Live now
Live now
Masquer
Le problème à trois corps // Source : Netflix
Culture

Le Problème à trois corps : pourquoi la série Netflix fait-elle polémique en Chine ?

Adaptation du best seller de science-fiction Liu Cixin, Le Problème à trois corps a été adapté en série par les créateurs de Game of Thrones. Ces derniers ont pris plusieurs libertés par rapport au roman original et parmi leurs choix, certains semblent teintés de quelques élans impérialistes.

À l’origine, c’est un chef-d’œuvre de la littérature chinoise. Mais de la Chine, il ne reste pas grand-chose, à part de la violence et de l’autoritarisme. Disponible sur Netflix depuis le jeudi 21 mars, la nouvelle série des créateurs de Game of Thrones suscite de la colère chez les téléspectateurs chinois. Bien que Netflix ne soit pas accessible en Chine, les Chinois peuvent voir la série grâce à des VPN, et ils ont dû faire face à deux mauvaises surprises devant la série de David Benioff et D. B. Weiss.

Une scène d’ouverture qui ne passe pas

Le Problème à trois corps est adaptée de la saga éponyme de l’auteur chinois Liu Cixin, lauréat du prix Hugo en 2008. Dès sa sortie sur Netflix, la série a fait parler d’elle à cause de sa séquence d’ouverture. Située à Pékin en 1966 pendant la Révolution culturelle chinoise, on assiste à l’agression d’un professeur de physique à l’université. Ce dernier est attaqué par les Gardes rouges communistes. Il est accusé de s’opposer au gouvernement, en enseignant des théories comme celle du Big Bang. Comme le rapporte CNN, les téléspectateurs chinois ont accusé Hollywood de présenter la Chine sous un jour négatif, à travers cette représentation des Gardes rouges.

Le problème à trois corps // Source : Netflix
Le problème à trois corps // Source : Netflix

Un récit occidentalisé

Pour ne pas arranger les choses, l’adaptation de Netflix étonne par la blanchité de son casting. Cette prise de liberté considérable par rapport à l’œuvre originale nous avait tout de suite frappées en découvrant Le Problème à trois corps, comme on le rapportait dans notre critique de la série. Noms, genres et personnages ont été changés, tandis que l’action, originellement située en Chine, a désormais lieu au Royaume-Uni. Un choix qui résonne forcément avec le trope hollywoodien selon lequel les États-Unis ou le Royaume-Uni sont le centre de l’humanité, duquel se vit les récits de science-fiction et d’apocalypse, tandis que l’Asie, l’Orient ou l’Afrique ne sont que des périphéries.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

3
Avatar de TheMadTink
27 mars 2024 à 12h03
TheMadTink
Pour le fait de "représenter négativement la Chine", il faut aussi savoir que cette période de révolution culturelle est EXTREMEMENT TABOUE en Chine, presque au même titre que TianAnMen. Ceci explique cela...
Après, pour le coup, la séance de critique publique et l'agression du professeur de physique c'est le premier chapitre du livre, c'est pas comme s'ils avaient ajouté quelque chose.
La vrai scène d'ouverture est même encore plus trash Contenu caché du spoiler.
2
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

La pop culture s'écrit au féminin