Live now
Live now
Masquer
Source : Salang889 / Canva
Daronne

Son épouse décède, et il doit embaucher du personnel pour la « remplacer »

Sur TikTok, la meilleure amie d’une mère qui est décédée raconte ce que son mari a dû mettre en place pour la « remplacer ».

S’il fallait encore des preuves pour montrer qu’être mère au foyer est un vrai boulot, les voici.

Sa femme décède, il embauche du personnel

Sur TikTok, Allison Roozen explique que sa meilleure amie, mère tout comme elle, est morte. Toutes les deux semblaient proches, elles avaient été enceintes au même moment, avaient eu leurs bébés à la même période, mais un jour, son amie est décédée, et son mari s’est retrouvé seul.

Ce dernier a donc dû embaucher du personnel pour faire ce qu’elle faisait gratuitement, comme un paysagiste, une femme de ménage, mais également deux baby-sitters, tout en demandant de l’aide aux voisins et aux grands-parents pour s’occuper des enfants. Pour la partie plus « émotionnelle », Allison Roozen explique que cette tâche revient à la nouvelle petite amie du mari veuf.

@allisonroozen

Mom life is too much for just one person.

♬ Dissolve – Absofacto & NITESHIFT

C’est ce qui s’appelle « déléguer », au sens large du terme, visiblement. Allison conclut sa vidéo avec une citation forte : « Maintenant, ils ont un village, alors qu’avant, ils avaient une mère qui faisait tout ça ».

Et c’est bien ce qui est choquant dans cette vidéo. Cette mère décédée faisait tout ce boulot, gratuitement, comme des milliers de mères le font tous les jours. C’est profondément triste et injuste, mais c’est la réalité.

Dans les commentaires sous la vidéo, de nombreuses femmes s’expriment : « le plus triste, c’est que si c’était l’inverse, la mère n’engagerait aucune aide et elle se débrouillerait seule », « ma plus grande peur est de disparaître après une vie de travail, et d’être juste remplacée, alors quune fraction de cette aide m’aurait aidé à être une meilleure version de moi-même » ou encore « Je n’ai pas d’enfant, mais bon sang, je suis convaincue qu’être mère est le travail le plus important et le plus stimulant qui existe ».

À lire aussi : Réforme des retraites : qu’est-ce qui est prévu pour les mères ?

Mère au foyer : un boulot qui ne paye pas

Bien évidemment, nous ne connaissons pas le contexte intime de leur relation. Néanmoins, pour elle et pour toutes les autres mères qui fournissent un boulot considérable, parfois en plus de celui pour lequel elles sont officiellement payées, pour toutes celles qui élèvent leurs enfants sans aide ou si peu, pour toutes celles qui triment, pour toutes celles qui se tapent une charge mentale, émotionnelle et affective considérable, on peut s’indigner et demander reconnaissance.

La justice, notamment, avait déjà pu prouver que les mères au foyer méritaient un salaire, comme ça avait été le cas en Espagne, lorsqu’un homme, qui reléguait à sa femme toutes les tâches ménagères, et avait dû lui verser 200 000 euros de compensation.

À lire aussi : Vous savez à quoi ressemble un père qui « fait sa part » ? Allez, on vous montre

Mais plus largement, d’un point de vue féministe, la rémunération du travail des mères est un point compliqué. Si l’on peut vouloir que les femmes qui élèvent leurs enfants soient rémunérées pour les tâches qu’elles effectuent, demander un salaire pour des tâches domestiques irait à l’encontre de l’évolution des mentalités sur le rôle de la femme dans la société. En effet, une rémunération serait une manière d’institutionnaliser le rôle de maman, et donc d’éloigner les mères d’un emploi « réel ». Comme le disait Nadia Daam dans un article publié sur Slate :

« Il est utile de rappeler ici qu’être mère n’est pas un métier. Un métier, c’est une activité rémunérée, exigeant une formation, et dont on tire des moyens d’existence.

Nadia Daam

Mais où est donc la solution ? Comme nous en parlions dans un article qui interrogeait, à l’époque de la pandémie de Covid, la rémunération des mères pendant les confinements, l’idée n’est pas d’adresser une injonction aux femmes de travailler ou de rester à la maison, mais de s’interroger sur les freins qu’elles peuvent rencontrer afin de mieux les accompagner. Multiplier les places en crèche, revoir l’organisation dans l’entreprise pour favoriser l’investissement des hommes dans la vie familiale, allonger le congé paternité…

Toutes ces actions qui doivent se démocratiser pourraient aider le paysage sociétal à mieux prendre en compte le rôle si crucial des femmes qui sont aussi mères et dont la charge des enfants leur revient intégralement. Rappelons que, selon l’INSEE, en 2011, parmi les Françaises âgées de 20 à 59 ans non étudiantes, 2,1 millions sont des « femmes au foyer ».


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

6
Avatar de Menelie
21 mars 2024 à 01h03
Menelie
Rien de choquant pour moi.
Mon papa est décédé et ma maman a du embaucher un jardinier et chercher un mécanicien. Elle a aussi cherché une aide ménagère pour les taches que faisaient mon père et qu'elle ne peut pas faire (en gros tout ce qui est en hauteur car elle a des vertiges et risquerait de tomber). Mes parents n'ont pas d'enfants en bas âge donc pas de baby-sitter. Mais les journées ne font que 24 heures et il est impossible de faire les tâches de 2 personnes dans ce laps de temps.
Peut-être que ce mari est un goujat et que sa femme avait besoin d'aide ou peut-être que c'était son bonheur de gérer sa maison et ses enfants et ne pas travailler à l'extérieur. On a pas assez d'informations pour en juger car il manque la voix de la principale intéressée.
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : Dobrila Vignjevic de Getty Images Signature
Parentalité

6 phrases de parents que personne ne comprend vraiment

Source : Yamasan de Getty Images
Parentalité

Typologie des 5 pires parents qu’on croise au parc de jeux pour enfants

couple-rire // Source : URL
Couple

Couple : pourquoi ce cap est-il si difficile à passer ?

Source : Pexel
Daronne

5 idées de cadeaux pour la fête des Mères pour changer des fleurs

2
Source :  Maridav
Chère Daronne

Help, je suis en couple libre et mon mec couche avec son autre partenaire, mais plus avec moi

10
Source : Zanuck de Getty Images
Parentalité

Chronique d’une daronne : ces 3 moments où mes enfants m’ont foutu la honte

8
Source : solidcolours de Getty Images Signature
Couple

« Amour, gloire et pâté » : voici la demande en mariage la plus originale

Source : Nadezhda1906 de Getty Images Pro
Daronne

Mon enfant doit-il consulter un psychologue ? Voici les 6 signes identifiés par les spécialistes

Source : Getty Images - kate_sept2004
Quand on aime, on compte

Emma dépense 2 238 € pour ses 3 enfants : « pour les jouets, j’achète de plus en plus en occasion »

20
Source : nata_vkusidey de Getty Images
Food

La recette (ultra simple) des biscuits croustillants aux flocons d’avoine

14

Pour les meufs qui gèrent