Live now
Live now
Masquer
Vinted attaqué par l'UFC-Que Choisir pour sa
Actualité mode

L’UFC-Que Choisir attaque Vinted pour sa « protection acheteurs » trompeuse

L’asso de consommateurs assigne la plateforme de seconde main Vinted devant le tribunal judiciaire de Paris pour une commission obligatoire qui ne dit pas son nom : elle est présentée comme une protection optionnelle.

Les personnes habituées à Vinted connaissent bien ces quelques euros qui s’ajoutent sous le nom de « protection acheteurs » au moment de payer chaque transaction. Eh bien c’est à cause de cette somme, présentée comme « optionnelle », que l’association de consommateurs UFC-Que Choisir attaque le site de seconde main.

Une commission obligatoire Vinted présentée comme optionnelle

Dans un communiqué de presse, l’asso résume ainsi le problème :

« Cette commission est présentée par Vinted comme optionnelle, mais elle est en réalité obligatoire. […] Aucune fonctionnalité ne permet de la refuser, de la désactiver ou de la supprimer. »

C’est vrai qu’appeler ça une « protection acheteurs » plutôt qu’une commission pour la plateforme permet de mieux faire passer la pilule. Cette appellation s’avère trompeuse, puisqu’on devrait pouvoir être en mesure de se dispenser de cette protection si on le souhaite. Or, on ne l’est pas : c’est bien le signe qu’il s’agit bien d’une commission obligatoire qui ne dit pas son nom.

Quelques euros par-ci, par-là, sur chaque transaction, ça fait un sacré pactole pour la plateforme qui sait être protectrice quand ça arrange ses finances (pendant que sa modération du harcèlement sexuel laisse à désirer), puisqu’elle compte plus de 45 millions d’adeptes répartis dans 13 pays.

L’asso de consommateurs a donc assigné Vinted devant le tribunal judiciaire de Paris, dans l’espoir de « faire sanctionner ces pratiques illicites » et permettre aux consommateurs d’être remboursés « des sommes indûment facturées par Vinted », résume BFMTV qui reprend une dépêche AFP. Rends l’argent, Vinted !

L’UFC-Que Choisir attaque Vinted pour sa « protection acheteurs » trompeuse

À lire aussi : Avec Balance ton Vinted, va-t-on enfin parler du harcèlement sexuel sur la plateforme ?

Les Commentaires
10

Avatar de BravoCharlie
19 mai 2021 à 06h06
BravoCharlie
J’utilise aussi beaucoup Vinted (et pas forcément en remplacement de friperies d’ailleurs, sur Vinted je prends des vêtements/pompes de marque dont je sais que ça va m’aller comme pour remplacer mes jeans quand ils sont trop usés par exactement les mêmes jeans).
Seulement c’est vrai que je ne prends pas d’articles à moins de 5€ à cause de cette protection, je favorise beaucoup les lots à l’achat et je me fie beaucoup aux notes (et commentaires, parfois les notes sont automatiques et ne signifient pas forcément un manque de fiabilité). Et les friperies de ma ville sont hors de prix (sauf les enseignes solidaires type Emmaus où je me fais plaisir).
En revanche je doute que le % disparaisse pour autant. La plateforme doit se rémunérer donc peut maintenir une commission, il me semble que ce qui est abusif c’est de l’appeler protection acheteurs.
Notamment quand j’ai eu un souci en tant que vendeuse (déception de l’acheteuse etc) effectivement tout s’est toujours réglé à l’amiable et à mes frais (ce que je comprends mais qui remet en question l’utilisation de la commission en tant que protection achat).

(en revanche, leurs pubs sont assez invasives, je ne sais pas si c’est mon téléphone qui a un problème mais quand je suis sur Vinted et que j’écoute un podcast, le podcast s’interrompt régulièrement quand je croise une publicité).
4
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Actualité mode
Vous rêviez de faire pousser des vêtements comme des plantes vertes ? La marque Loewe l’a fait

La maison Loewe fait pousser des vêtements comme des plantes vertes ou chia pets, et c’est fascinant

Anthony Vincent

29 juin 2022

2
Mode
Sponsorisé

Roxy et Stella Jean s’associent pour une collection qui sent bon l’été

Humanoid Native
Actualité mode
La députée Marie-Charlotte Garin reporte la robe du scandale sexiste subie par Cécile Duflot à l’Assemblée Nationale dix ans plus tôt

La députée Marie-Charlotte Garin reporte la fameuse robe de Cécile Duflot à l’Assemblée Nationale

Anthony Vincent

29 juin 2022

10
Actualité mode
Lena Situations officialise le lancement de sa propre marque mode et déco, Hôtel Mahfouf

Lena Situations lance Hôtel Mahfouf, sa marque mode et déco, cet été !

Anthony Vincent

28 juin 2022

1
Actualité mode
Depuis que sa mère a commandité le meurtre de son père, Allegra Gucci trouve son nom bien lourd à porter

Depuis que sa mère a commandité le meurtre de son père, Allegra Gucci trouve son nom bien lourd à porter

Anthony Vincent

27 juin 2022

Actualité mode
Gucci s'engage en faveur du droit à l'avortement

Gucci, Levi’s, Patagonia : les marques de mode s’engagent pour l’avortement aux États-Unis

Anthony Vincent

27 juin 2022

1
Actualité mode
Les États-Unis bannissent l'import de coton ouïghour, mais c’est plus facile à dire qu’à faire

Les États-Unis bannissent l’importation de coton ouïghour, mais c’est plus facile à dire qu’à faire

Anthony Vincent

24 juin 2022

3
Conseils mode
Et si on profitait des soldes pour dénicher une robe ou une combi d’invitée de mariage idéale

Et si on profitait des soldes pour dénicher une robe ou une combi d’invitée de mariage idéale ?

La Rédaction

22 juin 2022

1
Actualité mode
Asos va-t-il suivre le destin de faillite de Missguided ?

En difficulté financière, Asos va-t-elle rendre ses retours payants comme le font déjà Zara et H&M ?

Anthony Vincent

21 juin 2022

4
Tendances Mode
283692820_2536541309811848_7201318291148727112_n

Cette tendance mode d’imprimé nudité en trompe-l’oeil affole la censure d’Instagram

Anthony Vincent

20 juin 2022

2
Maillots de bain
Sélection shopping de maillots de bain grande taille jusqu’à la taille 64 et au bonnet N

Voici des maillots de bain grande taille, adaptés aux poitrines généreuses

Anthony Vincent

17 juin 2022

3

La mode s'écrit au féminin