Live now
Live now
Masquer
Les LGBTphobes ont particulièrement câblé sur les vêtements Pride pour enfants, comme si portaient des arc-en-ciel allait les rendre LGBT+
Actualité mode

Target a perdu 14 milliards de dollars, notamment à cause des LGBTphobes

Pour juin, mois des fiertés LGBT+, Target a sorti une collection aux couleurs arc-en-ciel qui a fortement déplu aux personnes LGBTphobes. Ces dernières ont attaqué l’enseigne, causant d’importants dégâts, et provoquant l’arrêt de la commercialisation de la ligne, suscitant 14 milliards de pertes. Si le pinkwashing a de beaux jours devant lui, les LGBTphobies aussi.

Vu le recul des droits des personnes trans aux États-Unis, l’inquiétante hausse des violences LGBTphobes interindividuelles en France, mais aussi l’attaque de lieux communautaires français comme le bar lesbien Bonjour Madame ou des centres LGBT+, on peut se dire que la haine a encore de beaux jours devant elle. Autre signal inquiétant : la chaîne de magasins Target a subi un violent rejet de sa collection Pride, fin mai 2023. Beaucoup de personnes LGBTphobes ont provoqué des dégâts volontaires contre leur mise en rayon, s’attaquant même parfois au personnel, et appelant au boycott, comme on pouvait le voir dans des nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux.

« Si vous voulez comprendre le pouvoir du Target Boycott, vous DEVEZ voir ce que Target fait la promotion pour vous-même. Cela n’a rien à voir avec un affichage arc-en-ciel « PRIDE ». Cela a tout à voir avec la sexualisation agressive et explicite des enfants. »

Suite aux attaques de LGBTphobes, Target a retiré sa collection Pride des rayons et perdu beaucoup d’argent

Les LGBTphobes ont particulièrement câblé sur les vêtements Pride pour enfants, comme si portaient des arc-en-ciel allait les rendre LGBT+.

Suite aux attaques, Target a rapidement retiré des rayons ses articles Pride, ce qui a eu des conséquences économiques désastreuses pour la chaîne de magasins déjà en difficulté auparavant.

« Pas merci à Target pour avoir cédé à la folie de la droite concernant leur collection Pride. Je viens d’essayer d’acheter l’un des rares articles de fierté à 1 $ que mon ami et moi avons pu trouver, et ils ne nous ont pas laissé l’acheter parce qu’ils retirent leurs articles des magasins. »

Comme le relève le média spécialisé Business of Fashion, l’enseigne a perdu 14 milliards de dollars de valeur marchande, d’après son dernier rapport des bénéfices du mois de mai. Cette dernière polémique contribue sûrement a poussé la valorisation de Target à son plus bas niveau depuis 6 mois, les actions se négociant à 15 fois moins chères qu’espérées.

À lire aussi : Aux États-Unis, le lobby transphobe s’en prend à la bière

Si cette chute économique n’est pas seulement due au rejet des produits estampillés de petits arcs-en-ciel mignons pour le mois des fiertés, et concerne tout le secteur de la distribution, cette actualité économique éclaire combien une partie du grand public a beau pouvoir trouver les collections Pride inutiles ou servir de pinkwashing, le violent rejet qu’elles peuvent susciter illustre combien les LGBTphobies sont encore bel et bien présentes et violentes.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

2
Avatar de Mayushi
5 juin 2023 à 18h06
Mayushi
Je n'ai pas de source en français mais cette information est inexacte je pense : https://edition.cnn.com/2023/06/02/business/target-stock-fact-check-lgbt-backlash/index.html
Target n'a pas perdu de capitalisation à cause de cette histoire (ou alors c'est une fraction infime des 14 milliards). C'est reprendre les arguments des fachos qui "crient victoire contre le wokisme" que d'utiliser cette affaire pour justifier la baisse de l'action. Le secteur de la vente aux USA est affecté au sens large. Aucune polémique avec Macy's, et c'est -30% sur 3 mois par exemple. Comme quoi on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres.
JPMorgan a baissé la note de Target il y a quelques jours aussi, sans mentioner la polémique. Le problème c'est l'inflation surtout, pas les arcs-en-ciel.
(Par contre on peut critiquer la marche arrière de Target avec le retrait.)
3
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Visuel Madmoizelle (7).jpg // Source : Capture d'écran de l'eshop de SHEIN
Actualité mode

Pourquoi la seconde main chez SHEIN, c’est du greenwashing

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Pexels
Mode

Cette paire de basket de luxe est la plus convoitée sur Vinted

Jean Paul Gaultier expose sa mode taillée pour le cinéma, à Lacoste // Source : SCAD Fash Lacoste
Actualité mode

Jean Paul Gaultier expose sa mode taillée pour le cinéma, à Lacoste

Une vitrine de boutique Pimkie filmée par BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Une nouvelle marque de mode, emblématique des années 90, placée en procédure de sauvegarde (ça sent le roussi)

1
Source : Pexels
Actualité mode

SHEIN retire une paire de chaussures pour enfants de son site, car trop nocive par rapport aux normes européennes

1
Vinted_11_IVS_1859
Actualité mode

Voici les 3 marques de luxe les plus recherchées sur Vinted

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

La vie s'écrit au féminin