Live now
Live now
Masquer
glenn-close-v4
Cinéma

Les tops et les flops des Oscars 2021

Du lieu à la musique, la cérémonie des Oscars est toujours mémorable. Parfois pour de bonnes causes, et parfois pour des moments qu’on préférerait oublier. Qu’en est-il des Oscars 2021 ?

La cérémonie des Oscars est un des événements les plus attendus par les cinéphiles. Mais elle peut rapidement se transformer en ascenseur émotionnel ! Et les Oscars 2021 n’ont pas échappé à la règle…

C’est parti pour un petit recap’ de ce qui nous a fait vibrer et de ce qui ne nous pas vraiment emballées.

Trois points forts des Oscars 2021

Le lieu

les Oscars n’ont pas fait semblant ! On est en pleine pandémie, les temps ont changé, rien ne sert de faire comme avant. On a donc apprécié cette gare art déco de Los Angeles, Union Station. En toute honnêteté, un Dolby Theater à moitié vide aurait été super glauque… Et puis le changement, quel que soit le contexte, ça a parfois du bon !

Oscars Set Will Have Couches and Partitions

Molly Sandén et la chorale de Husavik

On est un peu drama sur les bords alors forcément, les grands spectacles super mignons, on adore. Quand on a vu Molly Sandén chanter Husavik, nominée aux Oscars pour la meilleure chanson originale, avec une chorale d’enfants en direct d’Husavik, en Islande, on a craqué. En plus, il y avait des feux d’artifice s’il vous plaît ! Bon, la chanson n’a pas remporté de prix, mais avec un tel show, Molly Sandén a déjà tout gagné.

Molly Sanden & the Children of Husavik perform

Glenn Close qui twerk sur Da Butt

Ah, vous ne l’aviez pas vu venir celle-là ! Nous non plus, à vrai dire… Mais vous avez bien lu : quelques minutes après la remise de l’Oscar pour la meilleure chanson originale, les invités ont eu droit à un blind test autour des chansons phares de la cérémonie. Le public devait trouver le nom de la chanson mais aussi si elle avait déjà été nominée aux Oscars et si elle en avait déjà remporté un.

Jouant l’animateur, l’acteur Lil Rel Howery a alors taquiné Glenn Close, disant qu’elle ne connaît pas la chanson Da Butt du groupe E.U. En plus de très bien connaître la chanson, l’actrice de 74 ans a aussi montré qu’elle savait danser dessus ! Il paraît que Nicki Minaj est jalouse de ce twerk.

Aux Oscars 2021, l’improbable twerk de Glenn Close

Trois points faibles des Oscars 2021

Tout ne peut pas être que mignonneries et twerks : les Oscars 2021 ont aussi eu leur lot de déceptions et moments gênants.

Le In Memoriam

Tous les ans, la cérémonie des Oscars rend hommage aux personnalités hollywoodiennes qu’on a perdues dans l’année. Un moment important et souvent émouvant, comme vous pouvez l’imaginer. Mais lorsqu’on passe le In Memoriam en question en accéléré, c’est à la limité du manque de respect, surtout en 2021…

https://www.youtube.com/watch?v=oavHZ0L_vwg

Le militantisme performatif de la cérémonie

C’était évident : la condamnation de Derek Chauvin, le policier qui a tué George Floyd, allait être évoquée. Et si personne n’en avait parlé, ça aurait été un scandale. On comprend. Et on a d’ailleurs apprécié certains discours, notamment celui du réalisateur Travon Free qui était très poignant.

Cela étant, tous les discours ne nous ont pas conquises… C’est le cas de celui de Marlee Matlin : c’était en effet assez problématique de la part de l’actrice d’insinuer que la vidéo du meurtre de George Floyd, prise par Darnella Frazier, était un documentaire. Même si la vidéo a eu un impact de taille, ce n’est pas un documentaire : il n’y a pas eu de réalisation, de montage ou autre mise en scène. Un homme noir a été tué par un policier et ça a été filmé, c’est différent.

L’Oscar du meilleur acteur

On va aller droit au but pour nous enlever cette épine du pied : pourquoi Chadwick Boseman n’a pas gagné l’Oscar du meilleur acteur ? On avait vraiment espéré une récompense posthume pour son rôle dans Le blues de Ma Rainey mais non, c’est Anthony Hopkins qui a gagné pour The Father. En plus, l’acteur n’était même pas là pour prendre sa statuette et faire un discours. Génial.

Oscars 2021: Anthony Hopkins' belated acceptance speech from Wales pays tribute to Chadwick Boseman

Voilà ! Evidemment, il y a plein d’autres moments à noter (notamment les récompenses de Chloé Zhao, qu’on ne saurait pas vraiment où mettre tant elles sortent du lot) mais vous avez déjà un bel aperçu de cette cérémonie riche en couleurs. A l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

À lire aussi : Comment sont choisis les nommés aux Oscars ?

Les Commentaires
8

Avatar de missaaj
3 août 2021 à 19h38
missaaj
Bon j'ai enfin vu The Father, je dois avouer que Anthony Hopkins était absolument magistral, vraiment j'ai rarement vu ça. Une telle interprétation c'est.....franchement il est absolument époustouflant....je sais pas si vous l'avez vu. Ce film est extrêmement dur à voir si on a eu des proches âgés avec le même type de problème que dans le film, ceci dit. J'en suis absolument retournee.....
Et donc son Oscar mon dieu mais qu'est ce qu'il le mérite.....quel courage de jouer ca, aussi.....j'ai envie de conseiller d'aller le voir mais a la fois c'est tellement triste et dur pour moi que je sais pas si cest a conseiller
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
film français 5

Critiqué pour sa Une 100% blanche et masculine, Le Film français s’excuse… mais est-ce assez ?

Maya Boukella

03 oct 2022

Cinéma
Sacheen Littlefeather creative commons

Sacheen Littlefeather, voix des amérindiens à Hollywood, est morte à 75 ans

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

12
Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

22
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

La pop culture s'écrit au féminin