Live now
Live now
Masquer
RadioTempete-1
Musique

Mettez Radio Tempête dans vos oreilles pour viber avec des artistes femmes, trans, et non-binaires

La webradio féministe Radio Tempête rythme gratuitement nos quotidiens par de la musique de femmes et de minorités de genre. L’occasion de s’interroger sur ce que pourrait être une female ear.

Si vous écoutez la radio, faites-vous attention à leur programmation musicale ? Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) y impose certains quotas concernant la langue :

« Afin de promouvoir la production audiovisuelle française, la loi a instauré pour les radios privées, des obligations minimales en matière de diffusion de chansons d’expression française. »

Certes, mais qu’en est-il au niveau de la parité du genre ? En France, le CSA ne communique rien à ce sujet, ce qui est mauvais signe.

Plutôt que de compter, Mathilde a décidé de se lancer. Avec deux autres copines, elle tient Radio Tempête, webradio française qui ne diffuse que des femmes et minorités de genres (pour info, une webradio, c’est comme une station de radio, sauf qu’elle n’existe qu’en ligne, donc via Internet, et non en diffusion hertzienne). 

Radio Tempête, une webradio 100% artistes femmes, trans et non-binaires

Cette Française qui travaille dans l’informatique depuis les Pays-Bas a lancé l’idée sur Twitter, et a intrigué une autre Mathilde, bossant quant à elle dans l’industrie musicale depuis Paris. Ni une ni deux, ce duo a lancé Radio Tempête, comme nous l’explique la première :

« On ne s’est pas posé 36 000 questions. On a regardé si d’autres projets semblables existaient déjà, et ce n’était pas le cas (hormis une webradio en Norvège). On s’est renseignées sur comment faire techniquement et on a lancé Radio Tempête en novembre 2020, sur un coup de tête.

C’est clairement un bébé du confinement, cette période où notre espace physique était tellement réduit, alors on se réfugiait et agrandissait notre espace numérique. Le nombre de trentenaires qui se sont mis à TikTok à cette période est assez révélateur, d’ailleurs (rires) ! »

Écouter davantage de femmes, un geste révolutionnaire ?

Avec désormais une troisième personne dans l’équipe depuis avril 2021 (Emeline, mécanicienne vélo à Brest), Radio Tempête diffuse donc de la musique faite par des femmes, des personnes trans et non-binaires, 24h/h, 7j/7. Et ça fait un bien fou. Cela peut même être un geste révolutionnaire, comme le théorise l’autrice féministe Alice Coffin dans son ouvrage Le Génie lesbien

« Je ne lis plus les livres des hommes, je ne regarde plus leurs films, je n’écoute plus leurs musiques. J’essaie du moins. L’art est une extension de l’imaginaire masculin. Ils ont déjà infesté mon esprit. Je me préserve en les évitant. »

Une fois qu’on a appuyé sur play dans un onglet de son ordi, ou qu’on a ajouté le flux de la webradio sur une appli mobile, l’excellente programmation musicale de Radio Tempête peut alors rythmer le quotidien. Et permettre de découvrir et redécouvrir plein d’artistes qui valent toujours le coup d’oreille. 

La possibilité d’une female ear

Alors qu’on parle beaucoup de female gaze dans les productions audiovisuelles, le milieu de l’audio aussi pourrait mériter de s’interroger. Un #MeToo de la musique, #MusicToo, a bien eu lieu côté artistes de l’industrie.

Mais les radios restent des milieux assez masculins côté présentation et animation, ce qui influe sûrement aussi sur la programmation. On pourrait bien bénéficier de davantage de female ear.

Quant à l’industrie des podcasts natifs, elle semble bel et bien portée par des femmes.

Mais elles y sont trop souvent exploitées abusivement, même dans les studios créées et menées par des femmes comme chez Louie Media (qui produit les podcasts Emotions, Manger, Ou peut-être une nuit, Travail en cours) co-dirigé par Charlotte Pudlowski épinglée récemment par une enquête de Télérama. Et Mediapart vient de montrer dans une enquête en deux volets la dimension structurelle de ces abus de pouvoir à l’encontre de la majorité de travailleuses du secteur.

Les webradios peuvent-elles revenir ?

Les webradios, en revanche, constituent un terrain assez délaissé et donc méconnu, après un pic de popularité dans les années 2000 (toutes les facs ou presque ont lancé leur radio campus et radio pirate), constate la cofondatrice de Radio Tempête, Mathilde : 

« Les médias parlent beaucoup d’une révolution de l’audio qui serait en cours, à travers les plateformes de streaming musical et les podcasts natifs. Alors je suis assez étonnée qu’on n’évoque pas également toutes les possibilités permises avec les webradios !

C’est un grand espace de liberté, même si ça a quand même un certain prix puisqu’il faut payer le service de webradio (on utilise RadioKing), l’hébergement de notre site, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) et la société pour la perception de la rémunération équitable (SPRE). »

Hormis la musique de femmes, personnes trans et non-binaires, Radio Tempête ne prévoit pas de lancer d’émissions parlées sur ses ondes, pour l’heure. Selon Mathilde, c’est un tout autre degré d’implication personnelle que de diffuser sa propre voix, ses pensées : « On n’a pas du tout envie de se mettre en avant ».

FCsfRrVX0AElYdE
Lien vers l’événement Facebook de la soirée d’anniversaire de Radio Tempête.

Ecouter Radio Tempête

À lire aussi : Trois podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Crédit photo de Une : © Radio Tempête


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

1
Avatar de Karukera
21 janvier 2022 à 23h01
Karukera
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Musique

Source : RapidEye / Getty Images Signature
Culture

Concert de Taylor Swift : il y a un gros problème avec cette photo de bébé endormi sur le sol

51
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Disney+
Musique

Un show de 3h15, des paillettes et des bracelets… On était au concert de Taylor Swift

1
Angus & Julia Stone // Source : Presse
Musique

Angus & Julia Stone : « Évidemment que toute notre musique parle d’amour »

Source : Midjourney et Instagram
Musique

Vous allez au Eras Tour de Taylor Swift ? Voici tout ce que vous devez savoir

2
Les Flammes // Source : Les Flammes
Culture

Les Flammes : les 5 meilleurs moments d’une cérémonie plus importante qu’il n’y parait

18
Billie Eilish s'insurge contre des fans qui jugent son style trop féminin désormais // Source : Capture d'écran Instagram
Lifestyle

L’ôde de Billie Eilish à la masturbation est la meilleure chose que vous lirez cette semaine

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

Jack Antonoff & Margaret Qualley dans le clip de Tiny Moves, issu du quatrième album du groupe Bleachers // Source : Capture d'écran YouTube
Musique

« Dieu est une femme » : rencontre avec Jack Antonoff, chanteur de Bleachers, et producteur de Taylor Swift, Lana Del Rey…

La pop culture s'écrit au féminin