Live now
Live now
Masquer
Shoah // Source : capture d'écran youtube
Culture

Shoah : 3 raisons de regarder le documentaire sur l’Holocauste

France 2 a diffusé « Shoah », le documentaire fleuve de Claude Lanzmann. Retraçant la tragédie de l’Holocauste, ce film de 9h30 offre une perspective précieuse à partir de témoignages exclusifs de survivants, de témoins et de bourreaux. Après sa diffusion le 30 janvier, le film est désormais disponible en replay gratuitement sur le site de France TV. Voici trois bonnes raisons de s’y plonger.

Le 27 janvier marquait la Journée de la mémoire des génocides et des crimes contre l’humanité, en commémoration de la libération du camp d’Auschwitz en 1945. À cette occasion, France Télévisions a diffusé le 30 janvier le déchirant et nécessaire Shoah, un documentaire de Claude Lanzmann faisant désormais date dans l’histoire du cinéma.

Réalisé sur une période de 16 ans, le film est plus qu’un simple documentaire. Il constitue un lieu de mémoire et un témoignage poignant sur l’extermination systématique de six millions de juifs par l’Allemagne nazie. Voici trois raisons majeures de voir ou revoir le film, visible gratuitement pendant 30 jours sur le site de France TV.

À lire aussi : La Zone d’intérêt de Jonathan Glazer : regarder et écouter la Shoah, autrement

Un film à l’origine du terme « Shoah »

Entre 1941 et 1945, près de six millions de juifs ont été victimes de l’entreprise d’extermination nazie. Le terme « Shoah », qui apparaît dans la Bible et signifie en hébreu « anéantissement », est devenu le plus utilisé pour désigner cette tragédie depuis la sortie du film de Claude Lanzmann. Ce n’est pas le seul élément du film faisant date. Shoah a également été inscrit au registre de la Mémoire du monde de l’Unesco, qui a pour mission de protéger le patrimoine documentaire à travers le monde.

Shoah // Source : https://www.youtube.com/watch?v=Q9wZMkdIkKg
Shoah // Source : https://www.youtube.com/watch?v=Q9wZMkdIkKg

16 ans de travail, sans image d’archives

Claude Lanzmann a délibérément évité l’utilisation d’images d’archive, préférant donner la parole aux témoins, victimes et bourreaux dans des entretiens exclusifs. En tout, le cinéaste a capturé 300 heures d’images et réalisé une trentaine d’entretiens. Dans une interview pour Antenne 2 en 1984, le réalisateur a expliqué :  

« Victime et bourreaux, c’est la première fois qu’ils parlent en 40 années et qu’on les voit parler. J’ai eu plus de mal à trouver les bourreaux que les victimes. »

Ce dispositif poignant a impressionné les contemporains du réalisateur. Dans une lettre adressée au cinéaste au lendemain de la première projection en 1984, Simone de Beauvoir écrit à propos du film : 

« Il s’agit d’un monument qui pendant des générations permettra aux hommes de comprendre un des moments les plus sinistres et énigmatiques de leur histoire. »

« Un accouchement fraternel »

Entre le travail d’enquête, de recherche de témoins, de recueillement de la parole étendu sur onze ans et le montage qui en a duré cinq, la réalisation de Shoah a duré 16 ans. Dans le film, Claude Lanzmann choisit le parti pris de la diversité des récits, interrogeant aussi bien des survivants des camps que des nazis ou encore des témoins.

Shoah // Source : URL
Shoah

Comme le rapporte Franceinfo, Claude Lanzmann a fait l’objet de critiques lui reprochant de refaire revivre un traumatisme à ses témoins en les faisant se souvenir et parler de l’horreur absolue. Une critique auquel le réalisateur a répondu : « On m’a souvent reproché mon sadisme dans les questions. C’est faux, c’est un accouchement fraternel. Les larmes du coiffeur sont pour moi le sceau de la vérité. »


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Source : Stéphanie Branchu / Arena Films
Culture

Affaire Jacques Doillon : « gênée », Rachida Dati dénonce le report de la sortie du film « CE2 »

Source : Wikimedia Commons
Société

Palestine : Hunter Schafer arrêtée pour avoir manifesté avec des Juifs antisionistes

Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Bonne nouvelle, Dune 2 est tout ce que vous attendez de lui (critique sans spoilers)

Source : Capture écran Instagram
Société

« Abrège frère » : accusé de misogynie, le Tiktokeur se défend

4
Source : Wikimedia Commons
Société

#MeTooGarçons : André Techiné accusé d’agression sexuelle par l’acteur Francis Renaud

Jacques Doillon // Source : URL
Culture

La sortie de « CE2 » de Jacques Doillon reportée après les accusations de violences sexuelles

Universal Studios 1
Cinéma

MeToo : She Said, le film sur l’enquête qui a révélé l’affaire Weinstein, est sur Netflix

1
Mati Diop Berlinale // Source : capture d'écran
Culture

La cinéaste afroféministe Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin, et c’est la meilleure nouvelle

Judith Godreè // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

La pop culture s'écrit au féminin