Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Les Pintades à Londres

24 nov 2006

Les Pintades à LondresLe rêve du voyageur, c’est de pouvoir découvrir la ville dans laquelle il a atterri (que ce soit pour deux jours ou pour deux ans) par le petit côté de l’entonnoir. Hors des sentiers battus pour touristes, un peu trop grands et un peu trop froids pour lui permettre de dire enfin : « aaah. Cette ville, c’est un peu de moi ».

Jusqu’à présent, pour y arriver, il fallait du temps, un bon réseau de connaissances sur place, ou une enquête approfondie en amont. Mais grâce à certains guides pas comme les autres, on peut très bien avoir non seulement l’envie mais aussi les pistes nécessaires pour vivre là-bas encore mieux qu’ici.

C’est le cas des Pintades à Londres, étrange objet litérrraire pondu par Virginie Ledret, une pintade journaliste installée à Londres depuis plus de 10 ans, à l’intention des pintades françaises de tout poil de toute plume (ouais bon… elle était tentante, celle-là)*.

Le but ? Croquer, en un peu moins de 200 pages, la « pintade » londonienne. « Pintade », comme le surnom qu’utilise l’auteur pour désigner la femme dans toute sa diversité, « égérie du nouveau féminisme » qui a « un Jules (ou une Julie), des enfants, travaille, veut être belle et qu’on se le dise, revendique le droit à la frivolité (…), aspire à pouvoir être sérieuse et légère à la fois ».

Partant de ce principe, Les Pintades à Londres nous emmène à la rencontre de toute une série de femmes, l’espace d’une dizaine de portraits-types, « catégories » prétextes à croquer des tendances, des comportements, des points de vue croisés au fil des expériences. Il y a la Pintade Grungy, la Princesse de l’Empire – riche pauvre et ethnic, la Mummy, la DIY – débrouillarde, tough, altermondialiste et libertaire, etc. etc. Et chacun de ces « portraits » est un petit délice agrémenté d’une foule de conseils et de bonnes adresses aussi précieux que ceux qu’on réussirait à tirer d’un colocataire du coin.

Le résultat ? Un guide qui se lit comme un reportage ou qui se lit comme un roman et inversement. Une formule, qui, en se penchant sur le cas de « profils » de filles si différents, permet à tout le monde de s’y retrouver : du très pointu (comme « quand guetter la chauve-souris au cimetière ») à du très classique (trouver l’épilation qui tue pas cher), on trouve de tout. Un ton bourré d’humour, de distance et surtout de tendresse pour les « pintades » rencontrées. Et enfin, un bouquin extrêmement distrayant qui donne une pêche monumentale et une furieuse envie de fouiner, pour aller voir à quoi ressemble la vie des pintades d’ici et d’ailleurs.

* Avant elle, Layla Demay et Laure Watrin avaient inauguré la série avec les Pintades à New-York. Apparemment, d’autres Pintades devraient suivre.

Les Pintades à Londres – Chroniques de la vie des Londoniennes
Par : Virginie Ledret – Editions : Jacob-Duvernet

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Sport
[Site web] Visuel horizontal Édito (1)

« Combattantes » retrace la longue histoire du rugby féminin (et c’est passionnant)

Livres
COUV_LES FEMMES DU LIEN_Plat1

L’incroyable Les femmes du lien est à mettre entre toutes les mains !

Pauline Leduc

29 sep 2022

2
Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
Pop culture
roman-seul-un-monstre-lumen
Sponsorisé

Si vous faisiez partie d’un roman de fantasy, quel serait votre don surnaturel ?

Livres
halimata fofana

Halimata Fofana, autrice de À l’ombre de la cité Rimbaud, brise le tabou de l’excision

La Rédaction

11 sep 2022

1
Livres
Virginie Despentes

Critique : « pardon Virginie, mais je ne suis pas à fond sur Cher Connard »

Marion Olité

10 sep 2022

17
Livres
asal-lotfi-8ePZbdxnpi0-unsplash

Rentrée littéraire : 3 premiers romans à lire d’urgence

Pauline Leduc

07 sep 2022

Livres
meuf livre

La rentrée littéraire féministe : 5 romans bouleversants à ne pas manquer

Maya Boukella

04 sep 2022

Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

En écriture : avec Élise Nebout, cofondatrice de l’école Les Mots

Marie-Stéphanie Servos

28 août 2022

Livres
livre Bethany Laird

La rentrée littéraire en lutte : 5 pépites féministes et LGBT à ne pas manquer

Maya Boukella

27 août 2022

1

La pop culture s'écrit au féminin