Live now
Live now
Masquer
bébés-maternité
Daronne

Les Français n’ont jamais aussi peu fait d’enfants qu’en 2022

L’année 2022 a été particulièrement avare en nourrissons français. Si l’Hexagone vient de dépasser les 68 millions d’habitants, la population se renouvelle plus lentement.

Depuis le début de l’année 2022, la France a dépassé les 68 millions d’habitants. Le dernier bilan démographique de l’INSEE révèle cependant que le nombre de naissances est le plus bas depuis 1946. À l’inverse, la mortalité est plus élevée que les années précédentes. Si l’on pourrait voir dans ces chiffres une volonté collective de s’affranchir d’une société nataliste, ils sont avant tout la conséquence de facteurs sanitaires et démographiques.

La France se reproduit plus tard, et moins

L’année 2022 n’est pas un bon cru pour la croissance démographique. Le dernier rapport de l’INSEE rapporte 723 000 naissances en France en 2022. C’est 19 000 de moins qu’en 2021, et c’est le nombre le plus bas depuis 1946. L’INSEE constate par ailleurs une baisse continue de la natalité depuis 2015, même si 2021 avait profité du bond de grossesses post-confinement.

Cette baisse des naissances ne s’explique pas (seulement) par des raisons sociétales qui inciteraient les Françaises à faire moins d’enfants. Les femmes accueillent désormais leur premier bébé à 31 ans en moyenne, contre 29,4 ans il y a 20 ans. La fécondité déclinant avec l’âge, cette entrée plus tardive dans la maternité peut compromettre les grossesses suivantes. Autre facteur démographique non négligeable (et moins alarmiste) : le nombre de femmes en âge de se reproduire (entre 20 et 40 ans) aurait atteint un plateau. On ne peut pas avoir plus de bébés que d’utérus disponibles.

Un taux de mortalité en hausse

Si on naît moins en France, on y meurt davantage. La France déplore 667 000 décès en 2022, soit 5 000 de plus qu’en 2021. Le Covid et les canicules ont encore fait des ravages l’année dernière, mais la France doit également cette hausse de la mortalité au vieillissement de la génération des babys boomers.

Si la population française continue d’augmenter, c’est surtout grâce au solde migratoire, c’est-à-dire avec le nombre de personnes s’étant installées dans le pays, moins le nombre de personnes l’ayant quitté la même année. Ce solde était de 161 000 en 2022, contre 56 000 pour le solde naturel, qui soustrait le nombre de décès au nombre de naissances enregistrées sur le territoire.

À lire aussi : Non, il n’est pas nécessaire d’arrêter de faire des enfants pour sauver le climat

Crédit photo image de une : Zurijeta

Les Commentaires
23

Avatar de CriKir
19 janvier 2023 à 08h00
CriKir
@Mayushi je crois que ce que tu décris ne s’applique qu’aux classes moyennes ; il y a aussi un phénomène où les plus défavorisés se sentent déjà pauvres donc ça « ne change rien » de faire des enfants (ça et/ou des aspects culturels)
En France, les femmes les plus modestes et les plus aisées sont celles qui ont le plus d’enfants. Si elles avaient durant toute leur vie la fécondité des années 2012 à 2017 par âge et rang de naissance et la même position dans l’échelle des niveaux de vie, les 10 % de femmes les plus modestes et les 10 % les plus aisées auraient en moyenne respectivement 2,3 et 2,0 enfants. Les femmes vivant dans des ménages de revenu intermédiaire sont plus souvent sans ou avec un seul enfant qu’aux deux extrémités de la distribution des niveaux de vie.

Je veux bien croire qu’il y a des trous dans la raquette dans certaines aides sociales pour les classes moyennes, mais je pense qu’avoir un enfant appauvrit quand même un ménage quoi qu’il arrive (même avec toutes les aides) donc je suis davantage convaincue par des explications psychologiques/de culture
4
Voir les 23 commentaires

Plus de contenus Daronne

pexels-ketut-subiyanto-4473889
Daronne

Cadeaux et revenus : combien gagnent les parents influenceurs ?

markus-spiske-35uwVjgLVLQ-unsplash
Daronne

Homophobie à l’école : des annonces, c’est bien, des résultats, ce serait encore mieux

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Capture d’écran 2023-02-03 à 14.56.25
Daronne

Une petite américaine récompensée pour ses recherches : du racisme à la reconnaissance

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-matthew-turner-2574078
Daronne

Quand la daronnie déraille : un couple laisse volontairement son bébé à l’aéroport

pexels-george-becker-129494
Daronne

Crise du mal logement : les femmes et les enfants en première ligne

rebekah-vos-GoabH6sEXek-unsplash
Daronne

Se maquiller pour accoucher : ah, vraiment ?

instagram
Chère Daronne

Help ! J’ai stalké mon boss sur Insta et j’ai liké sans faire exprès une photo de lui en sous-vêtements

Chère Daronne

01 fév 2023

11
comment-pas-attraper-gastro
Daronne

Les astuces pour ne pas choper la gastro de ses gosses

Manon Portanier

31 jan 2023

6

Pour les meufs qui gèrent