Live now
Live now
Masquer
habits-feat
Conseils mode

5 sites où revendre des vêtements d’enfants (et nos conseils pour de bonnes affaires)

Les vêtements de vos enfants s’entassent et vous ne savez plus quoi faire ? Il est temps de les vendre et de vous faire un peu de maille. On vous donne des trucs et astuces !

Les habits d’enfants s’accumulent dans les placards et dans des sacs qui traînent au grenier… il est temps de s’en séparer et d’essayer de se faire un peu d’argent ! Nous n’avons pas forcément de sœur, de frère ou d’amis sur le point d’enfanter alors il n’y a plus de raison d’attendre.

Parfois aussi, on a besoin d’arrondir ses fins de mois. Vendre les fringues qui ne servent plus à rien et leur donner une seconde vie peut être une solution.

habitsvente
(© Unsplash/Polina Tankilevitch)

Nous avons donc répertorié pour vous les diverses façons de vendre les vêtements pour enfants dont on ne se sert plus. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. On vous donne également quelques conseils pour aguicher les acheteuses et acheteurs et pour optimiser vos recettes.

Mais ne nous y trompons pas, nous n’allons clairement pas récupérer nos mises de départ : l’important est surtout de faire de la place en donnant une seconde vie à des vêtements qui peuvent avoir eu une grande valeur sentimentale. Les fringues partent mais les photos et les souvenirs restent, ne vous en faites pas !

Le plus populaire : Vinted

Le principe de Vinted

C’est le site le plus connu et populaire d’achat et vente de vêtements mettant en relation des particuliers. La plateforme lituanienne Vinted revendique 16 millions de personnes utilisatrices dans l’Hexagone (et 45 millions dans le monde), ce qui en fait un sacré vivier de pépites. 

Il y a un grand choix de vêtements pour bébés et enfants et on peut faire son shopping partout en France !

Les conseils pour vendre sur Vinted

  • Faire des lots ! De bodies, de pyjamas, de leggings… Cela vous permettra d’apparaître dans les recherches et on achète rarement une pièce seule : les petits ont la fâcheuse tendance à se tacher à la moindre occasion. Il faut donc pas mal d’exemplaires de chaque catégorie, c’est ce que les parents cherchent.
  • De jolis ensembles qui donnent envie, pour déclencher le coup de cœur. Pantalon, petit haut ou robe avec collants et hop, on l’imagine déjà et on ACHÈÈÈÈTE !
  • De petits prix. Alors ça peut faire mal au cœur d’avoir l’impression de brader des habits que l’on a parfois achetés cher mais c’est souvent une condition importante pour qu’ils soient choisis parmi la foultitude de propositions.
  • Respecter les saisons. Ça paraît évident mais on voit encore trop de manteaux postés en plein été ! Évidemment, c’est tentant de proposer à la vente sa combi pilote trop petite à la sortie de l’hiver, mais il vaut mieux la stocker jusqu’à l’automne pour capter l’attention des parents qui s’équipent en début de saison.
  • Les marques. Petit Bateau et Jacadi partent plus vite, alors si vous en avez, n’hésitez pas à les mettre en avant.
  • Des photos belles et précises. Certes, ça prend du temps, mais ça vaut le coup. Nous vous recommandons un fond blanc, lumière du jour et des habits bien centrés.
Short
(© Unsplash/Signature June)

Pour vendre vos affaires sur Vinted, c’est par ici !

Le plus hétéroclite : Leboncoin

Le principe de Leboncoin

Sur ce site d’achat entre particuliers, il y a tout (et n’importe quoi !). C’est un peu plus la foire que sur Vinted mais il y a clairement des affaires, autant lorsque l’on est acheteur que vendeur.

Vous pouvez non seulement y mettre vos habits mais aussi votre matériel de puériculture et vos jeux. Les parents qui se promèneront sur votre profil seront ainsi à l’affût des bonnes affaires.

Les conseils pour vendre sur Leboncoin

  • Il faut être rapide ! Alors oui, c’est bien de prendre le temps de la réflexion quand il y a une négociation mais le potentiel acheteur, si vous répondez quelques jours plus tard, sera passé à autre chose. Le coup de cœur sera plus raisonné (« mais on n’a pas du tout besoin de ça en fait ! »), alors autant battre le fer tant qu’il est chaud. Et cela vaut autant pour accepter la transaction que pour convenir d’un lieu de rendez-vous ou d’un type d’envoi… Les bonnes affaires n’attendent pas.
  • Les mêmes commandements s’appliquent que pour Vinted : des lots, des ensembles, de jolis photos, respecter les saisons, des prix abordables !
vetements-enfants
Media Modifier / Unsplash

Pour vendre vos affaires sur Leboncoin, c’est par ici !

Le plus facile : Il était plusieurs fois

Le principe d’Il était plusieurs fois

C’est un site spécialisé dans la mode seconde main pour enfants. Le gros plus ? Vous n’avez pas à vous occuper de la vente en tant que telle.

Les emplois du temps des parents étant bien souvent très chargés, il est difficile (et chiant, avouons-le) de se dégager plusieurs heures pour repasser, prendre en photo, poster… les habits dont on ne veut plus. C’est donc Il était plusieurs fois qui s’en charge, par le biais de ce que le site présente comme des ambassadrices, qui passent chez vous récupérer les habits à vendre.

Ça peut enlever une sacré épine du pied. La promesse est très belle !

Mais si l’on n’est pas dans une ville concernée par ce ramassage (la carte est ici), on peut toujours envoyer ses vêtements sans frais.

Conseils pour vendre sur Il était plusieurs fois

Nous avons demandé à Marie, une utilisatrice, son avis d’habituée :

« C’est la quantité d’habits que l’on vend qui fait que c’est vraiment intéressant.

Ça dépend aussi des pièces. Par exemple, pour un ciré Natalys, on peut espérer 3 ou 4 euros. Pour un legging, au max 1 euros.

Soit on accepte de vendre à bas prix, soit ça nous encombre !

Pour le neuf, il vaut mieux revendre sur Vinted. »

Nous sommes donc prévenues. On ne va pas devenir riches mais nos placards vont récupérer un peu de place !

grenouilleres
Uby Yanes / Unsplash

Pour vendre vos affaires sur Il était plusieurs fois, c’est par ici !

Le plus chic : Maison ABC

Le principe de Maison ABC

C’est une plateforme qui achète et qui vend, uniquement des habits de grandes marques ! C’est elle qui fait le lien entre les particuliers et garantit la bonne qualité des pièces.

On peut déposer les vêtements à Boulogne-Billancourt. Autrement, vous pouvez contacter Maison ABC par mail (via le site) et vous recevrez un bordereau prépayé Mondial Relay. Vous pouvez ainsi vendre depuis la France entière.

Les conseils pour vendre sur Maison ABC

Les conseils nous viennent directement de la fondatrice, Aurélie :

  • Faire attention, seules les marques un peu huppées sont prises ! Elles sont indiquées sur le site. Il peut quand même y avoir du Zara et du Bout’chou si ce sont des pièces tendance, un peu chics. Pas de H&M et de Kiabi, car il n’y a pas de valeur ajoutée.
  • Il y a un simulateur sur le site, vous pouvez donc avoir une estimation rapide de ce que vous pouvez gagner.
  • Il y a un prix de base qui est indiqué mais il peut être majoré, si par exemple il y a du liberty, si c’est en excellent état, si c’est des pièces rares.
  • Vous ne pouvez confier que des vêtements en bon état, pas de bouloches, avec des étiquettes intactes.
  • Ce qui n’est pas gardé peut être récupéré à vos frais ou donné à une association !
fille-habits
(Pexels/Allan Mas)

Pour vendre vos affaires sur Maison ABC, c’est par ici !

Le plus humain : les groupes Facebook

Le principe

Facebook, devenu le réseau social par excellence des daronnes (alors que les plus jeunes le désertent), est un outil très intéressant pour créer du lien avec d’autres parents qui vivent à proximité, et pour acheter et vendre des habits. On est ainsi sûres qu’il n’y a pas d’arnaque à l’envoi, de frais de port délirants… Et ça peut être de belles rencontres en perspective.

Les conseils

  • Se mettre dans plusieurs groupes s’ils existent là où vous habitez. Rechercher « Les parents de… arrondissement, ville, département, région ». On ne va pas se mentir, malheureusement ce sont majoritairement des daronnes qui font ce genre de démarche, donc vous pouvez aussi chercher « Les mamans de… » ou « Les mères de… ». Je suis personnellement dans trois groupes de parents et les affaires sont nombreuses !
  • Toujours rester courtoises et proposer de bonnes offres (laissez tomber les prix exorbitants). Tout le monde voit vos annonces et vous pouvez croisez les potentiels acheteurs à tous les coins de rue !
  • Vous pouvez aussi fidéliser les acheteuses, en proposant de bon deals. Leurs enfants grandissent au même rythme que les vôtres alors les achats peuvent se poursuivre au fil des années.

À lire aussi : Où acheter des vêtements bébé et enfants pas chers d’occasion ? Les meilleurs sites de seconde main

Triez bien, et prenez soin de vous

Nous le savons bien : tout ça prend du temps et ce sont bien souvent les mères qui s’en chargent. Dans les couples hétérosexuels, 70% des tâches domestiques et parentales sont effectuées par les femmes ; c’est un travail invisible (qui s’apercevra que l’armoire est désencombrée ?), mais qui doit être fait.

On rappelle que les femmes ne sont pas génétiquement prédestinées à trier les fringues et que ces messieurs peuvent tout à fait participer, échanger avec les acheteurs et acheteuses, se bouger le fion à la Poste, et caetera.

Cela étant dit, puisqu’il faut encore le dire, vous avez maintenant l’embarras du choix pour vous débarrasser de tous ces trucs vendre les habits de vos petits bouts ! Vous pouvez aussi proposer à la vente certains et en garder d’autres : moi, je conserve mes plus belles pièces pour les futurs enfants des mes amies.

Et si vous êtes du genre altruiste, vous pouvez bien sûr faire don de vos habits à des associations !

À lire aussi : Les vêtements enfants non-genrés sont bien plus cool que la mode « unisexe » pour adultes

Image en une : © Unsplash/Mediamodifier


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ? // Source : Des robes jolies, éthiques et au prix juste vendues sur l'eshop We Dress Fair
Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ?

1
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

6 gilets sans manches tendance pour le printemps-été 2024 // Source : Antik Batik / Balzac Paris / Shiwi via Zalando
Conseils mode

Les gilets sans manches sont-ils toujours tendance ?

https://www.sorbetisland.com/ariel-one-size-one-piece-swimsuit.html // Source : Etam / Sorbet Island / La Redoute Colections
Conseils mode

4 maillots de bain one size (taille unique) chics et confortables à porter cet été et les suivants

1
Deux femmes en train de déballer des vêtements d'une boîte en carton // Source : Vinted
Conseils mode

Seconde main : les choses à savoir (absolument) pour éviter d’acheter des contrefaçons mode

Pour changer de Vinted, et chiner du Sézane, ba&sh ou Maje pas cher, ce nouvel e-shop devrait vous plaire // Source : Paradigme.fr
Conseils mode

Pour changer de Vinted, et chiner du Sézane, ba&sh ou Maje pas cher, ce nouvel e-shop pourrait vous plaire

Sur Vinted, comment bien chiner un jean levi's de seconde main à sa taille // Source : Capture d'écran Vinted
Conseils mode

Sur Vinted, comment bien chiner un jean Levi’s de seconde main à sa taille ?

Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 dupes luxe à petit prix pourraient vous plaire // Source : Capture d'écran Instagram
Conseils mode

Si vous aimez les sacs Jacquemus, ces 3 autres modèles à petit prix pourraient bien vous plaire

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4
À gauche, une femme en lingerie Sculptresse. À droite, une femme en lingerie Elomi // Source : Sculptresse / Elomi
Conseils mode

Les 5 meilleures marques de lingerie grande taille (jusqu’au bonnet L)

La vie s'écrit au féminin