Les tops et les flops des Oscars 2021


Du lieu à la musique, la cérémonie des Oscars est toujours mémorable. Parfois pour de bonnes causes, et parfois pour des moments qu'on préférerait oublier. Qu'en est-il des Oscars 2021 ?

Les tops et les flops des Oscars 2021Glenn Close aux Oscars 2021 / Entertainment Tonight (YouTube)

La cérémonie des Oscars est un des événements les plus attendus par les cinéphiles. Mais elle peut rapidement se transformer en ascenseur émotionnel ! Et les Oscars 2021 n’ont pas échappé à la règle…

C’est parti pour un petit recap’ de ce qui nous a fait vibrer et de ce qui ne nous pas vraiment emballées.

Trois points forts des Oscars 2021

Le lieu

les Oscars n’ont pas fait semblant ! On est en pleine pandémie, les temps ont changé, rien ne sert de faire comme avant. On a donc apprécié cette gare art déco de Los Angeles, Union Station. En toute honnêteté, un Dolby Theater à moitié vide aurait été super glauque… Et puis le changement, quel que soit le contexte, ça a parfois du bon !

Molly Sandén et la chorale de Husavik

On est un peu drama sur les bords alors forcément, les grands spectacles super mignons, on adore. Quand on a vu Molly Sandén chanter Husavik, nominée aux Oscars pour la meilleure chanson originale, avec une chorale d’enfants en direct d’Husavik, en Islande, on a craqué. En plus, il y avait des feux d’artifice s’il vous plaît ! Bon, la chanson n’a pas remporté de prix, mais avec un tel show, Molly Sandén a déjà tout gagné.

Glenn Close qui twerk sur Da Butt

Ah, vous ne l’aviez pas vu venir celle-là ! Nous non plus, à vrai dire… Mais vous avez bien lu : quelques minutes après la remise de l’Oscar pour la meilleure chanson originale, les invités ont eu droit à un blind test autour des chansons phares de la cérémonie. Le public devait trouver le nom de la chanson mais aussi si elle avait déjà été nominée aux Oscars et si elle en avait déjà remporté un.

Jouant l’animateur, l’acteur Lil Rel Howery a alors taquiné Glenn Close, disant qu’elle ne connaît pas la chanson Da Butt du groupe E.U. En plus de très bien connaître la chanson, l’actrice de 74 ans a aussi montré qu’elle savait danser dessus ! Il paraît que Nicki Minaj est jalouse de ce twerk.

Trois points faibles des Oscars 2021

Tout ne peut pas être que mignonneries et twerks : les Oscars 2021 ont aussi eu leur lot de déceptions et moments gênants.

Le In Memoriam

Tous les ans, la cérémonie des Oscars rend hommage aux personnalités hollywoodiennes qu’on a perdues dans l’année. Un moment important et souvent émouvant, comme vous pouvez l’imaginer. Mais lorsqu’on passe le In Memoriam en question en accéléré, c’est à la limité du manque de respect, surtout en 2021…

Le militantisme performatif de la cérémonie

C’était évident : la condamnation de Derek Chauvin, le policier qui a tué George Floyd, allait être évoquée. Et si personne n’en avait parlé, ça aurait été un scandale. On comprend. Et on a d’ailleurs apprécié certains discours, notamment celui du réalisateur Travon Free qui était très poignant.

Cela étant, tous les discours ne nous ont pas conquises… C’est le cas de celui de Marlee Matlin : c’était en effet assez problématique de la part de l’actrice d’insinuer que la vidéo du meurtre de George Floyd, prise par Darnella Frazier, était un documentaire. Même si la vidéo a eu un impact de taille, ce n’est pas un documentaire : il n’y a pas eu de réalisation, de montage ou autre mise en scène. Un homme noir a été tué par un policier et ça a été filmé, c’est différent.

L’Oscar du meilleur acteur

On va aller droit au but pour nous enlever cette épine du pied : pourquoi Chadwick Boseman n’a pas gagné l’Oscar du meilleur acteur ? On avait vraiment espéré une récompense posthume pour son rôle dans Le blues de Ma Rainey mais non, c’est Anthony Hopkins qui a gagné pour The Father. En plus, l’acteur n’était même pas là pour prendre sa statuette et faire un discours. Génial.

Voilà ! Evidemment, il y a plein d’autres moments à noter (notamment les récompenses de Chloé Zhao, qu’on ne saurait pas vraiment où mettre tant elles sortent du lot) mais vous avez déjà un bel aperçu de cette cérémonie riche en couleurs. A l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

À lire aussi : Comment sont choisis les nommés aux Oscars ?

Sylsphée Bertili

Sylsphée Bertili


Tous ses articles

Commentaires

missaaj

Moi je suis contente pour Anthony Hopkins, a son âge, jouer la démence,cela n'est vraiment pas rien,c'est d'un grand courage. Et puis c'est la classe quand même Anthony Hopkins....bien sûr Chadwick Boseman aussi mais que l'Oscar soit arrivé aux mains d'Anthony Hopkins, est ce vraiment un flop? Lui même apparement ne s'y attendait pas du tout et avait été dormir.. .je trouve ça assez touchant personnellement
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!