Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Syngué Sabour : La pierre de patience

« La chambre est petite. Rectangulaire. Elle est étouffante malgré ses murs clairs, couleur cyan et ses deux rideaux aux motifs d’oiseaux migrateurs figés dans leur élan sur un ciel jaune et bleu ».

C’est dans ce cadre clos « quelque part en Afghanistan ou ailleurs » que commence le roman de Rahimi. C’est dans cette chambre qu’une femme, que « la femme » va s’occuper jour après jour de son homme que seule une perfusion d’eau salée sucrée maintient en vie. Eux aussi sont « figés dans leur élan », le temps s’est suspendu. Le rythme est donc d’abord celui d’une respiration régulière à laquelle s’ajoute celui d’un chapelet qu’on égrenne. Au loin, la prière du mollah, la voisine qui crie et des coups de feu. Le danger guette, c’est la guerre.

La femme étouffe, elle garde trop de colère non exprimée en elle, trop de secrets lourds à porter. Alors elle va se confier à cet homme avec lequel elle n’a finalement jamais rien partagé. Les mots vont sortir d’elle, d’abord timidement, et puis en avalanche, elle déborde et ne peut plus rien garder. Son mari sera sa pierre de patience à elle, malgré lui.

Le lecteur est alors transporté par les confessions successives de la femme. Le roman est tour à tour émouvant, violent ; on est sans cesse en balance entre l’intimité dévoilée de cette femme et le contexte extérieur (les coups de canon, les pilleurs, les violeurs, les morts) qui vient se rappeler à elle.

Ce roman est d’une force incroyable. Il vous prend au ventre au point qu’on finit par se dire que la véritable pierre de patience, celle qui a écouté toutes les souffrances, qui a absorbé les mots, c’est le livre ! Et lui seul pourra peut-être libérer son auteur.

Si les prix littéraires ne sont pas toujours des gages de qualité, ce livre-là ne vous laissera pas indifférent. C’est aussi un merveilleux rappel de ce qu’est la condition des femmes dans certains pays encore aujourd’hui.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

1
Avatar de AnonymousUser
18 mars 2009 à 10h03
AnonymousUser
Pourquoi pas, quand j'aurais fini ma pile de bouquins à lire. Je le note dans un coin de ma tête.
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Source : Juliette Leigniel
Livres

Relations amoureuses : comment la ville a « uberisé » l’amour ?

3
Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en mars 2024
Livres

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en mars 2024

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Éditions Atelier de la Belle Étoile
Daronne

Et si vous souteniez le livre jeunesse « Zaza, queen de la bibliothèque » ?

livres_feministes // Source : URL
Livres

Les cinq essais féministes à lire absolument ce printemps

Couverture du livre "Couper la douleur" de Lisa Dayan // Source : Éditions Marabout
Livres

Douleurs vaginales intenses : « Quand on te demande de jauger ta douleur de 1 à 10, c’est dur de dire 10 »

1

La pop culture s'écrit au féminin