite IO:
"Aussitôt le cliché réalisé, l’artiste a immortalisé ce moment sur les réseaux sociaux , une photo d’elle et de Lily-Rose, un tee-shirt «We are you» (« Nous sommes vous») sur le dos, avec en légende : «Je suis fière de ma baby girl. Elle a décidé qu’elle voulait participer au projet car elle se situe quelque part dans le vaste spectre, et je ne pourrais être plus heureuse de l’accueillir dans la famille. C’est vraiment un bel être humain»"
Ça fait un peu outing quand même. Surtout que ce projet accueillait des personnes LGBT+ mais aussi des personnes qui les soutenaient tout en étant hétéros.
(Pour preuve la vidéo du projet présente dans cet article: https://www.bustle.com/articles/106...-to-support-the-lgbtq-community-in-a-powerful )
Donc IO aurait juste pu dire que Lily-Rose soutenait le projet, pas qu' "elle se situe quelque part dans le vaste spectre".
Ça n'a pas pour but de montrer LA vérité. Chacun a sa version de ce qu'il s'est passé. Quand j'ai évoqué ce sujet c'était pour montrer que IO et JD n'était pas en bon terme.
Concernant le témoignage d'IO en soit:
Lors du procès il a déclaré que Johnny lui aurait dit lors du mariage "Now I can push her in the face and no one can do anything about it" (Maintenant je peux la frapper au visage et personne ne pourra y faire quelque chose).
Je trouve cette phrase très bizarre et absurde, j'imagine un gros méchant de cartoon dire ce genre de c*nnerie. En 2015, il était déjà interdit de battre sa petite-amie ou sa femme. Alors pourquoi le mariage aurait changé quelque chose?
De plus, d'après le témoignage sous serment de Josh Richman (procès 2020), le surnom d'IO lors du marriage était "I slap Rocky" parce-qu'il se serait violemment disputé avec Raquel Pennington. Et IO lui a confirmé et a trouvé ça très drôle...
Vidéo 1
Jonnhy Depp et Kate Moss foutaient le bazar dans des chambres d'hôtel et pourtant le témoignage de Kate devrait avoir plus de valeur? (pourtant je la trouve pas crédible, tiens, mais je prends le parti de la croire). Tasya ne comprend rien à ce qui lui arrive mais Kate est parfaitement lucide? Double standard, bien.
Tasya a démenti mais ça s'est passé devant témoin. Voici le témoignage d'une personne qui travaillait à l'aéroport ce jour là et qui a vu la scène (donc quelqu'un qui ne travaille pas pour JD):
Il casse pas un meuble , il dévaste des chambres, envoie des objets au mur...
On parle d'UNE bouteille jetée au mur. Au moment ou il se disputait avec un groupe de personne et qu'Ellen Barkin était présente.
(voir Vidéo 3 le témoignage d'Ellen Barkin à partir 8:00).
Il ne se disputait pas avec elle. D'ailleurs ils n'étaient plus ensemble depuis plusieurs années. Leur relation aurait duré 5 mois en 1994 et l'histoire de la bouteille se serait passée sur le tournage de Las Vegas Parano en 1997 (Vidéo 3).
Ça contredit l'argument de la dispute conjugale.
Et une bouteille jetée sur tout un groupe de personne, mais qui ne touche personne et où personne ne se retrouve avec des éclats de verre sur lui... C'est qu'elle n'est pas passée si près que ça.
Pour les chambres d'hôtel "dévastées" c'était durant sa relation avec Kate Moss. On ne connait rien du contexte. Ça peut aussi bien être lors de party alcoolisée, des dégâts liés à des maladresses ou des comportements stupides. Si Kate Moss avait subi des violences psychologiques pourquoi aurait-elle témoigné sous serment en sa faveur?
Vidéo 3
En fait, c'est de la violence psy, et oui c'est un continuum vers la violence physique. Tu l'as déjà vécu pour trouver ca léger? Tu sais ce que c'est?
Je sais ce que c'est.
Je maintiens qu'il y une différence entre rager seul dans son coin en plaquant les portes des placards et fracasser un objet lors d'une dispute conjugale.
Je maintiens aussi que je trouve ça léger pour affirmer qu'une personne aurait défigurer une autre et l'aurait violé.
Pour la fameuse vidéo où il lui s'énerve contre sa cuisine:
Il était seul dans la pièce jusqu'à ce qu'Amber y entre et le filme à son insu.
La maison devait être super grande. Honnêtement, si Amber Heard avait eu peur du comportement de Johnny Depp à ce moment, rien de l'obligeait à rentrer dans la cuisine. Elle pouvait même changer de maison, vu qu'ils étaient dans une maison secondaire à LA. Rien de l'obligeait à poser une caméra sur le plan de travail pour le filmer, et rien de l’obligeait à insister pour entamer une discussion avec lui. Surtout de manière si maladroite.
Dire à une personne déjà trèèèèès énervée,"nothing happened this morning, you know that?" (Rien ne passé ce matin, tu sais ça?) c'est simplement nier les émotions de la personne. Et généralement ça provoque la colère des gens.
D'ailleurs ça n'a pas loupé puisque ça provoque la première réponse de Johnny Depp "Rien ne t'es arriver à TOI ce matin".
A aucun moment dans la vidéo il ne cherche à s'approcher d'Amber Heard, il lui tourne même le dos la plupart du temps et évite de la regarder. Il ne semble pas vouloir être intimidant, il semble juste énervé.
Quand il s’aperçoit qu'elle le filme à son insu, il prend la caméra, la jette à la poubelle et quitte la pièce. D'après le témoignage d'Amber Heard il l'aurait très violemment agressée à de nombreuses reprises pour beaucoup moins que ça.
Il ne pense même pas à effacer la vidéo. Ce n'est pas typiques des agresseurs qui généralement essaient de supprimer les preuves.
Pour finir, vu la date de la vidéo (début 2016), ça se passe au moment où il a appris qu'on lui avait volé 650 millions de $ et que sa mère était hospitalisée pour un cancer incurable. Le contexte importe quand même.
Vidéo 4
La jalousie MALADIVE "controlling" est dans 80 pcts des cas un signe de violence future (elles parlent pas de JALOUSIE SAINE, je sais faire la différence),
Ellen Barkin parle d'une "relation sexuelle" de 5 mois en 1994. S'il y avait une jalousie maladive dans cette relation c'est clairement pas sain ou bien. Je ne vais pas nier ça.
C'est pareil avec Jennifer Grey.
Mais aucune des deux n'a dit avoir été victime de coups, ou de violences physiques.
Et ça ne prouve pas qu'il est eu ce même comportement dans une autre relation, 20 ans plus tard. Il a eu d'autres relations entre deux. Avec des femmes qui ont témoigné de manière positive à son égard.
Il était jaloux de James Franco et Elon Musk. Le "problème" c'est qu'elle a bien eu des relations extra-conjugales avec ces deux personnes. A partir de là comment différencier une jalousie maladive "controlling" d'une jalousie motivée par un contexte de tromperie?
tiens ya le violentomètre :
A LIRE D'URGENCE apparemment : http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/le-violentometre-a6186.html. C'est un outil très pratique pour essayer de déceler une possible situation de violence conjugale. Il a été construit à base d'outils sérieux et d'études sur les violences domestiques
Merci pour le lien. C'est en effet un outil pratique pour aider une personne à réaliser que la relation n'est pas saine voire même violente.
Maintenant si on l'utilise pour analyser la relation entre Johnny Depp et Amber Heard, d'après les éléments apportée au procès on s'aperçoit qu'Amber Heard avait plusieurs comportements inquiétants.
7) Rabaisse mes opinions et mes projets
Johnny Depp en a parlé dans son témoignage et on entend AH se moquer de lui dans plusieurs audios dont un où elle se moque du fait qu'il ait joué dans 21 jump street.
8 ) Se moque de moi en public
La soeur de Johnny Depp a témoigné du fait qu'AH se moquait de lui, disant qu'il était un "old fat man" et qu'elle ne comprenait pas que Dior le prenne comme égérie devant plusieurs personnes.
En 2014, Amber Heard a envoyé un message à Raquel Pennington accompagnée d'une photo embarrassante de Johnny Depp. Le message était "This is what I been dealing with"
(Vidéo 5 à partir de 1:06:15 jusqu'à 1:12:43 -on peut commencer à partir de 1:03:17 pour plus de contexte)
10) Me manipule
On retrouve du gaslighting de la part d'AH dans tous les audios. C'est une forme de manipulation.
14) M'isole de ma famille, de mes amis, de mes proches
Lors d'une de leur dispute, elle le retient pendant des heures l'empêchant d'aller voir Lily-Rose.
Elle l'a frappé parce-qu'il était resté chez un ami trop longtemps (ami qui habitait sur le même palier qu'eux).
(Vidéo 6 27:25)
Elle parle même du fait qu'elle l'empêche de partir en le pourchassant sur le pallier jusque dans la cage d’ascenseur comme si c'était devenue une habitude.
AH "Combien de fois je t'ai poursuivi jusqu'à l'ascenseur sur palier?"
(Vidéo 6 38:40)
16) M'humilie me traite de folle fou quand je lui fais des reproches
Dans cet audio, lorsque Johnny Depp évoque un coup de poing qu'il a reçu visage :
D'abord elle fait une tirage sur la position de sa main au moment où elle lui a donné ce coup.
Puis elle crie:"You're sush a baby, grew the f*ck off Johnny!"
(Vidéo 6 à partir de 19:26)
Elle se moque de lui lorsqu'il dit avoir appelé Travis (un de ses gardes du corps) insinuant qu'il l'a appelé "pour le sauver".
Elle se moque de lui avec ironie "you did the right thing, the big thing, you know that you're admirable" lorsqu'il explique être sorti de la pièce à cause des coups qu'elle lui portait.
(Vidéo 6 à partir de 20:23)
Elle cherche à l'humilier régulièrement en l'insultant et en se moquant de lui lors des différentes disputes qui ont été enregistrées.
17) "Pête les plombs" lorsque quelque chose lui déplait
AH"I can't blame myself enterely for going straight to the f**king finish line the first sign of stress yesterday" ( Vidéo 6 21:45)
AH "I can't promise that I will be perfect, I can't promise you I won't get phycical again. God I f**king sometimes get so mad I lose it" (des fois je deviens tellement enragée que je ne me contrôle plus...)
(Vidéo 6 39:19)
Elle a jeté le portable du Johnny Depp du haut du building où ils vivaient.
(Vidéo 7 témoignage de l'employé qui a cherché et retrouvé le téléphone à 42:00)
20) Me pousse, me tire, me gifle, me secoue, me frappe...
Elle a admit (dans les audios) avoir commencé une altercation physique. Elle a admit plusieurs fois lui avoir jeté des objets à la figure, l'avoir frappé.
Il y a reçu des brûlures de cigarettes au visage. Il dit qu'il s'est coupé le doigt en recevant une bouteille d'alcool qu'elle a jeté. Ce qui est sur c'est que son doigt a bien été coupé et qu'il a dû être hospitalisé.
JD "Quand tu commences à crier... Tu sais, ça devient fou, ça devient dingue. Et ça me fait me sentir... faute de meilleur mot, pas en sécurité, dans la relation."
(Vidéo 6 42:00)
Vidéo 5
Vidéo 6
Vidéo 7
Vous avez vu la série Maid? Ya une madz qui en parle : https://www.madmoizelle.com/cest-un...-javais-subi-des-violences-conjugales-1217264
J'ai vu la série. J'ai beaucoup appréciée le réalisme dans la retranscription de la violence conjugale mais je peine à voir le lien.
Que dire, les témoignages et les ressentis de ces personnes ne comptent pas parce qu'il faut sauver le soldat Depp? ( moi aussi , je le kiffais, comme Manson d'ailleurs, surtout Manson, c'est pas une raison pour fermer les yeux sur certains faits)
Quand au viol, ce sont plus ses textos scabreux qui me font douter... Ce n'est qu'un doute pas une confirmation, en revanche, ses textos dégueulasses (écrits avant les attaques présumées d'Amber) présument un esprit réellement malsain et effrayant. Qu'on ait envie de claquer quelqu'un , ca passe, voire "même de tuer" en tant qu'expression métaphorique, MAIS QU'ON AIT ENVIE DE VIOLER UN CADAVRE? DE NOYER ET BRULER UN CORPS? Et on va m'assurer que c'est rien? Ca relève du déni là quand même. Il y a une volonté d'acharnement qui interroge. Et qu'on me dise pas "oui, il l'a pas fait" parce que je sais pas quoi penser de quelqu'un qui fait ça. De plus, je suis ultraTRIGGER sur la question, SUPERTRIGGER. Je suis trop TRIGGER pour normaliser ces textos ou les dédouaner. Ca choque plein de gens dans mon entourage Contenu caché du spoiler.
Il n'a pas à être une victime parfaite, mais la vraie question, qu'est ce qui détermine réellement que c'est lui qui est sous emprise? Les situations peuvent être complexes, ya un exemple juste en dessus que je t'invite à lire. Il a peut-être réagi parce qu'il était excédé, mais pourquoi Amber devrait être absoute de ce bénéfice du doute?
Je comprend que les textos choquent des personnes. Il semblait avoir le même humour noir même quand il ne parlait pas d'Amber Heard.
Moi comme j'ai parfois un humour très noir, ça me choque moins. J'y vois plus quelqu'un qui se décharge en plaisantant avec un ami, que quelqu'un qui planifie un meurtre.
Je suis plus triggered par le gaslighting en revanche. Comme quoi, on peut avoir des ressentis très différent d'une personne à l'autre.
Pour répondre à ta question en gras:
Je dirais le ton employé par chacun des protagonistes dans les audios, leur temps de parole respectif, qui semble dominer la situation, qui est la personne qui fuit et part s'enfermer dans une pièce (généralement la victime). Qui a été blessé physiquement dans la relation.
Tout ne se joue pas sur le sexe des personnes dans une relation.
Et ca serait bien de ne pas minimiser ses actes de violence sur d'autres personnes , juste par respect pour elles.
Si cette phrase concerne le texto envoyé à un ami, ce n'est pas de la violence techniquement. Il ne lui a pas montré le texto.
Si elle se réfère aux ex de Johnny Depp, par respect pour elles je me contenterai de poster leurs témoignages:
Lori Anne Allison: https://www.lavoiunord.fr/art/fem...emme-lori-anne-allison-prend-ia4908b0n3536240
Quand au 3 ème truc, oh, c'est toi qui me fais rire,là , j'ai jamais dit ça. Oui "le caca n'est pas prouvé", et la femme de ménage doit avoir beaucoup à faire avec leurs saletés (à eux deux) , l'histoire du caca doit être anecdotique, ils doivent TOUS faire pire (et vous êtes pas un peu naïfs, avec tous les problèmes d'addiction, vous croyez pas que les excréments, vomis et autres joyeusetés doivent être monnaie courante? L'histoire du caca, et je m'en fous qu'elle soit vraie, c'est juste pour salir son image. ) Et oui, d'accord aussi, c'est pas à la femme de ménage de préserver le caca, (par contre Depp pouvait bien le conserver lui-même si il veut en arriver à prouver que c'est bien celui d'Amber)
Je n'excuse encore je ne parlais pas de toi mais des propos tenus la personne dans l'image postée.
Pour remettre les choses un peu en contexte (et promis après j'arrête d'évoquer des selles, j'en ai pas plus envie que toi):
Johnny Depp et Amber Heard se sont disputé la nuit du 21 au 22 avril 2016, après la soirée d'anniversaire de cette dernière. Chacun a une version très différente des évènements (ça on s'en doute bien) mais les deux s'accorde pour dire que Johnny Depp n'a pas dormi sur place.
Le lendemain, Amber part en festival avec ses ami(e)s.
La femme de ménage découvre le "cadeau" caché sous les draps.
Même si elle a dû en voir d'autres, on peut supposait que ça l'a marqué tout de même car elle a prit une photo et elle l'a envoyé ensuite au manager de l'appartement.
Plus tard ce jour-là, Johnny Depp parle au manager et lui dit que c'est le bon moment pour chercher quelques items personnels restés dans l'appartement. Le manager lui montre alors la photo.
A partir de quel moment quelqu'un irait se dire "Je vais récupérer les selles (qui ont surement déjà été balancées dans les toilettes) et les faire analyser en labo, au cas où ma femme rejette la faute sur le chien, puis m'accuse de violences conjugales et que tout ça finisse en procès." ?
Et cette histoire de selles dans le lit ça a été évoqué d'abord par Amber Heard en 2020, lors des dépositions pour le procès contre TheSun. Pas par Johnny Depp qui en aurait parlé pour "salir son image".
Et pour l'Aclu , connais tu l'état de leurs finances? Tu crois qu'une asso n'a pas besoin d'argent? Comme tu dis elle vient en aide aux démuni.es, elle n' a pas que ça à faire à dépenser des thunes pour de la paperasse . Pourquoi Depp ne les rembourse pas s'il se déclare si sensible à leur cause ?
Une asso a besoin d'argent, oui. Elle a aussi besoin de le gérer intelligement pour ça profite aux personnes qu'elle défent.
Pourquoi Johnny Depp irait payer plus de 85000$, ce que le ACLU qui réclame, pour des papiers administratifs? C'est une sommes dingue! Quelques miliers ok, 85000$ faut pas poussé.
Et pourquoi il aurait envie d'aider une association qui a participé à l'élaboration d'un article reconnu diffatoire, à son égard, par la justice?
Il doit leur rembourser les frais liés à l'application du subpoena, pas les frais d'avocat qu'ils ont voulu investir dans cette affaire, qui relèvent de leur choix de gestion personnel.
Ouf! quel message!
3
Voir les 254 commentaires

Plus de contenus Société

Actu en France
abad zacharopoulo remaniement gouvernement – format vertical

Remaniement : Damien Abad prend la porte, Chrysoula Zacharopoulo reste

Maëlle Le Corre

04 juil 2022

Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Politique
Marlène_Schiappa_à_la_tribune_de_l’ONU_(cropped)

Nouveau gouvernement : Abad part, Zacharopoulou et Darmanin restent Schiappa revient…

Société
Chrysoula Zacharopoulou- ordre des médecins-violences-sexuelles-femmes-viol

Zacharopoulou, Daraï, Hazout… L’Ordre des médecins protège-t-il ses praticiens accusés d’agressions sexuelles ?

Marie Chéreau

04 juil 2022

2
Actu mondiale
[Site web] Visuel horizontal Édito (6)

La loi « Don’t say gay » entre en vigueur en Floride

Maya Boukella

01 juil 2022

2
Féminisme
Own work aminata touré

Qui est Aminata Touré, première femme noire nommée ministre régionale en Allemagne ?

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Société
madprime IVG madmoizelle twitch vertical

Regardez notre premier MadPrime, spécial IVG : on décrypte les conséquences de Roe vs. wade

Maëlle Le Corre

01 juil 2022

1
Féminisme
[Site web] Visuel horizontal Édito (5)

L’émergence difficile d’un #Metoo des mers

Maya Boukella

01 juil 2022

1
Actu mondiale
Les députés britanniques Wes Streeting et Sir Iain Duncan Smith avec le gilet simulateur de bouffées de chaleur. © Capture d'écran Instagram @overthebloodymoon

Le Parlement britannique donne des bouffées de chaleur aux hommes, et c’est pour la bonne cause

Anthony Vincent

01 juil 2022

7
Société
4

Les femmes grandes absentes des publications scientifiques

Marie Chéreau

30 juin 2022

7
Actu mondiale
brittney griner mba wikimedia commons

Toujours incarcérée en Russie, la basketteuse Brittney Griner va être jugée à compter du 1er juillet

Maëlle Le Corre

30 juin 2022

3

La société s'écrit au féminin