Live now
Live now
Masquer
herpes-levres-conseils
Conseils Beauté

Bouton de fièvre : d’où vient-il et comment s’en débarrasser ?

Douloureux, peu esthétique et stigmatisant, le bouton de fièvre est pourtant totalement bénin chez les personnes en bonne santé. On vous explique d’où il vient et comment le traiter.

Article publié initialement le 17 septembre 2015

L’herpès labial, aussi appelé « feu sauvage » ou « bouton de fièvre », est une infection causée par un virus. Il se caractérise par l’éclosion de petits boutons sur les lèvres ou autour de celles-ci, mais parfois aussi à l’intérieur du nez, au fond de la gorge, sur le menton ou sur les joues.

C’est la forme d’herpès la plus courante et, chaque année, un adulte sur cinq serait susceptible d’être concerné par une crise. On vous explique tout sur cette maladie qui s’en va et qui revient comme une chanson populaire.

D’où vient le bouton de fièvre ?

Le virus responsable du bouton de fièvre est le VHS-1. Il s’attrape souvent pendant l’enfance et reste endormi dans l’organisme, plus précisément dans les ganglions nerveux, jusqu’à ce que le porteur soit exposé à un facteur déclenchant : il peut s’agir d’une baisse de régime (c’est pour cela qu’il peut aussi être appelé « bouton de fatigue », même si l’expression reste très peu utilisée) ou d’un pic de stress.

La fréquence de ces poussées est très variable d’une personne à l’autre : certaines n’auront pas de récidives tandis que d’autres auront plusieurs crises par an. Une vraie loterie !

D’ailleurs, il est possible que certains porteurs du virus n’aient jamais de boutons de fièvre : le corps est bien infecté mais, pour une raison inconnue, le virus ne se réveille pas.

Malheureusement, il n’existe aucun traitement médical capable d’éliminer définitivement ce virus.

Les boutons de fièvre, c’est contagieux ?

L’herpès labial est contagieux pour les personnes qui n’ont jamais été infectées par le virus et pour celles qui ont un système immunitaire affaibli. Une personne présentant des lésions devra donc rester éloignée des nouveaux-nés, des femmes enceintes et des personnes immuno-déprimées.

En revanche, il est impossible de « recontaminer » quelqu’un qui porte déjà VHS-1 : les réactivations du virus et l’apparition de vésicules sont sans lien avec un contact récent avec une personne infectée. On peut donc parfaitement embrasser quelqu’un avec un bouton de fièvre si on a soi-même une tendance à l’herpès buccal.

En revanche, le virus pouvant être transmis à la sphère génitale lors des rapports bucco-génitaux, il vaut mieux éviter de recevoir un cunnilingus ou une fellation de la part d’une personne dont les boutons n’auraient pas encore cicatrisé.

herpes-bouche-contagieux
© Mariana Montrazi sur Pexels

Faut-il consulter un médecin en cas d’herpès labial ?

Un cas banal de bouton de fièvre ne nécessite pas spécialement d’aller voir un médecin : un pharmacien pourra prendre en charge la crise et proposer des soins adaptés.

En revanche, si les récidives sont fréquentes, que c’est douloureux et/ou que des vésicules apparaissent près des yeux (si le virus contamine l’œil, il peut mener à une perte de la vue), il est plus prudent de prendre rendez-vous chez un généraliste afin qu’il puisse prescrive un traitement plus radical.

Comment prévenir un bouton de fièvre ?

À cause du caractère viral et aléatoire de l’herpès labial, on ne peut pas vraiment traiter la peau et l’organisme en amont d’une crise. En revanche, à force d’enchaîner les éruptions, il est possible d’en déterminer les facteurs déclencheurs et donc de faire attention à ne pas trop se frotter au danger.

Dès qu’on sent qu’un bouton de fièvre est en train de pousser, on peut réfléchir aux jours qui viennent de s’écouler : est-ce qu’on est dans une période stressante/fatigante ? Est-ce qu’on traîne un rhume depuis plusieurs semaines ? En effet, le virus VHS-1 profite souvent d’une baisse de régime de l’organisme pour faire son apparition

On peut aussi tenter de cibler un facteur déclencheur particulier : est-ce qu’on a mangé quelque chose d’inhabituel ? Est-ce qu’on a pris le soleil ? Est-ce qu’on a les lèvres gercées ?

Chacun de ces éléments (fatigue, soleil, alimentation, menstruation, etc.) peut être responsable d’une crise.

herpes-buccal-conseils
© Alexander Krivitskiy sur Pexels

Comment traiter un bouton de fièvre ?

Dès qu’une sensation anormale type picotements ou brûlure se fait sentir, on peut appliquer une crème antivirale sur toute la zone, en n’hésitant pas à dépasser un peu. Ce type de produit, disponible sans ordonnance, permet de soulager la douleur et de diminuer la durée de l’éruption.

Une fois que le bouton est sorti (environ 48h après les premières démangeaisons), on peut appliquer une fine couche de produit plusieurs fois par jour sur les vésicules, jusqu’à l’apparition des croûtes, signe de cicatrisation et d’arrêt de la contagion. Il existe aussi des patchs qui peuvent être portés toute la journée pour freiner le développement des lésions, les protéger et limiter les risques de contamination.

Pour que les boutons de fièvre partent aussi vite qu’ils sont apparus, il est important de ne rien faire qui pourrait ralentir le processus de cicatrisation ou pire, favoriser l’apparition d’autres lésions ! Alors on oublie le fond de teint et les produits de toilette trop agressifs et contenant de l’alcool jusqu’à la guérison totale : la peau a besoin de respirer pour se régénérer et les nettoyants trop décapants risquent d’irriter encore plus les petits boutons et d’entretenir l’herpès.

Enfin, il est évidemment déconseillé de tripoter et de gratter les croûtes, ce qui pourrait entrainer une surinfection bactérienne.

À lire aussi : On vous dit tout sur le psoriasis, cette maladie dont souffre 2% de la population en France

Crédit photo image de Une : prostock-studio

Les Commentaires
47

Avatar de Mali26
21 novembre 2022 à 16h20
Mali26
Le filmogel urgo est super efficace sur moi ! Déjà ça supprime la sensation de gêne directement puis après ça accélère énormément la guérison
Et si on le met dès les premiers signes ça empêche même la crise
Ça m'a changé la vie !
0
Voir les 47 commentaires

Plus de contenus Conseils Beauté

ok-2
Beauté

Les produits cultes de parapharmacie qui méritent toute la hype du monde

Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
ok-222
Conseils Beauté

Huiles de soin : à quoi servent-elles et comment les intégrer dans notre routine beauté ?

Barbara Olivieri

11 nov 2022

ok-2222
Conseils Beauté

Save vs Splurge : la tendance TikTok qui permet de rationaliser nos dépenses beauté 

Barbara Olivieri

02 nov 2022

ok-22222
Tendances maquillage

Rien à voir avec Halloween : le rouge à lèvres noir revient, plus portable que jamais

Barbara Olivieri

01 nov 2022

astuce-vernis-ongles-vinaigre-blanc
Conseils Beauté

Ce produit d’entretien permet de faire tenir son vernis à ongles plus longtemps

ok-2222
Conseils Beauté

Beauty food : 5 façons insolites de prendre des compléments alimentaires tout en se régalant

Barbara Olivieri

30 oct 2022

ok-2
Coiffure

J’ai fait du botox capillaire et l’expérience était aussi décevante qu’inefficace

Barbara Olivieri

27 oct 2022

4
peau-sensible-cica-creme
Conseils Beauté

On vous dit tout sur la Cica-crème, le produit SOS des peaux sensibilisées

ok-2
Coiffure

Le moment idéal pour appliquer votre shampoing sec n’est pas celui que vous croyez

Barbara Olivieri

20 oct 2022

appliquer-deux-mascaras-astuce-beaute
Conseils Beauté

Utiliser deux mascaras différents : l’astuce ultime pour des cils de folie ?

La beauté s'écrit au féminin