La drague par SMS, ses écueils et ses rituels

Par  |  | 4 Commentaires

Draguer par texto, ça peut devenir une prise de tête ultime. Mais pas de panique, c'est pas SI important que ça. Margaux vous file ses conseils !

La drague par SMS, ses écueils et ses rituels

Depuis aussi longtemps que la Terre existe, on se prend la tête sur l’amour. Enfin, plus ou moins, je vous apprends rien. Fut un temps, on s’écrivait des lettres et des poèmes (miskin).

Maintenant, on s’envoie plutôt des textos, c’est vachement plus pratique et rapide.

Mais les prises de tête restent les mêmes.

Comment faire passer ses intentions ? Combien de temps j’attends avant de lui répondre ? Et avant de lui dire qu’il ou elle me plaît ?

Comment savoir si on en fait trop ou si on s’emballe tout•e seul•e ? Comment impressionner l’autre et attirer son attention de la meilleure manière ?

Le texto cristallise toutes ces préoccupations. C’est devenu un paramètre inévitable quand on pratique le flirt.

On est aussi beaucoup à demander conseil à nos potes… et à faire comme bon nous semble une fois devant son téléphone.

C’est quoi aujourd’hui flirter par texto ?

Flirter par texto, c’est relire les messages qui nous ont mis des papillons dans le ventre.

D’abord, c’est plus seulement des SMS tout cons qu’on s’envoie. On textote par WhatsApp ou Messenger, par message privé Instagram ou sur Snapchat même !

Flirter par texto, c’est créer un lien intime, pouvoir se confier ou discuter un peu plus tranquillement. Sans nos potes autour, sans le rouge aux joues et les bégaiements.

C’est l’occasion de se poser et de vraiment mettre à plat ce qu’on a envie de dire à l’autre.

Tout ce qu’on répète dans nos salles de bain sans réussir à les dire en vrai parce que la vie, parce que les imprévus, parce que la pudeur.

Ces petits messages sont super précieux ! Je trouve même qu’on ne les célèbre pas assez de manière générale.

Flirter par texto, c’est aussi relire les échanges qui nous ont mis des papillons dans le ventre, même quelques jours plus tard.

C’est recroiser l’autre en ayant tout ça en mémoire, comme un secret qui change tout… et qui colore les joues. Bon, ça, bien sûr, c’est à condition qu’il y ait une réciprocité, même infime.

Flirter, ou tenter de flirter, par texto, je considère que c’est aussi la plus grande source de prise de tête jamais inventée sur Terre.

Le drame « Vu à 11h56 »

Vient souvent la question cruciale : pourquoi il/elle répond pas ? Qu’est-ce que j’ai dit de mal ? Est-ce que je passe pour une boloss ultime ? Et très vite, on peut se prendre la tête plus que de raison.

Les textos de flirt peuvent changer les gens en mentaliste. Imaginez le temps que ça prendrait si on analysait les messages de nos potes, nos parents ou nos boss.

Généralement, ON FAIT PAS ÇA avec les autres.

Flirter par texto c’est analyser la moindre virgule, comparer les réactions passées aux nouvelles, se dire AH SUPER CETTE FOIS IL RIT PAS DU TOUT.

L’ennui, avec ces prises de tête là, c’est qu’elles nous empêchent d’écrire naturellement. On devient une nouvelle version de soi-même, moitié chill moitié sur-analyste.

Une version qui change totalement d’humeur en fonction de ce qu’on reçoit… ou pas. Certain•es deviennent les pires perfectionnistes et maîtriser le texto devient presque une compétence à ajouter à son CV.

Et je trouve ça dommage car le texto, c’est censé être un moyen de parler avant de se voir en vrai. Une manière de rappeler à l’autre qu’on y pense !

Alors ces prises de tête peuvent avoir tendance à dénaturer une relation…

L’important, c’est d’être soi. Mais aussi de se souvenir que le coup de foudre ne tient pas à un emoji mal placé ou un point d’exclamation de trop.

Remettre les choses dans leur contexte, prendre du recul, c’est important aussi.

Si vous réalisez que c’est une relation uniquement virtuelle et que vous vous prenez trop la tête sur ces textos, n’hésitez pas à mettre les choses à plat.

Rappelez-vous aussi que votre manière d’écrire un texto est la vôtre. Et il en va donc de même pour l’interprétation !

N’attachez pas trop de sens caché aux messages que vous recevez parce que ce n’est jamais que VOTRE interprétation.

Le rôle des potes dans le flirt par texto

Mais il ne faut pas se mentir, ces textos parfaits et élaborés qu’on envoie ne sont pas toujours le fruit de notre seul travail.

C’est parfois (pas toujours hein) le résultat d’un brainstorming presque professionnel et d’une tactique qu’on pourrait qualifier de militaire. Je trouve que demander l’avis à nos potes avant d’envoyer un truc est même plutôt sain.

Déjà, ça permet de se redonner un coup de boost, on crache pas dessus. Y a rien de mieux que les amis pour se redonner confiance et nous aider à être nous-mêmes !

Mais comme c’est souvent les personnes qui nous connaissent le mieux, ça se révèle assez utile.

Il reste quand même quelques règles d’or à retenir si vous choisissez de demander conseil à une•e pote pour textoter l’élu•e de votre cœur !

  • Choisissez quelqu’un qui vous connaît bien, histoire d’avoir les meilleurs conseils.
  • Préférez quelqu’un en qui vous avez VRAIMENT confiance. Attention aux faux amis trop bavards ou désagréables « pour votre bien », ils ne seront pas forcément les plus avisés pour vous donner conseil. Faites-vous confiance !
  • Optez pour un•e ami•e qui sait prendre du recul. Une personne qui s’emballe encore plus que vous… risque globalement de vous faire faire de la merde.
  • Ne lui demandez pas de conseil pour CHAQUE message, c’est pas mal de garder votre échange un peu privé et intime… et naturel surtout. Vos potes ne sont pas Cyrano de Bergerac, c’est vous le top, c’est vous qui devez être kiffé•e.
  • Faites avant tout ce que vous pensez être juste. C’est primordial de s’écouter parce que parfois, les règles toutes établies du style « attends trois heures pour répondre » ne fonctionnent tout simplement pas du tout.

À lire aussi : Les ruptures amicales, une étape difficile mais parfois nécessaire

Quand est-ce que vous ne devriez pas envoyer par texto ?

Alors y a des trucs à garder en tête bien sûr, mais rappelez-vous qu’à la fin : vous faites comme vous le sentez. Je vous conseille quand même d’éviter de répondre ou de presser sur « envoyer » si :

  • Vous avez bu
  • C’est le troisième message sans réponse ou pire, le troisième message sans réponse et marqué en « vu »
  • Le ou la destinataire vous a déjà demandé d’arrêter d’envoyer des messages
  • Il ou elle est désagréable avec vous (alors ça vraiment pardon mais ça dégage, qui a le temps pour les nazes ?)
  • Quand vous avez de la fièvre
  • En PMS ou globalement quand vous êtes trop triste
  • Au milieu de la nuit
  • Si vous êtes en train de baiser, c’est pas correct merde.

Que faire pour se retenir d’envoyer un texto ?

Si vous êtes sur le point d’envoyer un message, mais que vous rencontrez une des conditions mentionnées plus haut, voici une liste non exhaustive de trucs à faire pour vous en empêcher.

Et globalement mille trucs qui vous gardent occupé•e !

Ce qu’il faut surtout garder à l’esprit, c’est que les textos c’est censé être un média, une aide. Pas le centre d’une relation ! Et surtout, rappelez-vous qu’être soi-même, c’est toujours la règle la plus importante.

À lire aussi : Les chagrins d’amour — La petite Roberte

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d’or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l’échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (4) Facebook ()
  • Kaalyn
    Kaalyn, Le 25 juin 2017 à 22h49

    Imaginez le temps que ça prendrait si on analysait les messages de nos potes, nos parents ou nos boss.

    Généralement, ON FAIT PAS ÇA avec les autres.
    ... Si si, j'analyse le moindre truc pas habituel perso :ninja: et souvent je paranoïe d'ailleurs avec ça :hesite:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!