Devenir une bombe en un coup de pinceau, le challenge TikTok du moment


C'est quoi le « pinceau challenge », ces vidéos qu'on voit partout sur TikTok ? Pour tout savoir et voir celui de la rédac, c'est par ici !

Devenir une bombe en un coup de pinceau, le challenge TikTok du moment

Si tu traînes un peu trop sur TikTok en ce moment comme moi, tu n’as pas pu passer à côté du « Make Up Brush Challenge », ou « Pinceau Challenge », selon ta langue de prédilection.

Et si tu ne sais pas de quoi je parle, continue de lire cet article !

Le Make Up Brush Challenge sur TikTok

Ce challenge consiste globalement à effectuer une transformation du tout au tout, c’est-à-dire passer d’un état de schlag sauvage à une apparence de bombe atomique sur-sapée au maquillage on fleek.

Tout le reste réside dans le montage lors du coup de pinceau au niveau de la caméra qui génère la transformation.

Le plus souvent d’ailleurs, ce challenge se fait à plusieurs, avec des transitions très stylées lors desquelles on dirait que les différentes participantes se passent le même pinceau.

Vois un peu par toi-même :

@shaniquenesbeth9##makeupbrushchallenge ##makeupchallenge ##brushchallange ##fyp ##forypupage♬ original sound – shaniquenesbeth7

@lesliemillaresmeet the girls 🤩 ##fyp ##makeupbrushchallenge ##foryoupage ##trending ##viral♬ original sound – lesliemillares

Je trouve ça complètement hypnotisant, pas toi ?

Tu peux retrouver toutes les vidéos de ce challenge grâce aux hashtags #MakeUpBrushChallenge et #pinceau_challenge dans la barre de recherche TikTok.

Le Pinceau Challenge TikTok de la rédac de madmoiZelle

Ni une ni deux, la rédac et moi-même nous sommes lancées dans ce challenge. Eh oui, on a beau être confinées, ça ne nous empêche pas de nous éclater !

On a donc chacune passé une heure à se maquiller et s’habiller, tout ça pour quelques secondes de vidéo… Mais ça valait le coup !

@madmoizellecom##makeupbrushchallenge ##makeupchallenge ##pinceau_challenge avec une partie de la rédac confinée @alixmrtno @itscarotte @dorodu68 @soireecrepes ✨♬ original sound – madmoizellecom

Perso je suis ultra fière du résultat, je nous mets 23/20 pour l’effort !

Viens t’abonner au compte TikTok de madmoiZelle, et fais grimper les vues de notre challenge pour qu’on arrive enfin à percer (on le mérite, non ?) !

À lire aussi : Se maquiller en 60 secondes, le challenge TikTok qui rend fou

Lucie Niekrasz

Lucie Niekrasz

Lucie est la rédactrice beauté de madmoiZelle (quand elle n'est pas trop occupée à chanter des chansons des années 2000 ou à manger des crêpes).

Tous ses articles

Commentaires

Gabelote

@missaaj je trouve intéressant le point que tu soulignes sur le fait qu'il faudrait un "travail" pour devenir esthétiquement "acceptable" (je mets des guillemets de partout parce qu'on pourrait trouver à redire à tous ces termes mais faute de mieux, je les utilise).
D'un côté, ça me fait penser au bon vieux "faut souffrir pour être belle". Souffrance, travail, temps long... etc, La beauté est présentée comme un point d'arrivée d'une part, ce qui tend à dire qu'au point de départ, la majorité des femmes n'est pas belle. A rapprocher de l'idée que les femmes ne seraient qu'exceptionnellement belle au naturel et qu'il faudrait un petit coup de pouce pour y arriver. A contrario on a tout un mouvement sur la "beauté au naturel", avec comme condition de montrer, accepter et intégrer dans la définition de la beauté, les imperfections naturelles.
D'autre part, la beauté aurait besoin de l'artificiel, de l'intervention humaine : push up, maquillage, lissage des cheveux, épilation... Ce qui serait beau serait alors ce qui est touché par l'activité humaine. En soit, c'est une définition comme une autre (qui s'oppose au mouvement "retour à la terre", qui prône une beauté qui ne serait qu'au naturel, toute intervention artificielle serait une prothèse sur l'incapacité à admettre comme beau un état non artificialisé). Mais on voit venir (de loin, et avec des gros sabots) les dérives de ce type de postulat, notamment dans une société hyper capitaliste, où la beauté relèverait alors de la capacité à acquérir toujours plus de moyens artificiels de se conformer à des normes physique. Le point d'orgue de tout ça étant le recours massif à la chirurgie esthétique.

Pour celleux qui auraient tendance à minimiser ce type de réflexion : "Haaan mais tu vas bien trop loin, c'est des meufs qui font une vidéo avec des potes pour s'éclater, ça n'a rien à voir avec un diktat de beauté sur le corps des femmes". Il y a un problème quand on dit ça aux gens qui essayent de resituer un fait "anodin" dans un contexte global. Un vrai problème. C'est comme si on nous disait : ok les diktats sur ce que devrait être l'apparence physique des femmes sont mauvais et doivent être éliminés mais on va juste s'attaquer aux gens et aux messages qui disent explicitement "l'apparence des femme devrait être comme ceci ou cela" = c'est gentil, mais ça n'aide en rien. Un contexte sociétal, une ambiance, une culture, n'est pas forgée sur des messages grossièrement explicites. Si c'était le cas, plus personne ne fumerait (parce que le message explicite sur la cigarette c'est = c'est mal et dangereux pour votre santé et celle de vos proches).
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!