La réaction de Chloë Moretz au marketing controversé de son prochain film, « Red Shoes »

Par  |  | 34 Commentaires

Chloë Grace Moretz a prêté sa voix au personnage principal de Red Shoes, un film d'animation dont l'affiche de promotion, dévoilée à Cannes, a beaucoup fait réagir.

La réaction de Chloë Moretz au marketing controversé de son prochain film, « Red Shoes »

Le film n’a pas encore de distributeur ou de date de sortie, qu’il s’est déjà fait remarquer sur les réseaux sociaux. Il faut bien dire que l’affiche promotionnelle, vue lors du festival de Cannes, a de quoi faire hausser un sourcil.

« Et si Blanche Neige n’était plus belle ? »

À gauche, un personnage féminin pile poil dans LE stéréotype de la princesse de contes de fées : grande, mince, blanche, de grands yeux clairs, des cheveux lisses.

À sa droite, celle qui aurait pu être sa jumelle, mais version moins grande, et clairement moins mince. Pourquoi pas.

Drôle de morale de l’histoire…

Là où le bât blesse, c’est lorsqu’on lit la question qui accompagne cette double affiche :

« Et si Blanche Neige n’était plus belle, si les 7 nains n’étaient plus si petits ? »

Faut-il comprendre que les deux personnages de l’affiche sont censés faire référence à une héroïne de contes de fées, mais qu’on n’imagine pas du tout une petite-grosse être « belle » ?!

Cette suggestion a de quoi faire bondir : les petites filles n’ont vraiment pas besoin qu’on leur dise explicitement que les grosses sont moches, qu’est-ce que c’est que cette morale ?!

À lire aussi : « Je suis pas venue ici pour souffrir, ok ? », ma nouvelle philosophie de vie

Alors que des films récents comme La Princesse et la Grenouille, Rebelle, Moana ou encore La Reine des Neiges avaient fait basculer les longs métrages pour enfants dans le futur, avec des personnages féminins plus riches, plus indépendants, plus diversifiés, l’affiche promotionnelle de Red Shoes semblait bien marquer un retour en arrière.

À lire aussi : Le joli chemin d’une mannequin vers le body positive et l’amour de son corps

Chloë Grace Moretz prête sa voix à Red Shoes, mais pas au body shaming

Suggérer fortement qu’un personnage gros n’est pas beau comparé à un personnage mince (ce qui est le cas sur ce visuel), c’est ce qu’on appelle le body shaming.

C’est une vision uniforme et stéréotypée de la beauté, qui conduit de trop nombreuses filles à se trouver moches, juste parce qu’elles ne correspondent pas à UN modèle de beauté.

À lire aussi : Toi aussi, répands la bonne humeur sur Internet avec le hashtag #JeMeSensBelleQuand !

Fort heureusement, de plus en plus de voix s’élèvent pour proposer une plus grande diversité de modèles ! Le mouvement body positive prospère notamment sur Instagram et YouTube.

Interpellée sur les réseaux sociaux, Chloë Grace Moretz a répondu par son compte Twitter.

« J’ai désormais vérifié le marketing de Red Shoes, je suis tout autant scandalisée et en colère que vous, ceci n’a pas été approuvé, ni par moi ni par mon équipe. »

L’actrice développe son propos dans deux autres tweets.

« Sachez que j’ai prévenu les producteurs du film. J’ai prêté ma voix à un très beau scénario, j’espère que vous le découvrirez dans son ensemble. »

« L’histoire est en réalité celle d’une jeune femme forte, je me suis reconnue en elle. Je suis désolée pour l’offense de ce choix artistique, qui dépasse mes propres prérogatives. »

Chloë Grace Moretz semble donc vouloir dire que le marketing développé pour la promotion du film ne rend pas justice au propos de ce film. Ce ne serait pas l’histoire d’une Blanche Neige moche, mais bien d’une jeune femme forte, inspirante.

À lire aussi : Ode à ces femmes inspirantes qui se montrent telles qu’elles sont sur Instagram

Il est vrai que la jeune actrice m’avait expliqué, lorsque je l’avais interviewée à l’occasion de la sortie de Nos Pires Voisins 2, qu’elle choisissait ses rôles avec précaution. Elle me disait être très attentive à la manière dont les personnages féminins sont représentés.

Difficile d’imaginer alors qu’elle accepte de doubler le personnage principal d’un film d’animation, si l’histoire débouchait effectivement sur une morale aussi douteuse !

À lire aussi : Danielle Brooks, d’Orange is the New Black, vous aide à envoyer valser vos complexes

Red Shoes n’est pas le film que vous croyez ?

L’affiche vue à Cannes constituait un premier teaser de Red Shoes, un film d’animation produit par un studio coréen, Locus. La première vidéo extraite du long métrage existe en ligne depuis quelques mois déjà.

Cet extrait laisse paraître plusieurs informations :

  • Les deux personnages de l’affiche (la grande mince et la petite grosse) sont effectivement la même personne, transformée par le pouvoir magique des chaussures rouges.
  • Les nains ont une réaction vraiment nulle en découvrant que Blanche-Neige-La-Bonnasse perd ses mensurations de mannequin en enlevant ses chaussures
  • MAIS la jeune femme a l’air de s’en moquer complètement, et d’être super à l’aise dans son slip (en soie rose).

Je ne me fie pas uniquement à la parole de Chloë Grace Moretz, je suis allée lire le pitch du film sur le répertoire iMDb. Voici comment l’histoire est présentée :

« Des princes qui ont été changés en nains cherchent à briser le sort grâce aux chaussures magiques d’une femme.

Une parodie avec un retournement de situation ».

Red Shoes, tu as piqué ma curiosité. Je suis impatiente de découvrir comment une telle affiche de promotion peut être associée à un tel pitch, totalement opposé !

Des paris sur le scénario de ce film ? J’attends vos hypothèses dans les commentaires !

À lire aussi : Retour en images sur le Festival des Aliennes

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (34) Facebook ()
  • ZoeDeBeauvoir
    ZoeDeBeauvoir, Le 9 juin 2017 à 6h34

    Imago
    @Gazpacho
    Sur le fond oui, on est d'accord. Là où je ne suis pas d'accord c'était dans les paroles dites au dessus qu'il faut être indulgent, que ces messages sont une maladresse... Non, là non, il est publiquement écrit sur les murs que Blanche Neige ronde est moche, c'est insultant, dévastateur, et c'est une brique de plus dans le grand mur de la grossophobie qu'il faut bien casser un jour, on va pas pardonner aux gens qui font du mal systémiquement sinon on avancera jamais, on mettra jamais les gens devant leurs torts et on rassurera jamais les femmes à qui ces messages font du mal. Donc oui @ZoeDeBeauvoir dire qu'en gros "c'est pas grave, vous voyez le mal partout" c'est rentrer dans le jeu de la grossophobie et nier la souffrance de toutes celles qui ont vu cette pub et qui se sont senties insultées.
    Pour l'acceptation de soi, oui parfois la pression et le conditionnement sont trop lourds pour arriver à s'accepter. A 50 ans ma mère craint encore de se mettre en maillot de bain, et ça le sera sûrement pour le restant de sa vie. Je crois que ce n'est pas de sa faute pourtant, ce n'est pas à elle de s'en vouloir de ne pas s'être acceptée mais par contre elle peut en vouloir aux pubs, aux films, aux clips, aux médias en général, au sexisme, à la grossophobie et aux milliards de messages qui lui ont dit chaque jour qu'elle était moche, qu'elle devait maigrir, et que son physique avait plus d'importance que tout le reste.
    Et d'ailleurs non il y a pas besoin de s'accepter à fond pour militer, au contraire faire part de ses inquiétudes, complexes, insécurités comme le fait l'équipe de madz ça fait du bien aussi.
    Moi là ce que je comprends et que je note c'est que nous ne sommes pas d'accord . Qu'en aucun cas je dis que tu as tort ou que tu penses mal . Par contre toi tu ne t'en genes pas . Bref j'avais arrêté de répondre car je n'en voyais plus l'intérêt d'autant plus que je ne suis absolument pas d'accord avec toi ... Et ça apparemment on n'a pas le droit ? Ah bien oui ... c'est comme le fait d'être grosse aujourd'hui .... on n'a pas le droit . Tu reproduis également une forme de négation et de critique typique que celle faite pas les médias et tout ce que tu cites à l'encontre des " gros " comme tu dis .
    Bravo . Je ne prône que la bienveillance Imago . Et la où je n'insiste plus , évite de me re re répondre une énième fois pour me descendre . Ça s'appelle de l'acharnement et c'est la même chose que ce que tu combats .
    Cordialement hein .

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!