Live now
Live now
Masquer
pomme-cher-corps
Culture

Pomme dans Cher Corps : « le jour où tu es moins belle, tu n’existes plus »

Dans son dernier Cher Corps, Léa Bordier donne la parole à Claire, alias Pomme. Elle y parle de son impression, parfois, de n’être qu’un physique, mais aussi des comportements malsains qu’elle a envers elle-même et envers les autres.

Ça fait longtemps que madmoiZelle suit le parcours de Pomme à travers ses chansons.

Aujourd’hui, Claire (c’est son prénom) se confie sur sa relation à son corps devant la caméra de Léa Bordier.

C’est un témoignage émouvant qui montre notamment les effets d’un métier « public » et artistique sur le rapport au corps.

Claire, alias Pomme, se confie sur son rapport au corps, aux autres et à la nourriture

Dans ce Cher Corps, Pomme explique l’importance qu’elle donne à son aspect physique, parce qu’on lui a seriné qu’elle était belle durant toute son adolescence :

Les gens me réduisaient souvent à mon physique. (…) J’avais l’impression que si j’étais pas au top, à 100%, je servais à rien

Elle parle aussi de la scène, de sa manière d’apprivoiser son corps face au public, sans se cacher derrière sa guitare — maintenant qu’elle a un musicien qui l’accompagne durant ses concerts.

En rapport avec ça, elle explique aussi que sa manière de contrôler son apparence, c’est de contrôler ce qu’elle mange. Et précise qu’elle a réalisé il y a peu qu’elle avait un souci avec la nourriture.

Même si là, je suis à la limite de la maigreur, je ne suis pas spécialement bien dans ma peau.

À lire aussi : La nourriture vue par… la psychologie

Puis elle raconte qu’elle se compare souvent aux autres chanteuses qu’elle côtoie. Une attitude un peu nocive qu’elle essaye d’enrayer comme elle peut. Elle parle même d’une forme de jalousie qui lui a pourri quelques relations avec ses amies.

J’ai trouvé ce Cher Corps très intéressant, il a fait résonner beaucoup de choses en moi. Et il m’interpelle d’autant plus que ça fait apparaitre Claire derrière l’artiste Pomme.

Je trouve qu’il est toujours bon de se rappeler que les personnes publiques, artistes et autres stars sont des êtres humains qui galèrent et cherchent autant que toi et moi à être en paix avec elles-mêmes.

À lire aussi : Mai nous parle de sa gratitude profonde envers son Cher Corps


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

3
Avatar de Coco l'asticot
31 octobre 2017 à 15h10
Coco l'asticot
Elle est touchante dommage qu'elle ait un problème pour s'exprimer "tu vois".
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

Pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T143917.275
Culture

Ce film culte aura droit à son spin-off en série sur prime video

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T103000.820
Culture

Mieux que Mon petit renne et Fiasco, c’est quoi cette série turque qui cartonne sur Netflix ?

Capture d’écran 2024-05-15 à 10.54.21
Culture

« Un P’tit truc en plus » : les acteurs du film seront finalement habillés par ce grand groupe de luxe à Cannes

6

La pop culture s'écrit au féminin