Pourquoi je veux voir plus de collections allant du 34 au 54

Mymy te livre un cri du cœur pour une mode plus inclusive, qui permettrait à un max de femmes de se sentir bien dans leurs corps... et dans leurs vêtements !

Pourquoi je veux voir plus de collections allant du 34 au 54

En partenariat avec Kiabi (notre Manifeste)

Une fois n’est pas coutume, je viens te parler de mode, bien que ce ne soit pas mon domaine de prédilection !

Car après tout, il faut bien se saper dans la vie, et surtout, j’ai appris ces dernières années à me sentir plus à l’aise dans mes vêtements, plus audacieuse aussi au niveau de ce que j’ose porter.

Je n’ai plus peur d’expérimenter, de m’amuser ! Mais parfois, je me retrouve bloquée.

Bloquée par ces enfants du démon que l’on nomme : LES SOUCIS DE TAILLES.

À l’occasion de la sortie d’une super collection chez Kiabi, qui propose les mêmes pièces mais dans des tailles allant du 34 au 54, j’ai décidé de te parler de ce grand sujet. Car c’en est un !

Être « grande taille » ou ne pas l’être

Il faut savoir que je suis dans ce doux purgatoire qu’on appelle « l’entre-deux tailles ». D’une marque à l’autre, j’oscille entre le 42, le 44, et le 46.

Donc je suis parfois dans les tailles classiques et parfois dans ce que la mode appelle « grandes tailles ».

En soi, ça ne me dérange pas : j’ai fait la paix avec la superficie de mon boule, et je ne suis pas vexée, honteuse ou complexée quand je dois passer au rayon « grandes tailles ».

Ok, j’ai menti : ça me dérange quand même. Mais pas parce que je voudrais faire un 36.

Non, ça me dérange parce que… les collections « grandes tailles » n’incluent pas les mêmes vêtements que les collections classiques !

Frustration intense donc quand la pièce qui m’a tapé dans l’œil n’est disponible qu’en 46 alors qu’il me faudrait un 42, ou quand elle s’arrête au 42 mais dans une marque qui taille petit, et n’existe donc pas en 46…

Ça va, tu suis ? Je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir ce problème !

Pour des collections mode de toutes les tailles

Je sais que faire des vêtements « grandes tailles », ce n’est pas seulement prendre le même patron et ajouter du tissu.

Il faut souvent bosser les pièces différemment pour prendre en compte les spécificités des morphologies, avec des élastiques réglables, un meilleur maintien pour la poitrine ou autre détail essentiel pour le confort.

Mais il n’empêche que fabriquer des collections allant du 34 au 54 ce n’est pas impossible, c’est juste trop rare !

J’adorerais pouvoir entrer dans une boutique avec à ma gauche Carotte, la rédac mode « petite taille » de madmoiZelle, à ma droite ma pote qui fait du 50, et qu’on puisse toutes les 3 flasher sur le même jean, la même jupe, le même t-shirt.

Qu’on ait juste à se demander « est-ce que ça me va bien ? » et pas « est-ce que je peux seulement rentrer dedans, sans nager, sans être engoncée ? ».

La mode unisexe a le vent en poupe (même si les collections non-genrées restent tristement proches du vestiaire « masculin »). Je suis pour une mode unitaille — et non « taille unique » !

Kiabi sort une super collection du 34 au 54

Ce qui m’a inspiré cet article, comme je te l’ai dit, c’est une merveilleuse collection Kiabi qui semble répondre à mes rêves les plus fous.

Les pièces ci-dessous sont disponibles du 34 au 54, à des prix oscillant entre 10€ et 20€ ! Et pour ne rien gâcher, elles sont très belles… cette combi à fleurs, mamma mia.

Il faudra faire preuve de réactivité cependant : la collection n’est disponible que du 4 au 16 mars 2020, alors fonce sur ce lien !

Et dis-moi dans les commentaires de cet article si tu es plutôt jupe fleurie ou petite robe noire ♥

À lire aussi : Pourquoi les meufs sapées ne collent pas aux règles de la mode

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Carabosse8

Frustration c'est le terme ! Merci pour cet article, c'est vrai que ça m'agace de ne pas pouvoir m'habiller (je taille en 46 aujourd'hui) quand une taille s'arrête au 42 et que le rayon grande taille ne propose pas les mêmes modèles que ceux vu en rayon "classique" .
La collection inclusive de Kiabi est une excellente initiative mais je suis assez d'accord avec les madz, je n'aime pas trop leurs vêtements en général et je trouve que la qualité ne suis pas malheureusement. Mais c'est une enseigne qui reste abordable et puis on trouve des basiques en grande taille et ça c'est vraiment bien.
Depuis que j'ai quitté la france, je trouve appréciable de trouver des enseignes (comme par exemple Riva fashion ou Choice), dont le xxl taille grand c'est l'équivalent d'une taille 48 voire 50 et où il n'est pas question d'un rayon "plus size" puisque l'ensemble des collections présentés vont du xs au xxl (donc du 36 au 48/50 ), sur des modèles super sympa et de qualité.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!