Live now
Live now
Masquer
roni-alter-devils-calling
Musique

La musique pour faire face au traumatisme des violences sexuelles

Roni Alter livre avec Devil’s calling un morceau et un clip réalisés suite à son propre cheminement face au traumatisme.

Roni Alter est une autrice, compositrice, musicienne et interprète. Son premier EP est paru récemment, annonçant un album début 2019.

Devil’s calling, Roni Alter

Sur cet EP, un titre m’a particulièrement parlé : Devil’s calling.

Roni Alter - Devil's calling (Official video)

L’un des atouts de la musique, c’est de pouvoir aborder un sujet ultra personnel et de le transformer en quelques chose d’universel.

C’est pour moi la réussite de ce morceau et de ce clip.

Roni Alter explique que Devil’s calling est tiré de son histoire personnel. J’ignore si tu as pu bien cerner les paroles, ou si le clip t’aura aider à saisir le sujet : elle y fait le récit d’un traumatisme d’enfance.

Un traumatisme de l’ordre du harcèlement, de l’agression sexuelle, qui lui est revenu en mémoire lorsque le hashtag #MeToo a commencé à déferler sur les réseaux sociaux en octobre 2017.

Devil’s calling, Roni Alter : pour guérir du traumatisme

Si en découvrant d’abord les paroles, j’ai cru à l’histoire avec laquelle j’ai pu être effrayée petite – « ne monte jamais dans la voiture d’un inconnu » – le clip m’a livré un autre éclairage.

J’ignore si mon interprétation est la bonne et de toutes façons, l’art est pour moi sujet à interprétation personnel, il est ce qu’on en fait.

Mais à mes yeux, le clip détruit justement ce préjugé selon lequel l’agresseur est forcément un kidnappeur fou, pour le remplacer par une vérité froide : dans plus de 90% des cas, la victime connaît son bourreau et celui-ci fait partie de son entourage.

L’homme représente le même danger aussi bien dans sa voiture que dans cette salle de gymnastique , sinon qu’il est plus pernicieux encore dans le deuxième cas de figure puisque l’on ne s’en méfie pas.

Ce message qui est celui d’une petite fille victime devenue adulte est à la fois une manière de guérir et un message de prévention.

J’ai personnellement hâte de découvrir le reste de l’album !

Si tu souhaites être au courant des prochaines sorties musique qui plaisent à madmoiZelle, je t’invite à te connecter au chatbot Messenger juste ici. 

À lire aussi : Les Chatouilles, un film essentiel pour faire face au traumatisme


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Musique

Les festivas de l'été // Source : Unsplash
Musique

3 festivals pour bien commencer l’été (ou finir le printemps !)

Taylor Swift dans le clip de Karma // Source : Capture d'écran YouTube
Pop culture

Pourquoi tout le monde tombe sur Taylor Swift et son nouveau copain, Matty Healy (réputé raciste et antisémite) ?

19
Les Vulves Assassines // Source : Selbymay
Musique

3 bonnes raisons de découvrir les Vulves Assassines

Beyoncé sur la pochette de son album
Pop culture

Icône, queen, artiste engagée, bosseuse acharnée… 5 fans nous expliquent pourquoi ils sont « crazy in love » de Beyoncé

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

133
Dua Lipa // Source : Warner Bros
Pop culture

Dua Lipa, Nicki Minaj, Lizzo, Tame Impala, Ryan Gosling : on en parle, de la BO de Barbie ?

Tina et Ike Turner // Source : creative commons
Pop culture

Pourquoi le nom de Tina Turner est gravé dans l’histoire du féminisme

2
Tina Turner, légende du rock, est morte à l’âge de 83 ans // Source : Capture d'écran YouTube
Pop culture

Tina Turner, légende du rock, est morte à l’âge de 83 ans

Source : U.S. federal government/Wikipedia
Pop culture

La cantatrice afro-américaine Grace Bumbry est décédée

1
Thérèse raconte à Madmoizelle l'après greffe de foie // Source : Capture d'écran YouTube
Musique

« Mon foie faisait 7 kg » : la chanteuse Thérèse nous raconte sa greffe d’organe, et l’après

La pop culture s'écrit au féminin