Louise Delage et tous ses verres d’alcool révèlent leur vraie nature

Louise Delage, Parisienne de 25 ans, intrigue de plus en plus la toile par sa propension à se montrer un verre à la main sur Instagram. Ce matin, la jeune femme a révélé son vrai visage...

Louise Delage et tous ses verres d’alcool révèlent leur vraie nature

Mise à jour du 22 septembre 2016 — Le 1er août dernier, Louise Delage apparaissait pour la première fois sur Instagram. Deux mois plus tard, ses photos et vidéos comptabilisent 50 000 like… Une fille à première vue ordinaire. Un détail retient cependant l’attention : la présence d’alcool sur tous les posts, sans exception.

Aujourd’hui, nous avons le fin mot de l’histoire : ce compte était en fait créé dans le but de faire la promotion du site Addict Aide, un portail collaboratif qui sensibilise aux addictions…

« Il est facile de passer à côté de l’addiction d’un proche »

Le slogan est simple et l’exemple est là.

Une question subsiste : si je n’étais pas au courant, me serai-je rendu compte de cette omniprésence d’alcool sur ce compte Instagram ? Je ne sais pas. L’alcool est omniprésent dans ma vie. En société, chez moi, partout, j’ai l’occasion de boire sans cesse. Le pire dans tout ça ? Je ne me questionne que peu sur ma consommation.

En lisant les carnets de sobriété de Clémence et les commentaires qui suivaient, une chose m’a semblé clair : mon cas est loin d’être une exception.

On peut lire dans la description de la vidéo :

« La proximité avec la situation ne permet pas de prendre du recul, recul pourtant nécessaire pour faire le lien entre tous les signes qui caractérisent une addiction »

Une phrase qui en dit long sur la difficulté à se rendre compte d’une addiction, qu’elle nous touche ou bien qu’elle touche nos proches.

Addict Aide, le portail pour s’informer sur les addictions

Derrière cette campagne se trouve donc le nouveau site Addict Aide. Il a été créé le 6 avril dernier par le fonds de dotation Actions Addictions qui a pour objectif d’informer et progresser ensemble dans la lutte contre les addictions.

Le site se sépare en trois parties principales : comprendre les addictions, les évaluer et enfin proposer un répertoire des structures et professionnels traitant du sujet. L’alcool n’est d’ailleurs pas la seule dépendance traitée, il est aussi question de tabac, médicaments ou jeux d’argent.

Le site propose à tous ces sujets de courts questionnaires afin d’analyser la possible addiction de la personne effectuant ce test.

À lire aussi : Témoignage : J’ai été toxicomane

Alors, vous êtes-vous senti•e touché•e par cette campagne ?

Article initialement publié le 16 septembre 2016 — Sur le papier, Louise Delage est une jeune femme comme les autres, qui aime sortir, se balader dans Paris et passer du bon temps avec ses proches. En août dernier, elle a créé un compte Instagram afin de partager un peu de son quotidien avec le monde entier.

Business business 🖊

A photo posted by Louise Delage (@louise.delage) on

Tout ça semblait très banal jusqu’à ce qu’un journaliste de Libération s’y intéresse de plus près, ce que rapporte un article de Mashable, écrit par notre Emilie Laystary nationale.

« Au premier coup d’œil, la vie de Louise Delage ressemble à celle d’un paquet d’autres internautes. Et pourtant : à mieux observer ses clichés postés, un détail frappe. Louise Delage est rarement photographiée… sans un petit verre d’alcool à proximité. Cocktail, bière, vin : la Parisienne boit régulièrement, comme le fait finalement le plus gros de la génération à laquelle elle appartient.

Dans notre imaginaire commun, l’alcoolisme est souvent associé à l’incapacité maladive d’un individu à se passer d’alcool. Pourtant, qu’est-ce que l’éternelle tentation de boire des pintes plusieurs soirs par semaine (à laquelle nombre de jeunes adultes succombent) si ce n’est… précisément de l’alcoolisme ? C’est peut-être le message que cette campagne de prévention qui ne dit pas (encore ?) son nom cherche à nous faire passer. »

big-alcool-carnets-sobriete-1

La suite de cette mystérieuse histoire est à lire sur Mashable !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ChatRoux
    ChatRoux, Le 22 septembre 2016 à 14h44

    chaberlotte
    C'est interessant mais à prendre un peu avec des pincettes... Certes l'alcool dans notre génération a une place important. Je bois souvent quand je sors, et quand je sors, j'ai tendance a bien m'habiller donc a prendre plus de photos... C'est aussi pourquoi la plupart des mes photos sur les reseaux sociaux sont associées à l'alcool. Mais le reste du temps, lorsque je suis a la maison en pyjama ou au bureau, je ne prends pas de photos, et ne les poste pas... Enfin bref, tout ca pour dire que ma vie sur les réseaux sociaux n'est pas representative.
    Ben justement, si tu regardes les photos qui sont sur cet insta, elle a systématiquement de l'alcool : seule chez elle, au bord d'un lac (pendant un promenade peut être ?), dans la rue, à la plage... Bref absolument partout. Quelqu'un qui trimbale de l'alcool dans son sac où qu'il aille, c'est quand même un peu louche ^^
    Enfin, là c'est évidemment fake puisque c'est une campagne de sensibilisation, mais c'est l'idée.

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)