Live now
Live now
Masquer
the-innocents-film
Cinéma

Ce film de super-héros 100% malsain vous attend en salles, histoire de changer des Marvel

The Innocents a été sinon le plus terrifiant, au moins l’un des plus somptueux films de la compétition officielle du festival du film fantastique de Gérardmer. À des années lumières des héros Marvel, les enfants du norvégien Eskil Vogt vivent leurs pouvoirs comme un dangereux fardeau.

Si l’on a jamais pu supporter plus d’un quart d’heure d’un film Marvel, le film The Innocents, présenté en compétition officielle du festival de Gérardmer 2022, nous a réconcilié avec les super-héros.

Il faut dire que ceux-là ont troqué les capes et les moules-bites contre les tourments, de ceux qui nous habitent quand on a même pas 10 ans.

Après un détour par Cannes dans la sélection Un Certain regard, The Innocents s’invite tout naturellement à Gérardmer, devant un public d’habitués du genre, toujours partant pour une histoire vitaminée aux lévitations.

Mais oubliez tout ce que vous connaissez des mômes qui volent ou jettent des sorts, dont l’horreur fourmille, ici les héros trainent leur don comme un fardeau, seulement endossé pour anéantir un ennemi commun.

The Innocents, splendeur absolue signée Eskil Vogt 

https://www.youtube.com/watch?v=meVHWC9VbzA

The Innocents s’ouvre sur le visage plein d’une petite fille criblée de tâches de rousseur, à l’arrière d’une voiture.

Avec ses parents et sa sœur ainée, qui est autiste, elle déménage dans une barre HLM d’une banlieue norvégienne.

C’est l’été, et Ida craint de s’ennuyer, les autres enfants devant être partis en vacances.

D’autant que sa sœur ne parle plus depuis des années, ne correspondant que par sons.

En colère contre sa situation, en colère contre cette sœur qu’elle ne comprend pas et qui accapare toute l’attention de ses parents, Ida se venge sur Anna.

Elle lui met du verre dans ses chaussures, la pince fort, refuse de l’emmener jouer au parc.

Ainsi, elle passe ses après-midis à trainer en bas de son immeuble, où elle finit par rencontrer quelques enfants qui n’ont pas pu, comme elle, partir en vacances.

D’abord il y a ce petit garçon, qui s’intéresse immédiatement, et par curiosité, à Ida. Ensuite il y a une petite fille souffrant de vitiligo, dont la sensibilité et l’empathie semblent être plus accrus que le commun des mortels.

Ida, d’abord réfractaire à faire profiter à sa sœur des joies estivales, finit par l’emmener un jour se balader. C’est là qu’Anna rencontre Aisha. Aisha, immédiatement, sent que quelque chose les relie. En effet, elle peut lire dans les pensées de l’adolescente , et interagir avec elle.

Ben, dont Ida se rend vite compte qu’il sait faire léviter des objets, Anna et Aisha sont en fait doués de pouvoirs, qui augmentent encore lorsqu’ils sont ensemble.

Mais si Aisha et Anna s’en servent pour se connecter humainement, Ben, un enfant négligé par sa mère et visiblement tourmenté, s’en sert pour se venger de tous ceux qui lui ont fait du mal.

Une vague de violence déferle alors sur la cité HLM, où les meurtres se succèdent.

The Innocents, l’impressionnante réalisation de Eskil Vogt

download

Si Eskil Vogt est norvégien, le cinéaste parle un Français parfait. Il a pu en faire la démonstration samedi 29 janvier, au matin, à l’occasion de la projection de The Innocents, son second long-métrage.

Celui qui a longtemps œuvré comme scénariste, notamment pour tous les films de Joachim Trier — dont le récent Julie (en 12 chapitres) fait un carton de par le monde — s’est lancée dans la réalisation en 2014 avec Blind : un rêve éveillé, et c’est pour le mieux !

Avec The Innocents, dont ont on ne peut toutefois pas ignorer les longueurs, surtout dans son premier tiers (45 minutes, c’est trop long pour démarrer les hostilités) Eskil Vogt signe un film taiseux mais inoubliable sur les terreurs enfantines.

Actuellement en salles.

À lire aussi : « La famille, c’est terrifiant », Kate Dolan nous raconte Samhain, son coup de maître


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de Querencia
11 février 2022 à 10h02
Querencia
Heureusement que j'ai lu le résumé, parce que j'ai rien pipé de la BA (même si le film n'en reste pas moins intéressant au niveau du pitch)
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : « Les actrices qui parlent acceptent de sacrifier leur carrière »

Tom Felton // Source : WB
Culture

Série Harry Potter : le conseil insolite de Tom Felton (Malefoy) aux futurs acteurs

Après Anatomie d’une chute, 6 films qui prouvent que le cinéma français est le meilleur du monde
Culture

Après Anatomie d’une chute, 6 films qui prouvent que le cinéma français est le meilleur du monde

2
M3gan
Culture

Dans le top 10 films et séries Netflix cette semaine, on regarde quoi ce week-end ?

Dune // Source : WB
Culture

Dune 3 est déjà en préparation (mais ne sera pas le prochain film de Villeneuve)

Johnny Depp et Maïwenn // Source : Why Not Productions
Culture

Festival de Cannes : les agresseurs présumés sont toujours les bienvenus

La pop culture s'écrit au féminin