Live now
Live now
Masquer
Oliver Sim (The xx) révèle être séropositif au VIH et combien ça infuse son premier album solo, Hideous Bastard
Musique

Oliver Sim (The xx) révèle être séropositif au VIH dans un clip réalisé par Yann Gonzalez (et dispo sur Mubi)

L’autre voix du groupe britannique The xx, Oliver Sim, entame à son tour une carrière solo, avec un album baptisé Hideous Bastard, dont le premier single Hideous transfigure la sérophobie, c’est-à-dire la discrimination des personnes vivant avec le VIH. La version longue du clip Hideous sera disponible en exclusivité sur MUBI à partir du 8 septembre

Article mis à jour le 7 septembre 2022

C’est l’histoire d’un groupe de rock britannique au style minimaliste qui berce nos oreilles (et toutes les séquences émotions des télé-réalités de M6) depuis 2005, The xx. Les trois membres qui le composent encore poursuivent également une carrière solo : Romy Madley Croft, Jamie xx, et Oliver Sim. Ce dernier vient de faire son coming out médiatique de personne séropositive au VIH, pour accompagner la sortie de son premier single, Hideous, qui transfigure la sérophobie (c’est-à-dire la discrimination structurelle des personnes vivant avec le VIH).

À l’occasion de la sortie de l’album Hideous Bastard le 9 septembre, la version longue (22 minutes) du clip d’Hideous réalisée par Yann Gonzalez sera disponible dès le 8 septembre en exclusivité sur Mubi, une plateforme de streaming renfermant une quantité astronomique de pépites.

Oliver Sim révèle être séropositif au VIH depuis l’âge de 17 ans

Pour amorcer sa carrière en solitaire avec un nouvel album, Hideous Bastard (co-produit par Jamie xx), et premier single baptisé Hideous, le chanteur de 32 ans Oliver Sim vient en effet de révéler vivre avec le VIH depuis ses 17 ans, à travers un communiqué publié sur Instagram le 23 mai 2022 :

« J’ai réalisé que j’avais tourné autour de l’une des choses qui m’ont probablement causé le plus de peur et de honte. Mon statut VIH. Je vis avec le VIH depuis l’âge de 17 ans et cela dépend de ce que je ressens envers moi-même et de ce que je suppose que les autres ressentent envers moi, depuis cet âge et dans ma vie d’adulte. Alors, assez impulsivement, j’ai écrit à ce sujet sur une chanson intitulée Hideous. »

On peut notamment entendre chanter Oliver Sim dans le dernier refrain de Hideous :

« Radical honesty
Might set me free
If it makes me hideous
Been living with HIV
Since seventeen
Am I hideous?

De l’honnêteté radicale
Pourrait me libérer
Si ça me rend hideux
Vivre avec le VIH
Depuis dix-sept
Suis-je hideux ? »

Jimmy Sommerville (Smalltown Boy), un ange gardien dans la lutte contre le VIH

Ce premier single comporte un featuring de Jimmy Somerville, notamment connu pour être la voix inoubliable du tube Smalltown Boy, issu du premier album Age of Consent (1984) du groupe de pop new wave Bronski Beat. Cette chanson et son clip évoquent explicitement les affres de la vie de jeunes gays, d’autant que son chanteur s’affirme depuis des décennies comme un repère dans la lutte contre le VIH.

Ce qui peut en partie expliquer pourquoi Oliver Sim considère désormais Jimmy Somerville comme une sorte « d’ange gardien ». Et c’est ce qui transparaît bien dans le clip d’Hideous.

Oliver Sim - Hideous (Official Video)

Oliver Sim offre à Hideous un clip monstrueux réalisé par Yann Gonzalez

En forme de « film d’horreur queer », le clip du single Hideous a été réalisé par Yann Gonzalez (Les Rencontres d’après minuit en 2013, Un couteau dans le cœur en 2018) et vient d’être présenté dans le cadre de la Semaine de la Critique au festival de Cannes le 23 mai 2022.

Dans le clip Hideous d'Oliver Sim, réalisé par Yann Gonzales, le chanteur et son ange-gardien Jimmy Somerville apparaissent transfigurés en monstres hideux et s'offrent une scène façon descente de croix qui en dit long sur la marginalisation des personnes vivant avec le VIH et la sérophobie. © Capture d'écran YouTube.
Dans le clip Hideous d’Oliver Sim, réalisé par Yann Gonzales, le chanteur et son ange-gardien Jimmy Somerville apparaissent transfigurés en monstres hideux et s’offrent une scène façon descente de croix qui en dit long sur la marginalisation des personnes vivant avec le VIH et la sérophobie. © Capture d’écran YouTube.

L’album Hideous Bastard, sortira le 9 septembre 2022, « dans toute sa splendeur horrible et camp » comme vient de l’expliquer Oliver Sim dans une autre publication Instagram, ajoutant :

« J’ai du mal à écrire ces choses de peur de paraître trop arrogant ou sérieux. Une grande partie de ce disque est grave sur le papier, j’ai beaucoup écrit sur la peur, la honte et la masculinité, mais j’ai fait ces chansons comme un moyen de me libérer. Je vois donc Hideous Bastard comme non seulement auto-dépréciatif, mais aussi comme regorgeant de joie et d’humour. »

À lire aussi : Le revenge porn et la sextorsion de plus en plus signalés au Royaume-Uni

Crédit photo de Une : Capture d’écran Instagram @OliverSim

Les Commentaires
3

Avatar de DianeSeleneHecate
24 mai 2022 à 14h17
DianeSeleneHecate
C'est magnifique.
C'est bizarre, les paroles décrivent un happy end avec l'ange gardien / le sauveur, mais pourtant on dirait qu'il se laisse mourir dans ses bras à la fin (ou alors c'est la version de lui qui n'acceptait pas le VIH / de pouvoir être amoureux en étant s+ qui meurt ?). Pareil, je ne comprends pas la symbolique de l'homme noir qui regarde la scène. Est-ce que lui aussi est seropo et le fait d'assister à cette scène lui redonne confiance en lui et goût à la vie ? Est-ce qu'il s'agit d'une personne connue que je ne connais pas ? Est-ce que c'est pour personnifier le spectateur du clip qui se rend compte que le VIH n'est pas un frein à l'amour et à la vie ?
En tout cas, magnifique chanson et magnifique clip sur une thématique qui me touche.
Édit : merci madmoizelle, j'ai partagé le clip à plein de gens, ce que je fais rarement.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Musique

Musique
L'artiste Tamino photographié par Jeton Bakalli

Interview de Tamino qui sort son 2e album, Sahar : « Mon introversion fait ma force »

Anthony Vincent

23 sep 2022

3
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Musique
feist arcade fire

Après les révélations sur le chanteur d’Arcade Fire, Feist renonce à assurer la première partie du groupe

Maëlle Le Corre

07 sep 2022

6
Musique
nevermind-nirvana

Non-lieu pour Nirvana, accusé de pédopornographie par l’ancien bébé de Nevermind

Maya Boukella

05 sep 2022

2
Pop culture
Lourdes Léon, la fille de Madonna se lance dans la musique, sous une pression immense

Lourdes Léon, la fille de Madonna se lance (enfin ?) dans la musique, sous une pression immense

Anthony Vincent

24 août 2022

Pop culture
[Site web] Visuel horizontal Édito (46)

Les Spice Girls bientôt réunies au grand complet dans une série documentaire

Maya Boukella

10 août 2022

Musique
britney-spears-memoires

Britney Spears : bientôt son grand retour musical, en duo avec Elton John

Maya Boukella

09 août 2022

Musique
beyoncé Cover Shoot for British Vogue

Épinglée pour des paroles validistes, Beyoncé s’engage à réenregistrer Heated

Maëlle Le Corre

02 août 2022

12
Musique
Renaissance, le nouvel album de Beyoncé, vient de paraître le 22 juillet 2022

Le nouvel album de Beyoncé, RENAISSANCE, vient de sortir, malgré un leak massif

Anthony Vincent

29 juil 2022

Musique
eurovision 2022 michael doherty wikimedia commons

L’Eurovision 2023 se tiendra finalement au Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

26 juil 2022

La pop culture s'écrit au féminin