Live now
Live now
Masquer
groupe-lactalis-lait-infantile-contaminé
Daronne

Lait infantile contaminé : 5 ans après, les mesures sanitaires ne sont toujours pas appliquées

Le groupe Lactalis est placé en examen après avoir commercialisé du lait infantile contaminé en 2017. Entre temps, d’autres scandales sanitaires ont remis en danger les consommateurs. En cause ? Des fabricants qui cultivent l’opacité et des pouvoirs publics qui n’investissent pas suffisamment dans les contrôles sanitaires.

Le scandale du lait contaminé Lactalis a donné des cauchemars à de nombreux parents. Malgré un fort retentissement au moment des faits, les acteurs publics et privés du secteur agroalimentaire n’ont toujours pas mis en application les recommandations des autorités sanitaires. La mise en examen du géant des produits laitier relance le débat sur l’opacité des fabricants et le manque d’efficacité des pouvoirs publics en termes de contrôles.

Le scandale du lait contaminé

Cinq ans après le scandale du lait infantile contaminé, le groupe Lactalis et sa filiale Célia laiterie ont été mis en examen pour tromperie aggravée et blessures involontaires et inexécution de mesures de retrait et rappel.

En 2017, une cinquantaine d’enfants avaient été contaminés par la salmonelle après avoir consommé du lait produit par la filiale mayennaise de Lactalis. Cette bactérie provoque des intoxications alimentaires dont la sévérité varie en fonction des individus. Si elle peut s’apparenter à une simple gastro-entérite, les plus fragiles, à l’instar des petits enfants, peuvent développer des symptômes très graves. 

Lactalis avait été vivement critiqué pour sa gestion de la crise, entre manque de transparence et lenteur à retirer de la vente tous les produits suspects, malgré la mesure de retrait et de rappel imposée au moment des faits. Le groupe avait par ailleurs « omis » de transmettre certaines informations aux autorités. Enfin, le protocole de contrôle sanitaire de l’usine incriminée avait révélé des lacunes et l’établissement avait dû interrompre la production pendant six mois.

Des contrôles sanitaires insuffisants

Depuis, d’autres scandales sanitaires similaires ont ébranlé le secteur de l’agroalimentaire. Récemment, des pizzas Buitoni (Nestlé) infectées par la bactérie E.coli et des chocolats Kinders (Ferrero) contaminés par la salmonelle ont intoxiqué parfois gravement plus de 200 personnes, dont de nombreux enfants. 

Dans une analyse publiée en avril dernier, le quotidien Le Monde regrettait que l’épisode Lactalis n’ait pas entraîné des actions concrètes qui auraient pu éviter la commercialisation de nouveaux aliments contaminés. Le scandale avait pourtant fait l’objet d’un rapport parlementaire, suivi de recommandations permettant d’assurer la sécurité alimentaire des consommateurs. Plus de contrôles et plus de moyens, meilleure traçabilité, simplification des procédures, police alimentaire unique, autant de mesures qui n’ont toujours pas été implémentées.

Le ministère de la Santé, de l’économie et de l’agriculture continuent de superviser indépendamment les étapes de production qui les concernent et les effectifs dédiés n’ont toujours pas été renforcés. Espérons que cette mise en examen permettra de relancer le débat.

Crédit photo image de Une : Sarah Chai sur Pexels


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

Source : Getty Images Signature
Parentalité

Mettre un casque à un bébé qui commence à marcher ? C’est un grand non

Source : Canva Pro
Parentalité

Comment devenir parents a été un déclic écolo

Source : Unsplash / BBC Creative
Témoignages

« Nos conditions de travail nous rendent moins bientraitantes avec les enfants » : sous-staffées et sous-payées, des professionnelles de crèche témoignent

Source : Getty Images Signature
Daronne

Infidélité pendant la grossesse : une épreuve difficile à encaisser

8
Karolina Gabrowska / pexels
Daronne

Les femmes qui subissent des complications durant leur grossesse sont plus susceptibles de subir un AVC

Source : Crédits : Adeline Melliez - adeline-melliez.com
D'amour et d'eau fraiche

Blandine et Rémi, un mariage à 14 521 € : « On a craint de manquer, on s’est retrouvé avec trop ! »

2
Source : Pexels / Jonathan Borba
Poussez Madmoizelle

« Je me suis sentie très proche d’un scénario catastrophe » : Rachel nous raconte ses accouchements

4
cersei game of thrones daronnes horribles
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

25
Source : Crédit photo : The Mighty Tim Inconnu from Dayton, United States of America, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons
Daronne

La fête des Mères, une célébration pétainiste ? C’est un peu plus complexe que ça

8
mere-fatigue-enfant
Parentalité

Voici ce qu’on veut vraiment pour la fête des mères

1

Pour les meufs qui gèrent