Live now
Live now
Masquer
deux personnes dans un lit devant un ordinateur
Sexo

Mon sexfriend n’est pas mon mec, mais on fête bientôt nos deux ans

Cette lectrice va bientôt fêter ses deux ans avec… son sexfriend. Elle raconte comment ils arrivent à faire durer cette relation qui n’est finalement pas basée que sur le sexe.

J’ai le même plan cul depuis deux ans.

Enfin, ce n’est pas seulement un sexfriend parce qu’on partage plus que du sexe… En fait, je ne sais pas trop quelle étiquette coller à notre relation. Vu que je ne vais pas le désigner à chaque fois comme « l’homme avec qui je couche et que j’aime fort mais avec qui j’ai pas envie de me mettre en couple », nous l’appellerons : Eddy.

Ma rencontre avec mon plan cul

Début 2018, j’ai mis fin à une relation exclusive de 3 ans, mon record personnel de longévité monogame.

J’ai emménagé dans une nouvelle ville, dans un nouvel appartement, et j’étais décidée à profiter de mon célibat pour batifoler. Heureusement pour moi, la folie Tinder battait son plein. J’ai téléchargé l’appli avec une idée derrière la tête : trouver un sunday boyfriend.

J’avais lu l’expression dans un article qui définissait le « petit copain du dimanche » comme « à mi-chemin entre ”Netflix et Chill” et ”AmazonPrime et Fiançailles” ». Ça me paraissait un bon compromis, car je n’avais pas envie de m’engager à nouveau, mais j’avais besoin de quelqu’un à câliner. Comme je recherchais surtout le plaisir physique, je swipais selon les critères précis de mon « type d’homme ».

deux_ans_sexfriend (2)
Cottonbro / Pexels

Sur ses photos, Eddy m’a plus tout de suite, il correspondait parfaitement à « mon genre ».

Je l’ai rencontré pour la première fois chez lui, en fin d’après-midi, après une conversation agréable par messages. Nous avions tous les deux envie de sexe, il était inutile d’attendre plus longtemps.

Ce premier rendez-vous s’est déroulé avec beaucoup de fluidité. Au bout d’une heure à discuter sur le canapé, j’étais blottie contre lui qui matait la télé pendant que je téléphonais à ma sœur. On était si à l’aise, on aurait dit un vieux couple ! Et je ne vous ai pas encore parlé d’entente physique…

L’amour du sexe que nous partageons

Les câlins et le premier baiser sur ce fameux canapé furent délicieux. C’est rare d’avoir un contact physique aussi facile avec quelqu’un. Au lit aussi, la communion était plutôt réussie. Il dit toujours que « Nos corps ont des choses à se dire ».

Nous avons tous les deux eu de nombreux partenaires et notre libido tient une grande place dans nos vies respectives.

Je ne sais pas comment le décrire mais j’ai l’impression que nous avons une vision commune de l’intimité et de ce que doit être le sexe, à savoir un espace de liberté, de jeu et de partage. Donc non seulement il semble que nous nous emboîtions à merveille, mais nous avons le même amour du sexe sensuel mais un peu sale, jouissif et décomplexé.

Bref, J’ADORE faire l’amour avec lui.

Cela fait deux ans que l’on explore environ 5% de nos capacités, en tournant autour de 3-4 pratiques et 4-5 positions, et je ne m’en lasse JAMAIS. Plus le temps passe, et plus nous connaissons nos corps, nos préférences, plus nous osons dire ce que nous avons envie de faire et meilleur est le sexe.

Un peu comme du bon vin.

J’ai fini par tomber amoureuse de mon plan cul

Pendant des années, je ne comprenais pas le principe du plan cul.

Si quelqu’un te plaît assez pour coucher avec lui régulièrement, pourquoi ne pas vouloir se mettre ensemble ? Sauf qu’après ma relation de 3 ans, j’ai décidé de durcir sérieusement les critères de sélection de mon éventuel futur mec, en réalisant que, depuis mon adolescence, j’avais donné leur chance à beaucoup sur un coup de cœur.

J’avais enchaîné les tentatives de couples, en m’accrochant dès qu’un mec me plaisait et que c’était réciproque. Bref, je n’étais pas très difficile.

J’avais aussi beaucoup de mal à sortir avec quelqu’un sans m’imaginer que c’était pour la vie. C’est donc toute prête à prendre des décisions plus réfléchies que j’ai rencontré Eddy. Mais je suis vite retombée dans mes vieux travers.

J’étais très dépendante, je voulais le voir sans arrêt, je voulais qu’on fasse des trucs ensemble hors de nos apparts, qu’on aille au resto, qu’il me présente ses potes… Bref, qu’il devienne officiellement « mon mec ». Il me disait en avoir envie aussi mais ne s’investissait pas plus qu’avant et j’étais perpétuellement frustrée.

J’ai fini par le quitter sans qu’on n’ait jamais vraiment été ensemble, et nous n’avons eu aucun contact pendant 3 mois.

POURQUOI IL TE PREND POUR UN PLAN Q

Mon sexfriend n’est pas mon mec

Pendant cette pause, je suis sortie de façon plus classique avec un mec qui souhaitait être en couple. Il me correspondait davantage en tant que partenaire de vie, mais ce n’était pas la folie au lit, et j’étais nostalgique d’Eddy.

La tentation de le revoir était de plus en plus grande, cette nouvelle relation ne me satisfaisait pas émotionnellement et j’ai fini par rompre avec mon nouveau prétendant qui était très peu démonstratif. Eddy, lui, est un grand romantique comme moi. Il aime les longs baisers, les mots doux, il aime aimer.

C’est cette envie de partager de la tendresse qui nous unit surtout, cette bienveillance que nous avons l’un pour l’autre et qui n’exige rien. Le lendemain, j’étais de retour dans ses bras, à condition que notre relation reste purement charnelle.

Je m’étais emballée, mais je sais maintenant que nous ne sommes pas faits pour être ensemble. Il a des qualités qui en font un merveilleux sexfriend, cependant d’autres aspects de nos personnalités ne se correspondent pas, et c’est comme ça.

Plus que du sexe, mais pas en couple

Cela fait maintenant deux ans que nous nous voyons plusieurs fois par semaine et évidemment, on partage bien plus que du sexe.

On parle, on rit, on se soutient quand ça ne va pas, on commande des sushis, on s’envoie des liens débiles, on regarde des films… Mais il nous arrive rarement de sortir ensemble en soirée ou au resto.

Notre relation se vit la nuit, souvent chez moi. Il comble tous mes besoins d’amour, on se dit même parfois qu’on s’aime, mais chacun garde sa vie de célibataire.

Aucun engagement ne nous lie si ce n’est l’envie de passer du temps ensemble.

Peut-être qu’un jour Eddy tombera amoureux. Ou peut-être que c’est moi qui rencontrerai quelqu’un avec qui j’aurais envie de plus. Je me suis faite à l’idée que notre relation ne durerait pas toujours, comme c’est le cas de beaucoup de relations, quelle que soit l’étiquette qu’on leur colle.

Alors je ne sais pas trop comment appeler ce qu’on partage, mais je le savoure tant que ça existe !

À lire aussi : 5 conseils pour vivre votre meilleure vie avec votre plan cul

Les Commentaires
8

Avatar de amrie
23 janvier 2022 à 14h34
amrie
Je suis tellement heureuse de lire ça.
J'ai vécu ça pendant 7ans avec un mec super, à qui ma vie doit énormément.
La fin fut douloureuse et la nostalgie est encore là.
J'ose, un peu, espérer qu'il me lira et surtout que nos vies se recroiseront
la vie a fait que je l'ai recroisé cette semaine... Il a toujours la même odeur. Le revoir m'a remis sous le nez que je tiens toujours à lui. J'étais tellement heureuse de le serrer dans mes bras... Mais il n'est pas libre, et depuis qu'il est parti, il me manque terriblement. "Dieux de l'Univers, laissez-nous vivre cette histoire! Que ce soit pour se quitter en ayant le sentiment d'avoir fait le tour ou pour ne plus jms se quitter. Mais ne nous laissez pas avec autant de remords!"
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Sexo

Témoignages
Des fruits

La pénétration n’est plus au centre de ma vie sexuelle, et c’est pour le mieux

Une madmoiZelle

15 mai 2022

10
Sexo
Sponsorisé

Si vous n’avez jamais testé de sextoy en couple, ce mois de mai est le moment ou jamais

Humanoid Native
Sexo
sextoy-couple-masturbation-lelo
Sponsorisé

Si vous n’avez jamais testé de sextoy en couple, ce mois de mai est le moment ou jamais

Société
Des-podcasts-pour-comprendre-comment-aider-les-personnes-intersexes-1

3 podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Anthony Vincent

14 mai 2022

Santé
cacommence

Sur France 2, des propos lunaires sur l’endométriose créent une vive polémique (et la déprogrammation d’une émission)

Camille Abbey

04 mai 2022

40
Santé sexuelle
sexe-allergie-latex-

Je suis allergique au latex, et ça ne complique pas que ma vie sexuelle

Marie Chéreau

02 mai 2022

4
Féminisme
Violences_sexuelles_TCA_V

Quand les violences sexuelles causent des troubles du comportement alimentaire

Marie Chéreau

29 avr 2022

3
Santé sexuelle
masturbation-poumons-santé-covid19-insolite

Un mec s’est déchiré les poumons en se masturbant, une première scientifique dont il se serait bien passé

Marie Chéreau

25 avr 2022

Sexo
Une femme et un homme dansun lit

J’ai fait découvrir le sexe à un mec de 27 ans, qui n’avait jamais touché le moindre bouli !

Sport
femme-abdominaux

Règles, grossesse… les corps des sportives commencent enfin à être pris en compte

Mathilde Linte

21 avr 2022

4
Conseils sexe
Une femme dans un lit prenant du CBD.

Le CBD a-t-il révolutionné ma sexualité ? J’ai testé pour vous l’alliance chanvre et galipettes

Pauline Ferrari

20 avr 2022

5

La sexualité s'écrit au féminin